S’abonner au mag
  • C3
  • Demies
  • Ajax Amsterdam-Lyon

Lyon, une jeune Ajax à dompter

Par Florian Cadu
Lyon, une jeune Ajax à dompter

L’adversaire : une Ajax insouciante

La jeunesse. Voilà le pari d’Amsterdam pour retrouver un peu de son lustre d’antan. Et ça marche, puisque les Hollandais se retrouvent en demi-finales de Ligue Europa. Tout sauf un hasard. Sorti brillamment de sa poule G (premier avec quatre victoires et zéro défaite) dans laquelle se trouvait le Celta Vigo, un autre demi-finaliste, l’Ajax compte sur ses jeunes pousses qui ont aussi montré de très belles choses durant la phase finale. Copenhague l’a appris à ses dépens en huitièmes (1-2, 2-0), et Schalke 04 n’a rien pu faire au tour suivant à l’aller (2-0). Surtout, l’immaturité du groupe est comblée par une certaine fougue et une réelle joie d’évoluer ensemble. En témoigne ce quart retour face à des Allemands qui ont rattrapé leur retard, poussé les Néerlandais en prolongation et sont même passés devant au score. Même pas peur : la bande de Peter Bosz a sorti ses tripes et collé deux buts dans les derniers instants de la partie. Une équipe qui en a dans le froc, donc.


Les historiques de confrontation : rien de bon pour les Lyonnais

Quatre matchs depuis le nouveau siècle, aucune victoire : autant dire que l’Olympique lyonnais ne débarque pas en terrain conquis. En 2002-2003, les Français rencontrent leur prochain adversaire européen en phases de groupes de Ligue des champions et concèdent deux revers. 2-1 là-bas, 0-2 à domicile. Bim. Il s’agit pourtant d’une teamrhodanienne qui a de la gueule, avec Sonny Anderson, Mahamadou Diarra, Vikash Dhorasoo ou Edmílson. Un peu moins d’une décennie plus tard, les deux clans se retrouvent (même compétition, même stade de l’épreuve, même groupe). Cette fois, les Gones évitent les revers, mais ne parviennent pas à coller un seul pion au concurrent. Résultats : deux matchs nuls sans but. Ce qui signifie que l’OL n’a marqué qu’une fois en quatre rencontres. On soigne un peu ces statistiques, Messieurs ?


Les retrouvailles : Lucas Tousart, un an après

Le milieu s’en souvient certainement très bien. En février 2016, Tousart évolue encore avec les U19 et défie les jeunes de l’Ajax en huitièmes de finale de Youth League. Problème : les Lyonnais ne sont pas au niveau. Tout en maîtrise, Amsterdam colle un méchant 3-0 aux petits Français obligés de retourner à leurs chères études. Déjà supérieur à ses camarades à l’époque, Lucas a depuis escaladé les marches de l’équipe première à la vitesse de la lumière, mais garde une pointe de regret par rapport à ce parcours terminé trop tôt. L’heure de la revanche a sonné. Chez les pros, cette fois.


Pourquoi c’est un bon tirage pour l’OL

Tout simplement parce que l’Ajax semble intrinsèquement moins bon que Manchester United et, à un degré moindre, que le Celta Vigo. Mais aussi parce qu’Amsterdam a montré quelques limites tactiques, notamment lors du quart de finale retour, dont il faut absolument profiter. Et puis, si les Hollandais peuvent compter sur leur insouciance et leur capacité à ne pas ressentir la pression, les Lyonnais, dont le talent est davantage développé, ne sont pas mal non plus à ce niveau-là. Dernière chose : Bertrand Traoré et ses potes sont plus que jamais en course pour le titre national. Deuxièmes à un petit point du Feyenoord Rotterdam, ils ne vont rien lâcher lors des trois dernières journées. Ce qui pourrait leur pomper pas mal d’énergie.


Le joueur à suivre : Justin Kluivert, fils de

Évidemment. Le descendant direct de Patrick, 17 piges, commence tout juste à pointer le bout de son museau et attire les regards. Titulaire lors des deux dernières rencontres de Ligue Europa, l’attaquant ultra technique cherche à inscrire son tout premier but dans une compétition européenne. Avec le défenseur Matthijs de Ligt, 17 printemps également, il pourrait représenter l’avenir du club. S’il continue de marquer aux Pays-Bas et prend confiance, Justin posera quelques problèmes à la défense rarement parfaite de l’OL. Qui doit ainsi rester sur ses gardes.


L’analyse de Stéphane G. : « L’Ajax, c’est pas Willem II »

« Ok, l’Ajax n’est actuellement pas Manchester United, mais ce n’est pas non plus une sombre équipe des Pays-Bas qui n’a rien à faire là. Rien que pour son histoire, Amsterdam mérite le respect éternel. Constamment présent dans les coupes européennes, le club sort chaque année des joueurs qui deviennent monstrueux et qui profite des parcours internationaux pour se faire les dents. Avec six titres européens (quatre C1, une C2, une C3), l’Ajax n’étonnerait pas les grands et vrais spécialistes si elle retrouvait les sommets dès cette année. »

Dans cet article :
Lyon-La Duchère rétrogradé en National 3
Dans cet article :

Par Florian Cadu

À lire aussi
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-3)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Lyon Duchère

Lucas Tousart

Logo de l'équipe Hertha BSC
20 May 2023, Berlin: Soccer: Bundesliga, Hertha BSC - VfL Bochum, Matchday 33, Olympiastadion, Hertha's Stevan Jovetic kneels on the pitch during the game. Photo: Soeren Stache/dpa - IMPORTANT NOTE: In accordance with the requirements of the DFL Deutsche Fu   - Photo by Icon sport
20 May 2023, Berlin: Soccer: Bundesliga, Hertha BSC - VfL Bochum, Matchday 33, Olympiastadion, Hertha's Stevan Jovetic kneels on the pitch during the game. Photo: Soeren Stache/dpa - IMPORTANT NOTE: In accordance with the requirements of the DFL Deutsche Fu - Photo by Icon sport
Hertha Berlin : De « Big City Club » à « Big City Circus »

Hertha Berlin : De « Big City Club » à « Big City Circus »

Hertha Berlin : De « Big City Club » à « Big City Circus »