S’abonner au mag
  • C1
  • Gr. H
  • PSG-Juventus

Ligue des champions : PSG-Juventus, attention au départ

Par Steven Oliveira
Ligue des champions : PSG-Juventus, attention au départ

Jusqu'à présent, le début de saison du Paris Saint-Germain est quasi parfait avec comme seul accroc un nul face à l'AS Monaco en Ligue 1 (1-1). Sauf que le vrai départ pour le club parisien débute ce mardi soir avec la reprise de la Ligue des champions et la réception de la Juventus au Parc des Princes. Un match qui servira de révélateur pour Paris et sa nouvelle compo en 3-4-3 et pour Christophe Galtier qui n'a pas un passif glorieux en Coupe d'Europe.

Et si cette année était la bonne ? Comme à chaque début de saison de Ligue des champions, les supporters du PSG se posent cette fameuse question avec l’espoir de soulever enfin cette coupe aux grandes oreilles. Et s’il est impossible d’y répondre, ou alors par la négative vu l’historique des désillusions du club dans la compétition, il est toutefois légitime de se poser cette question. Déjà au vu de l’effectif. Mais surtout car c’est la première fois depuis longtemps que le PSG entre dans cette C1 avec des certitudes dans le plan de jeu et l’équipe mise en place. Sauf blessures ou suspensions, le 11 du PSG de cette saison est connu et ne devrait pas bouger d’un iota lors des grands rendez-vous. Le tout dans un 3-4-3 qui permet aux deux pistons – Hakimi et Nuno Mendes – d’utiliser à la perfection leurs qualités. D’ailleurs, l’été du Paris Saint-Germain a surtout servi à dégager les nombreux indésirables et refaire une beauté à un banc qui en manquait cruellement, puisque des nouvelles recrues, seul Vitinha s’est inséré dans l’équipe type. Un banc sur lequel figure Christophe Galtier qui sait depuis son arrivée surprise à la tête du PSG qu’il sera avant tout jugé sur la C1. Une compétition dans laquelle il n’a jamais gagné un match en tant que coach (1 nul et 5 défaites avec le LOSC lors de l’édition 2019-2020). De quoi lui mettre un peu la pression ? « La pression, je l’ai depuis que j’ai pris les clés de cette équipe et accepté la mission d’entraîner cette magnifique équipe avec ces magnifiques joueurs, a confié Galtier en conférence de presse d’avant-match. J’ai vraiment envie de la jouer, montrer ce dont on est capable. Je n’ai pas dit que je n’avais pas de pression, j’ai dit que je n’avais pas de pression supplémentaire. »

Trois victoires en ouverture de la C1 depuis 2014

C’est bien connu, à Paris, peut-être encore plus qu’ailleurs, tout va très vite. Et ce début de saison quasi parfait, tant dans l’attitude que le jeu mis en place, peut très vite voler en éclats au moindre accroc. D’autant plus sur la scène européenne. Alors pour éviter cela, mieux vaut bien démarrer la compétition. Ce qui n’est pas le point fort de ce PSG version qatarie. C’est bien simple, depuis 2014, le Paris Saint-Germain a remporté 64,6% de ses matchs de phase de groupes de Ligue des champions. Un pourcentage qui tombe à 37,5% si l’on ne prend en compte que les matchs d’ouverture sur lesquels ils n’ont connu la victoire qu’à 3 reprises sur les 8 dernières éditions de C1 pour 3 nuls et 2 défaites. Et pour ne pas arranger la chose, le PSG reçoit au Parc des Princes la Juventus, son adversaire le plus fort sur le papier, pour démarrer cette saison européenne. Alors pour ne pas jouer à se faire peur dans une double confrontation face au Benfica Lisbonne qui a tout du potentiel – et réel – piège du groupe, les hommes de Christophe Galtier vont devoir dompter la Vieille Dame.

Une Juventus qui est toutefois loin d’être effrayante et qui devra faire sans Pogba, Di María et Chiesa, blessés, mais qui pourra compter sur ses anciens Parisiens (Paredes et Rabiot) qui connaissent parfaitement les lieux. Et surtout sur l’histoire qui parle pour elle, puisqu’en 8 confrontations européennes, le PSG ne s’est jamais imposé face à la Juve (2 nuls et 6 défaites) qui, lors de son dernier déplacement au Parc des Princes – pour la Supercoupe de l’UEFA en 1997 -, a infligé un violent 6-1 aux potes de Bernard Lama. Pour autant, Christophe Galtier s’est montré confiant en conférence de presse : « Je suis confiant en notre capacité à jouer et à jouer pour gagner. Les joueurs commencent à avoir des repères. Il faudra qu’on insiste sur notre animation offensive pour créer le plus de dangers possible. J’ai remarqué après notre victoire à Nantes que rapidement les joueurs se sont projetés vers le match de demain. C’est bien la première fois que je vois des joueurs se projeter si rapidement dans un match, que ce soit de manière collective ou individuelle. Il y a l’envie de démarrer cette compétition, avec une magnifique affiche. »

Full contact

Prêté avec option d’achat à la Juventus dans les dernières heures du mercato, Leandro Paredes a pu assister depuis le banc des remplaçants aux premières rencontres du Paris Saint-Germain cette saison. L’Argentin a ainsi pu remarquer le rouleau compresseur que peut être le PSG avec la justesse technique de la paire Verratti-Vitinha, la vitesse des pistons Mendes-Hakimi et le talent des trois de devant. Mais il a aussi pu s’apercevoir que ce rouleau compresseur pouvait s’enrayer dès que l’adversaire impose un impact physique important comme cela a été le cas de l’AS Monaco, pour le premier gros choc de la saison des Parisiens. Face à Paris, la Juventus – Leandro Paredes en tête – ne va donc pas hésiter à venir chicoter les chevilles de Mbappé, Neymar et Messi et à mettre de l’intensité dans le cœur du jeu comme ont pu le faire les Monégasques pour dérégler la machine et la rendre colérique. Heureusement pour Christophe Galtier, Vitinha – sorti sur blessure face à Nantes et suspendu contre Monaco – devrait bien être là pour faire en sorte que le PSG règne dans l’entrejeu. Et qu’il commence sa saison de Ligue des champions avec une victoire. Pour que les doutes soient dissipés et que les sourires ne laissent pas place aux états d’âme. Du moins jusqu’aux huitièmes de finale.

Juve et Jaunie

Par Steven Oliveira

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine