• France
  • Supporters

Les ultras montent sur le ring contre le Boxing Day

Par Nicolas Kssis-Martov

La Coupe du monde est bel et bien finie. Et la concorde nationale aussi. La grève à la SNCF en pleine fête de Noël suffit à nous rappeler la dure réalité sociale après la liesse devant le Crillon. Dans les stades français également, l’heure est de nouveau à la contestation, notamment contre un calendrier imposé par ce Mondial en hiver.

Dans cet article :

La Coupe du monde s’est donc déroulée en novembre-décembre, obligeant les championnats européens, et donc français, du moins la Ligue 1 et Ligue 2, à s’interrompre. Or cette chronologie perturbée a contraint du coup la LFP à trouver une solution pour rattraper les journées perdues. Une belle occasion en fait de tester l’importation du principe du Boxing Day de la Premier league, qui faisait déjà beaucoup rêver la Ligue, toujours en quête de nouveaux revenus et d’affiches attrayantes, en particulier pour les droits télé à l’étranger. On imagine donc facilement que la belle tradition anglaise de ces matchs souvent magiques entre Noël et le Nouvel An constituait surtout un alibi culturel pour mieux camoufler des préoccupations essentiellement financières. Derrière tout ça : sûrement l’idée de rendre l’expérimentation pérenne. Seul petit problème, dans le foot, à l’instar de n’importe secteur culturel, les greffes artificielles ne prennent pas forcément, ou pas si facilement, sans rencontrer quelques résistances populaires.

Vous n’aurez pas l’Alsace

De la sorte, après les Nantais, le collectif des ultras du Racing Club de Strasbourg a clairement fait savoir son refus, pointant du doigt cette «  Celebration week  » mise en place par la LFP. Les supporters les plus fervents de la Meinau, acteurs essentiels d’un public réputé parmi les plus beaux de France, ne sont tout d’abord pas dupes du stratagème. «  La LFP, sous couvert d’un calendrier chamboulé pour le Mondial, profite de l’occasion pour lancer une campagne de marketing maladroitement inspirée du Boxing Day  », écrivent-ils dans leur communiqué avant d’annoncer, que, s’ils se rendront bien au Parc des Princes le mercredi 28 décembre, ils ont finalement pris la lourde décision de «  boycotter la réception de Troyes(lundi 2 janvier, NDLR)et nous appelons tous nos membres, les habitués de la Tribune Ouest et les abonnés, à déserter notre cher Stade de la Meinau  ». Un boycott qui pourrait s’avérer cette fois lourd de conséquences, surtout pour un Racing en grande difficulté au classement (19e) et qui a besoin de son douzième homme dans une enceinte qui affiche quasi complet à chaque fois. Une retransmission avec les travées quasi vides de cette seconde cathédrale aurait forcément un impact symbolique non négligeable…

Heure d’hiver

Ils ne sont pas les seuls à se dresser contre pareille hérésie. Déjà avant le début de la Coupe du monde, les Bad Gones, l’un des principaux groupes lyonnais, taclaient autant la Ligue que la FIFA. Goûtant peu cette « appropriation culturelle », ils stigmatisaient aussi les horaires du lundi 2 janvier 2023, à 15h ou 17h. Si les enfants n’auront pas repris l’école, leurs parents seront sûrement de retour au travail. Une sorte de mépris social transpire dans cette façon de penser le football déconnecté de la vie de ceux et celles qui se rendent dans les gradins. Cette question de l’heure, avec le sentiment d’un foot de plus en plus construit exclusivement pour satisfaire les diffuseurs, n’est pas nouvelle et mobilise déjà largement en National, voire en Ligue 2. Ainsi la programmation d’un 32e de finale de Coupe de France entre Grenoble et Nîmes un vendredi 6 janvier à 18h, suscite l’ire des Red Kaos 94 : « Cet horaire à la con empêche tous les supporters du GF d’assister au match et d’animer nos tribunes », avant de conclure avec « depuis des années, les programmations sont de plus en plus farfelues et atteignent leur paroxysme cette saison avec la Coupe du monde en hiver et ce délire de Boxing Day à la française ». Le foot du peuple comme disait l’autre va devoir reprendre de la voix et du mégaphone s’il ne veut pas devenir aussi invisible que les critiques du Mondial au Qatar en face d’une bonne audience…

