S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • Bilan

L’équipe type de la Coupe du monde 2022

Par Steven Oliveira
L’équipe type de la Coupe du monde 2022

Le meilleur gardien du Mondial, c'est évidemment Yassine Bounou, et non Emiliano Martinez. Pour le reste, voici l'équipe type de ce Mondial 2022, composé d'Argentins, de Français, de Croates, de Marocains, et même d'un Brésilien, tiens.

Yassine Bounou

Le sosie de Rio dans la Casa de Papel n’est pas passé loin du casse du siècle, mais Rosario est venu déjouer ses plans.


Défenseurs

Achraf Hakimi

Ses jambes en feu lui permettent d’assommer les attaquants adverses, et de tailler des centres au cordeau. Hakimi, le fils du forgeron.

Joško Gvardiol

Heureusement qu’il enlevait son masque après chaque match pour qu’on soit sûr qu’il y avait bien un humain en dessous et non un robot programmé pour anéantir chaque occasion de but adverse. Même si Messi l’a prouvé en demi-finales.

Nicolás Otamendi

Ancien élève laborieux et dissipé, il a su gommer toutes ses lacunes pour devenir l’un des meilleurs de la classe. Au point d’être même devenu le chouchou de l’arbitre qui ne lui donne pas de carton, même quand il provoque un penalty en finale de Coupe du monde.

Dayot Upamecano

Désormais, le marsupilami ne dira plus « Houba Houba » mais « Upa Upa » en hommage au Mondial de titan qu’a sorti Dayot. Et vu que Deschamps a fait jouer Camavinga latéral gauche et Disasi latéral droit, il n’y a aucune raison de ne pas tester Upamecano à gauche.


Milieux

Antoine Griezmann

On ne juge pas un joueur sur un match, sinon Gonçalo Ramos aurait été titulaire en attaque. Alors ce n’est pas une finale ratée qui va faire oublier le Mondial XXL de Grizou.

Sofyan Amrabat

Devant sa télé, Vincenzo Italiano a dû se sentir bien bête d’avoir fait d’Amrabat un remplaçant du côté de la Fiorentina la saison dernière.

Luka Modrić

La force est avec lui. Luka Skywalker. Que la police garde quand même un œil sur son fils, on ne sait jamais.

Enzo Fernandez

Les supporters de Benfica auront donc profité de leur joyau pendant quatre mois. Et dire que Scaloni l’avait mis sur le banc au début du Mondial…


Attaquants

Lionel Messi

Les amoureux de la Pulga ont gagné un nouvel argument dans le débat du GOAT. Mais ils en ont perdu un autre avec le nombre de penaltys inscrits. Au moins, Messi peut se targuer de ne plus faillir dans l’exercice. Enfin, sauf quand il y a Szczęsny en face.

Kylian Mbappé

Il a prouvé qu’il fallait toujours attendre la fin d’un match pour juger la prestation d’un joueur. Même si tous ne sont pas capables d’être transparents pendant 75 minutes et de finir avec un triplé.


Remplaçants

Walid Regragui

Même Vahid Halilhodžić trouve que finalement, ce n’était pas une mauvaise idée de se séparer de lui pour mettre Walid Regragui à la tête du Maroc juste avant le Mondial.

Emiliano Martinez

« Randal Kolo Muani a marqué un but, mais Martinez l’a arrêté », dira-t-on dans 40 ans.

Romain Saïss

Son corps a fini par le lâcher pour retourner dans celui de Franz Beckenbauer.

Jude Bellingham

Comme Kylian Mbappé, Jude Bellingham a marché sur un Mondial à 19 ans. Sauf que Kyks avait ramené la Coupe à la maison, lui.

Azzedine Ounahi

Il peut demander à Stéphane Plaza de lui mettre son logement sur Angers à vendre : il n’y retournera pas.

Bruno Fernandes

Il a donc attendu le plus grand tournoi pour montrer son vrai visage avec le Portugal. Vivement 2026 pour le revoir à un bon niveau en sélection.

Julian Álvarez

Manchester City a donc Erling Haaland et Julián Álvarez sous contrat longue durée. Bravo pour leurs 5 Ligues des champions en 5 ans.

Thiago Silva

Sa carte d’identité est formelle : il a 9 ans de plus que Raphaël Varane. Pourtant, quand on regarde les deux jouer, on pourrait croire que c’est l’inverse.

Salem Al-Dawsari

Seul homme capable de battre l’Argentine lors de ce Mondial.

Ritsu Doan

Deux buts en sortie de banc pour donner la victoire au Japon face à l’Espagne et l’Allemagne, vous ne trouverez pas un meilleur supersub dans ce Mondial. D’ailleurs, les deux fois où il a été titularisé, le Japon s’est incliné.


Par Steven Oliveira

À lire aussi
Articles en tendances
Logo de l'équipe Bologna
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara
Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium
In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
  • Italie
  • Bologna
Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nice
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Lyon-Nice (1-0)
L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Croatie

France

Luka Modrić

Romain Saïss