S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J33
  • Clermont-Lyon (0-1)

Clermont, une avalanche inévitable

Par Fabien Gelinat

La 18e défaite du Clermont Foot en Ligue 1 cette saison, face à l’Olympique lyonnais (0-1) ce dimanche soir, a sonné la fin de l’aventure pour le club auvergnat. Promu dans l’élite en 2021, il va retrouver l’étage inférieur au terme d’une saison interminable.

Clermont, une avalanche inévitable

Un petit coup d’œil dans le rétro permet de se rendre compte de l’ironie du destin : il y a cinq mois jour pour jour, après la 15e journée, le Clermont Foot 63 était 17e de Ligue 1, devançant uniquement un Olympique lyonnais à la dérive. Le temps a depuis filé à une vitesse folle, tout comme l’OL qui se bat désormais pour une place qualificative en Coupe d’Europe. Quant aux Clermontois ? Figés dans le temps, ils n’ont jamais trouvé les ressources pour sortir des places de relégables, qu’ils n’ont quittées qu’une seule fois – au terme de la 4e journée – pour celle de barragiste, traînant même l’étiquette de lanterne rouge depuis la 20e journée. Un calvaire pour une équipe qui n’avait pas suffisamment d’armes dans la course au maintien, à l’image de la défaite de ce dimanche soir contre l’OL, moins flamboyant que les dernières semaines, mais assez froid pour s’imposer sans plusieurs cadres, tout en expédiant définitivement son ancien colocataire de zone rouge en Ligue 2. Trois ans après la toute première accession de Clermont en Ligue 1, c’est la fin d’une belle histoire.

Une mission sauvetage entamée trop tard

L’espoir restait toutefois de mise, pour les Auvergnats, à l’entame de cette avant-dernière journée. Déjà parce qu’ils avaient réussi à faire tomber l’OL – qui, il est vrai, était dans une autre dimension à l’époque – à l’aller, mais aussi parce que la mission sauvetage comenée par Sébastien Bichard n’était pas si désastreuse, avec 8 points pris en 9 journées depuis l’arrivée du technicien pour accompagner Pascal Gastien, soit une moyenne de 0,89 point par match. Une cadence qui, si elle avait été tenue sur toute la saison, aurait potentiellement permis à Clermont d’accrocher les barrages et de jouer le maintien jusqu’au bout. Trop tard : ce qui semblait relever du miracle ne s’est finalement pas produit, et le CF63 devra retourner à sa vie d’avant, en espérant rebondir au plus vite pour faire l’ascenseur dès l’an prochain. Ce sera sans Pascal Gastien qui, après sept années dont le point d’orgue aura été la montée en 2021, sera pour la 264e et dernière fois sur le banc clermontois dimanche prochain, à Lorient.

Lorient, Metz et Le Havre, destins (quasi) figés, Nantes sauvé

Les Merlus devraient d’ailleurs suivre le même chemin vers l’antichambre. Battu par un Olympique de Marseille plus fort et plus réaliste (3-1), Lorient est désormais quasiment condamné à descendre en L2, quatre ans après l’avoir quittée au terme d’une saison tronquée par le Covid. Il faudrait en tout cas un sacré alignement des planètes aux hommes de Régis Le Bris (26 points, -28 de différence de buts) pour sauver leur peau : un carton face à Clermont et une lourde défaite du FC Metz (29 points, -21) qui recevra le Paris Saint-Germain, en roue libre en cette fin de championnat. La place de barragiste semble désormais promise aux Messins qui, après avoir été cruellement renversés à Strasbourg (2-1), conservent un écart suffisant sur Lorient tout en restant à une trop grosse distance du 17e, Le Havre (32 points, -10), lequel accueillera l’OM au stade Océane dans une semaine. La seule formation qui peut officiellement souffler après cette J33 est finalement le FC Nantes (33 points), dont l’opération maintien dirigée par Antoine Kombouaré connaît une issue positive malgré une défaite face au LOSC (1-2) : le dixième revers consécutif à la Beaujoire, toutes compétitions confondues, pour la Maison jaune. Sauf incroyable scénario, le multiplex de la dernière journée ne devrait donc pas chambouler les positions, en queue de peloton. On attend désormais de connaître l’adversaire du FC Metz en barrage.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Fabien Gelinat

Articles en tendances

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Clermont

Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
10 Alexandre LACAZETTE (ol) during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Monaco at Groupama Stadium on April 28, 2024 in Lyon, France.(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Alexandre LACAZETTE (ol) during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Monaco at Groupama Stadium on April 28, 2024 in Lyon, France.(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Clermont Lyon : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Clermont Lyon : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Clermont Lyon : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Metz