S’abonner au mag
  • Koh-Lanta : Le Totem maudit
  • Épisode 16

Les notes de l’épisode 16 de Koh-Lanta : Le Totem maudit

Par Kevin Charnay et Éric Maggiori

L'épreuve d'orientation a rendu ses verdicts. Après avoir perdu absolument toutes les épreuves auxquelles il a participé, Jean-Charles a remporté l'orientation. Il sera donc sur les poteaux, en compagnie de Géraldine et de François. Bastien, lui, ira sur le poteau maudit, tandis qu'Ambre dit ciao à l'aventure.

Les notes de l’épisode 16 de Koh-Lanta : Le Totem maudit

François

Entre sa mère prof d’EPS qui lui a appris la course d’orientation, son « parcours en étoile » et son « système de l’escargot », le pomplard était à deux doigts de nous écrire une thèse sur « Comment trouver une balise dans une forêt de bambous » . Finalement, la théorie a vite volé en éclats face à la pratique, et il s’est retrouvé à gratter la terre et les feuilles, à quatre pattes, comme tout le monde.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 4.3/10

2393 note(s)

Votre note /10


Jean-Charles

« C’est incroyable. J’en reviens pas. J’ai perdu tout. Tout Koh-Lanta j’ai perdu, tout Koh-Lanta. Et là, coup de cul sur coup de cul, c’est pas possible. » Après un festival de lose pendant toute l’aventure, Jicé (pourquoi tout le monde se met à l’appeler « Jeanch’ » tout à coup, bordel ?) leur a tous « mis la race ». Une véritable masterclass pour le passionné de cueillette aux champignons, qui nous a réglé cette orientation en 36 minutes avant de rentrer un festival de célébrations légendaires. AU BOUT MAINTENANT !

Note de la rédaction 10/10
Note des lecteurs 9.5/10

2744 note(s)

Votre note /10


Ambre

Elle a littéralement passé son épreuve à voir des candidats partir en courant devant elle, puis à commenter leurs performances. Une journaliste bord-terrain. À deux doigts d’aller interviewer Jean-Charles à la Paganelli : « The public is for you magic Jean Charles Jean Charles. »

Note de la rédaction 2/10
Note des lecteurs 2/10

2517 note(s)

Votre note /10


Géraldine

Promettre devant la France entière que, si elle gagne, son cri retentira dans toutes les Philippines, alors que ses propres enfants ne l’entendent pas quand elle les appelle pour dîner, c’était culotté. Mais Gégé a tenu parole, de fort belle manière. Elle a crié (très fort), elle a pleuré (beaucoup trop) et elle a balancé que c’était le plus beau jour de sa vie, avant d’ajouter « après la naissance de mes enfants ». Oui oui, bien sûr.

Note de la rédaction 9/10
Note des lecteurs 7.9/10

2499 note(s)

Votre note /10


Bastien

Tous les ans, il y a un mec daltonien. Tous les ans, il y a un mec qui ne sait pas se servir d’une boussole. Tous les ans, il y a un mec qui s’énerve. Et tous les ans, il y a un mec qui craque et se met à errer en forêt. Cette année, Bastien était les quatre à la fois, sauf qu’il réussit l’exploit de se hisser sur les poteaux tout de même. Vite, qu’il puisse reprendre un régime alimentaire digne de ce nom.

Note de la rédaction 3/10
Note des lecteurs 4.5/10

2431 note(s)

Votre note /10


Denis Brogniart

On l’a déjà vu plus inspiré que sur cette drôle d’annonce : « Demain c’est les poteaux, et vous serez chacun sur votre poteau. » Mais Denis devait être encore un peu ému par ces petits coups de klaxon qui avaient l’air de le mettre dans le même état de transe que Jacquouille qui découvre l’interrupteur.

Note de la rédaction C’est okaaaaay !
Note des lecteurs 7.2/10

1919 note(s)

Votre note /10


Olga

« Colin ? Mais non chéri, pas du tout, tu te fais des idées ! C’est comme mon petit frère ! » Cette excuse du petit frère existe depuis la nuit des temps, et depuis la nuit des temps, personne n’y croit.

Note de la rédaction 7/10
Note des lecteurs 7.4/10

1949 note(s)

Votre note /10


La pierre tachetée

Et dire que même ce repère, Ambre a failli ne pas le trouver. Alors qu’il était quasiment aussi visible qu’un éléphant dans une boulangerie.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 6.7/10

1574 note(s)

Votre note /10


La souche dressée

Après la souche torsadée et la souche œuf, la souche dressée paraît un peu snob, on ne va pas se mentir.

Note de la rédaction 3/10
Note des lecteurs 5/10

1539 note(s)

Votre note /10


Le bouquet de bambous

Ce week-end pour la fête des pères, innovez un petit peu en délaissant le bouquet de fleurs pour le bouquet de bambous. Le livreur Interflora risque de vous détester, mais ça vaut le coup.

Note de la rédaction 8/10
Note des lecteurs 7.2/10

1523 note(s)

Votre note /10


L'arbre creux

L’orientation pour les nuls. Un arbre tout simple à l’entrée d’une forêt, sans balise à trouver. La prochaine fois, ne vous emmerdez pas, filez-leur directement le poignard et faites gagner celui qui revient le plus vite sans se perdre, hein.

Note de la rédaction 2/10
Note des lecteurs 4.1/10

1453 note(s)

Votre note /10


Dorian

Il aurait été aperçu, fossilisé, non loin de la souche dressée…

Note de la rédaction 10/10
Note des lecteurs 9.3/10

1891 note(s)

Votre note /10



Donner une note

  • ou
    Passer d'un joueur à l'autre.

  • Choisir une note.
  • Enter
    Valider la note.
  • Echap
    Fermer le clavier.

Par Kevin Charnay et Éric Maggiori

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

03
Live : Lyon-Lens (0-2)
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine