S’abonner au mag
  • France
  • Supporters

Les ultras montent sur le ring contre le Boxing Day

Par Nicolas Kssis-Martov
Les ultras montent sur le ring contre le Boxing Day

La Coupe du monde est bel et bien finie. Et la concorde nationale aussi. La grève à la SNCF en pleine fête de Noël suffit à nous rappeler la dure réalité sociale après la liesse devant le Crillon. Dans les stades français également, l’heure est de nouveau à la contestation, notamment contre un calendrier imposé par ce Mondial en hiver.

La Coupe du monde s’est donc déroulée en novembre-décembre, obligeant les championnats européens, et donc français, du moins la Ligue 1 et Ligue 2, à s’interrompre. Or cette chronologie perturbée a contraint du coup la LFP à trouver une solution pour rattraper les journées perdues. Une belle occasion en fait de tester l’importation du principe du Boxing Day de la Premier league, qui faisait déjà beaucoup rêver la Ligue, toujours en quête de nouveaux revenus et d’affiches attrayantes, en particulier pour les droits télé à l’étranger. On imagine donc facilement que la belle tradition anglaise de ces matchs souvent magiques entre Noël et le Nouvel An constituait surtout un alibi culturel pour mieux camoufler des préoccupations essentiellement financières. Derrière tout ça : sûrement l’idée de rendre l’expérimentation pérenne. Seul petit problème, dans le foot, à l’instar de n’importe secteur culturel, les greffes artificielles ne prennent pas forcément, ou pas si facilement, sans rencontrer quelques résistances populaires.

Vous n’aurez pas l’Alsace

De la sorte, après les Nantais, le collectif des ultras du Racing Club de Strasbourg a clairement fait savoir son refus, pointant du doigt cette «  Celebration week  » mise en place par la LFP. Les supporters les plus fervents de la Meinau, acteurs essentiels d’un public réputé parmi les plus beaux de France, ne sont tout d’abord pas dupes du stratagème. «  La LFP, sous couvert d’un calendrier chamboulé pour le Mondial, profite de l’occasion pour lancer une campagne de marketing maladroitement inspirée du Boxing Day  », écrivent-ils dans leur communiqué avant d’annoncer, que, s’ils se rendront bien au Parc des Princes le mercredi 28 décembre, ils ont finalement pris la lourde décision de «  boycotter la réception de Troyes(lundi 2 janvier, NDLR)et nous appelons tous nos membres, les habitués de la Tribune Ouest et les abonnés, à déserter notre cher Stade de la Meinau  ». Un boycott qui pourrait s’avérer cette fois lourd de conséquences, surtout pour un Racing en grande difficulté au classement (19e) et qui a besoin de son douzième homme dans une enceinte qui affiche quasi complet à chaque fois. Une retransmission avec les travées quasi vides de cette seconde cathédrale aurait forcément un impact symbolique non négligeable…

Heure d’hiver

Ils ne sont pas les seuls à se dresser contre pareille hérésie. Déjà avant le début de la Coupe du monde, les Bad Gones, l’un des principaux groupes lyonnais, taclaient autant la Ligue que la FIFA. Goûtant peu cette « appropriation culturelle », ils stigmatisaient aussi les horaires du lundi 2 janvier 2023, à 15h ou 17h. Si les enfants n’auront pas repris l’école, leurs parents seront sûrement de retour au travail. Une sorte de mépris social transpire dans cette façon de penser le football déconnecté de la vie de ceux et celles qui se rendent dans les gradins. Cette question de l’heure, avec le sentiment d’un foot de plus en plus construit exclusivement pour satisfaire les diffuseurs, n’est pas nouvelle et mobilise déjà largement en National, voire en Ligue 2. Ainsi la programmation d’un 32e de finale de Coupe de France entre Grenoble et Nîmes un vendredi 6 janvier à 18h, suscite l’ire des Red Kaos 94 : « Cet horaire à la con empêche tous les supporters du GF d’assister au match et d’animer nos tribunes », avant de conclure avec « depuis des années, les programmations sont de plus en plus farfelues et atteignent leur paroxysme cette saison avec la Coupe du monde en hiver et ce délire de Boxing Day à la française ». Le foot du peuple comme disait l’autre va devoir reprendre de la voix et du mégaphone s’il ne veut pas devenir aussi invisible que les critiques du Mondial au Qatar en face d’une bonne audience…

Dans cet article :
Grenoble et Angers se partagent le point du match nul
Dans cet article :

Par Nicolas Kssis-Martov

À lire aussi
Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM    Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
21
Revivez Benfica-OM (2-1)
  • C3
  • Quarts
  • Benfica-OM (2-1)
Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Strasbourg

Grenoble Foot 38

Logo de l'équipe Paris
Illustration Fans during the Ligue 2 BKT match between Paris FC and Saint Etienne at Stade Charlety on March 2, 2024 in Paris, France. (Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Illustration Fans during the Ligue 2 BKT match between Paris FC and Saint Etienne at Stade Charlety on March 2, 2024 in Paris, France. (Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Paris FC Grenoble : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Paris FC Grenoble : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Paris FC Grenoble : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2
Logo de l'équipe Rodez
Bradley DANGER (raf) during the Ligue 2 BKT match between Rodez and Saint Etienne at Paul Lignon Stadium on August 12, 2023 in Rodez, France. (Photo by Sylvain Dionisio/FEP/Icon Sport)
Bradley DANGER (raf) during the Ligue 2 BKT match between Rodez and Saint Etienne at Paul Lignon Stadium on August 12, 2023 in Rodez, France. (Photo by Sylvain Dionisio/FEP/Icon Sport)
Pronostic Rodez Grenoble : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Rodez Grenoble : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2

Pronostic Rodez Grenoble : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 2