S’abonner au mag
  • C1
  • 8es
  • Francfort-Naples (0-2)

Osimhen, le banger masqué

Par Alexandre Lejeune
victor osimhen
victor osimhen

Face à Francfort (0-2), Victor Osimhen a encore été l'homme providentiel d'un Napoli qui casse toutes les barrières. Avec son buteur à ce niveau-là, l'actuel leader de Serie A peut voir loin en Europe.

Il lui a d’abord fallu une petite demi-heure pour prendre le pouls d’une équipe de Francfort généreuse dans ses efforts. Une fois les présentations passées, Victor Osimhen a montré ce mardi soir au monde entier la confiance qui l’habite en ce moment, et à quel point les filets semblent être un chemin tellement facile à trouver pour lui. Comme un lion sorti de sa cage, le Nigérian a été tout simplement intenable pendant 60 grosses minutes, et a surtout été le grand artisan d’une prestation collective de très haut niveau, qui conforte encore un peu plus le Napoli dans ses certitudes. Dans l’autre rencontre de la soirée, Karim Benzema a aussi brillé, et il n’est aujourd’hui plus si délirant de placer l’ancien buteur du LOSC dans cette caste de joueurs : celle des tout meilleurs d’Europe.

Dans tous les bons coups

L’arme fatale du leader de Serie A l’a d’abord joué en vieux briscard, à savoir en surgissant de manière très maline derrière Tuta, qui a plongé dans le piège et tapé dans le tibia de son adversaire direct au lieu du cuir. Penalty logique, mais Kvara est tombé sur un Trapp des grands soirs. Pas très grave, car Osimhen avait un appétit gargantuesque, et n’a dû patienter que quatre minutes après l’échec de son pote pour se goinfrer. Parfaitement placé dans la surface, il a alors profité de la maestria de Lozano pour mettre les siens devant. Dans la foulée du premier but, le Napoli a bien failli tuer le suspense en appuyant sur le bouton replay : une nouvelle galette de Lozano pour Osimhen, mais celui-ci était finalement hors jeu… Le Nigérian s’est même davantage mué en passeur dans le second acte, où il a parfois tenté de mettre sur orbite Kvaratskhelia, plutôt que de la jouer perso. En bref, une prestation de plus qui illustre parfaitement la panoplie que possède le buteur napolitain, et surtout l’importance qu’il a acquise dans un collectif huilé et destiné à viser toujours plus haut jusqu’à la fin de la saison.

9 buts sur les 10 derniers matchs

Pour le point statistique, Osimhen a inscrit au moins un but lors de ses six dernières sorties, neuf sur ses dix derniers matchs, et même vingt sur ses 24 dernières parties. Tournez-le dans tous les sens : ses chiffres sont absolument dingues. Seul caillou dans la chaussure : sa volonté de jouer tous les matchs le pousse parfois à risquer des blessures évitables. « Si on parle de maturité, on peut prendre sa réaction contre Sassuolo ce vendredi comme un exemple. Il a eu un petit problème, et il a directement demandé un changement », avait apprécié Spalletti la semaine passée, avant de voir son buteur retomber dans ses travers ce mardi, lorsqu’il s’est fait remplacer par Giovanni Simeone en fin de match. « Il était énervé car il voulait encore jouer, mais je l’ai vu se toucher la jambe, et je n’ai pas voulu prendre de risques », a réagi le technicien italien après la victoire à Francfort. Un choix sans doute judicieux, puisque le Napoli aura plus que jamais besoin de son attaquant ces prochaines semaines, notamment lors d’un mois de mars où la Lazio, l’Atalanta et Francfort vont se pointer tour à tour au stade Diego Armando Maradona, pour un enchaînement de matchs qui devrait décider du sort des Partenopei en cette fin de saisonEt il vaudrait mieux que le buteur masqué soit en forme.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Alexandre Lejeune

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

03
Live : Lyon-Lens (0-2)
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Napoli

Logo de l'équipe Napoli
Foto Massimo Paolone/LaPresse 28 Febbraio 2024 - Reggio Emilia, Italia - sport, calcio - Sassuolo vs Napoli - Campionato italiano di calcio Serie A TIM 2023/2024 - Stadio Mapei Città del Tricolore. Nella foto: Victor Osimhen (SSC Napoli) aiuta a riparare la rete  February 28, 2024 Reggio Emilia, Italy - sport, calcio - Sassuolo vs Napoli - Italian Serie A Football Championship 2023/2024 - Mapei Stadium. In the pic: Victor Osimhen (SSC Napoli) helps repair the net   - Photo by Icon Sport
Foto Massimo Paolone/LaPresse 28 Febbraio 2024 - Reggio Emilia, Italia - sport, calcio - Sassuolo vs Napoli - Campionato italiano di calcio Serie A TIM 2023/2024 - Stadio Mapei Città del Tricolore. Nella foto: Victor Osimhen (SSC Napoli) aiuta a riparare la rete February 28, 2024 Reggio Emilia, Italy - sport, calcio - Sassuolo vs Napoli - Italian Serie A Football Championship 2023/2024 - Mapei Stadium. In the pic: Victor Osimhen (SSC Napoli) helps repair the net - Photo by Icon Sport
Pronostic Naples Juventus : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Pronostic Naples Juventus : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Pronostic Naples Juventus : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Victor Osimhen