S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • Gr. D
  • France-Danemark (2-1)

Les Bleus et Mbappé mettent le Danemark en boîte

Par Mathieu Rollinger, au Stadium 974
Les Bleus et Mbappé mettent le Danemark en boîte

Dans la moiteur du Stadium 974, composé d'autant de containers, l'équipe de France a mis la caisse. Dominatrice sur l'ensemble de la partie, longtemps frustrée par le bloc danois, elle a su trouver la faille sur un doublé de Kylian Mbappé. Les champions du monde seront au rendez-vous des huitièmes.

France 2-1 Danemark

Buts : Mbappé (61e et 85e) pour les Bleus // Christensen (68e) pour les Rød-Hvide

Il faudra définir ce qu’on inclut dans le terme « malédiction » . Mais ce qui est sûr, c’est que les tenants du titre français ne connaîtront pas le même sort que leurs prédécesseurs italiens, espagnols et allemands, respectivement éliminés en phase de groupes en 2010, 2014 et 2018. En sortant vainqueurs de leur bras de fer avec leurs meilleurs amis danois ce mardi à Doha, les Bleus ont validé leur ticket pour le tour suivant. La route est encore longue, des ajustements restent à faire, mais cette équipe apparaît tout de même sûre de ses forces, sait où elle va et comment. Dans cette expédition, Kylian Mbappé risque de jouer un grand rôle : ses deux buts du soir rappellent qu’il est devenu en quatre ans l’atout numéro un des Tricolores.

Les doigts sur l’objectif

Les « photographies de juin et septembre » (deux défaites en Ligue des nations) sont bien rangées dans l’album à souvenirs du père Deschamps : cet énième France-Danemark se tricote autant avec la volonté de faire table rase du passé qu’avec l’impression tenace que l’autre nous connaît par cœur. Forcément, cette petite réunion y perd en intensité et spontanéité. Pourtant, les belles images de la première mi-temps sont à mettre au crédit des Français, focalisés sur leur envie de contrôler les mouvements dans leur camp et de déclencher sur chaque ouverture. Quelques réglages, une mise au point… Clic-clac : Olivier Giroud ne peut reprendre la remise de la tête d’Adrien Rabiot, à la suite d’un bon centre de Theo Hernandez (9e). Clic-clac : Raphaël Varane ne coupe pas assez le corner de Griezmann au premier poteau (13e). Clic-clac : Ousmane Dembélé met une misère à Joakim Mæhle et régale Giroud qui croise trop sa tête (15e). Clic-clac : Griezmann décoche une ouverture de l’extérieur que Kylian Mbappé attrape au sprint avant d’être attrapé irrégulièrement par Christensen (19e). Clic-clac : nouveau cadeau d’Ousmane, cette fois pour Rabiot, refoulé par Kasper Schmeichel (21e). Clic-clac : Jules Koundé se trouve au bout d’une transition, et sa frappe met le feu devant la ligne danoise (30e). Clic-clac : Antoine Griezmann s’enfonce sur le petit côté, touche le pied du gardien niçois, alors qu’Aurélien Tchouaméni se fait contrer sur le second ballon (33e). Clic-clac : Capitaine Crochet s’y remet, sollicite Kyky qui trouve OG9 en une touche, le smash passe à côté (37e). Clic-clac : Dembouz part dans la profondeur et, en retrait, la star parisienne arrose au-dessus (40e). Malgré ces rafales, le petit oiseau n’est pas sorti, même s’il faut aussi saluer le travail réalisé au labo par le duo Varane-Upamecano, éteignant la plupart des tirages danois. Les gars de Hjulmand n’ont vu la lumière qu’une fois, sur une frappé hors cadre d’Andreas Cornelius (36e).

C’est donc à la reprise que la couleur est attendue. Ce n’est ni à Dembélé ni à Mbappé qu’il faudra reprocher de ne pas tenter de la mettre. Le natif de Vernon est à deux doigt de trouver astucieusement le Bondynois dans la surface, avant que celui-ci ne fasse crépiter les flashs. Une frappe pour réveiller Schmeichel, puis quelques minutes plus tard, un échange supersonique avec Theo pour s’ouvrir les portes de la surface puis du but (1-0, 61e). Sur le cliché, tout le monde a le sourire, mais les yeux fermés : sur corner, Christian Eriksen met les siens sur orbite, et la déviation de Joaquim Andersen permet à Andreas Christensen de se débarrasser de Rabiot pour marquer du casque (1-1, 68e). Un trou dans la photo qu’aurait pu élargir Braithwaite s’il n’avait pas balancé sa reprise dans les gants de Lloris (73e). Pas fans de ce flou, les Bleus se mettent à mitrailler devant la cage nordique, via les têtes de Tchouaméni et Koundé et le ciseau de Rabiot. Et si Braithwaite refait courir un frisson dans les dos, c’est à nouveau Kylian Mbappé qui sort de sa boîte pour reprendre de la cuisse droite le centre de l’artiste Griezmann (2-1, 86e). Celle-là, elle est pour les posters.


France (4-3-3) : Lloris – Koundé, Varane (Konaté, 75e), Upamecano, Hernandez – Griezmann (Fofana, 90e), Tchouaméni, Rabiot – Dembélé (Coman, 75e), Giroud (Thuram, 62e), Mbappé. Sélectionneur : Didier Deschamps.

Danemark (3-4-3) : Schmeichel – Andersen, Christensen, Nelsson – Kristensen (Bah, 90e), Eriksen, Højbjerg, Mæhle – Lindstrøm (Nørgaard, 84e), Cornelius (Braithwaitee), Darmsgaard (Dolberg, 73e). Sélectionneur : Kasper Hjulmand.

Revivez France – Danemark (2 – 1)
Dans cet article :
Euro U19 : la France s’impose facilement contre le Danemark
Dans cet article :

Par Mathieu Rollinger, au Stadium 974

Les Bleus sont en 8es !
Articles en tendances
21
Revivez le sacre de l'Espagne face à l'Angleterre  (2-1)
  • Euro 2024
  • Finale
  • Espagne-Angleterre
Revivez le sacre de l'Espagne face à l'Angleterre (2-1)

Revivez le sacre de l'Espagne face à l'Angleterre (2-1)

Revivez le sacre de l'Espagne face à l'Angleterre (2-1)
Logo de l'équipe Angleterre
Les notes de la finale
  • Euro 2024
  • Finale
  • Espagne-Angleterre (2-1)
Les notes de la finale

Les notes de la finale

Les notes de la finale

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Danemark

Kylian Mbappé