Dans cet article :

Par Nicolas Kssis-Martov

Dernières actus

0
Gareth Bale lance sa carrière de golfeur et impressionne déjà Gareth Bale lance sa carrière de golfeur et impressionne déjà

Gareth Bale lance sa carrière de golfeur et impressionne déjà

Gareth Bale lance sa carrière de golfeur et impressionne déjà

3
Quatre supporters de Saint-Étienne condamnés Quatre supporters de Saint-Étienne condamnés

Quatre supporters de Saint-Étienne condamnés

Quatre supporters de Saint-Étienne condamnés

0
Franck Dumas condamné en appel pour fraude fiscale Franck Dumas condamné en appel pour fraude fiscale

Franck Dumas condamné en appel pour fraude fiscale

Franck Dumas condamné en appel pour fraude fiscale

0
Burnley détourne une scène de Shrek pour présenter sa nouvelle recrue Burnley détourne une scène de Shrek pour présenter sa nouvelle recrue

Burnley détourne une scène de Shrek pour présenter sa nouvelle recrue

Burnley détourne une scène de Shrek pour présenter sa nouvelle recrue

12
Nouveau témoignage contre Noël Le Graët Nouveau témoignage contre Noël Le Graët

Nouveau témoignage contre Noël Le Graët

Nouveau témoignage contre Noël Le Graët

Strasbourg

16
Mathieu Le Scornet devrait rester l'entraîneur principal de Strasbourg Mathieu Le Scornet devrait rester l'entraîneur principal de Strasbourg

Mathieu Le Scornet devrait rester l'entraîneur principal de Strasbourg

Mathieu Le Scornet devrait rester l'entraîneur principal de Strasbourg

38
Mercato : Ronaël Pierre-Gabriel quitte déjà Strasbourg Mercato : Ronaël Pierre-Gabriel quitte déjà Strasbourg

Mercato : Ronaël Pierre-Gabriel quitte déjà Strasbourg

Mercato : Ronaël Pierre-Gabriel quitte déjà Strasbourg

22
Frédéric Guilbert à nouveau de retour à Strasbourg Frédéric Guilbert à nouveau de retour à Strasbourg

Frédéric Guilbert à nouveau de retour à Strasbourg

Frédéric Guilbert à nouveau de retour à Strasbourg

157
OL : le point de rupture OL : le point de rupture

OL : le point de rupture

OL : le point de rupture

103
Lyon coule face à Strasbourg Lyon coule face à Strasbourg

Lyon coule face à Strasbourg

Lyon coule face à Strasbourg

Grenoble Foot 38

0
Pronostic Guingamp Grenoble : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2 Pronostic Guingamp Grenoble : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Guingamp Grenoble : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Guingamp Grenoble : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

21
Nassim Akrour : « Je préfère jouer au football que d’aller courir tout seul » Nassim Akrour : « Je préfère jouer au football que d’aller courir tout seul »

Nassim Akrour : « Je préfère jouer au football que d’aller courir tout seul »

Nassim Akrour : « Je préfère jouer au football que d’aller courir tout seul »

0
Pronostic Quevilly-Rouen Grenoble : analyse, cotes et prono du match de Ligue 2 Pronostic Quevilly-Rouen Grenoble : analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Quevilly-Rouen Grenoble : analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Quevilly-Rouen Grenoble : analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

0
Pronostic Grenoble Dijon : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2 Pronostic Grenoble Dijon : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Grenoble Dijon : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Grenoble Dijon : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

9
Saint-Étienne cale contre Grenoble Saint-Étienne cale contre Grenoble

Saint-Étienne cale contre Grenoble

Saint-Étienne cale contre Grenoble