S’abonner au mag
  • Supercoupe d'Espagne
  • Finale
  • Real Madrid-FC Barcelone (4-1)

Le Real scalpe le Barça et remporte la Supercoupe d'Espagne

Par Antoine Donnarieix

Grâce à Vinícius Júnior, auteur d'un triplé, le Real Madrid soulève la Supercoupe d'Espagne à l'issue d'un match maîtrisé face au Barça (4-1). Bien plus forts que leurs rivaux historiques, les Madrilènes remportent un premier trophée en 2024.

Le Real scalpe le Barça et remporte la Supercoupe d'Espagne

 Real Madrid 4-1 FC Barcelone

Buts : Vinícius Júnior (7e, 10e, 39e SP) et Rodrygo (64e) pour les Merengues // Lewandowski (33e) pour le Barça 

Expulsion: Araujo (71e)

La mine déconfite au moment de serrer la main de Carlo Ancelotti, Xavi Hernandez a compris. Le coup de sifflet final vient de retentir, mais la victoire était déjà acquise depuis bien longtemps pour le Real Madrid. Au-delà de cette cinglante défaite, l’entraîneur azulgrana s’est surtout rendu compte d’une chose : pour parvenir à vaincre la Maison-Blanche un jour, le FC Barcelone va devoir retourner à ses études, car dans cette finale de Supercoupe d’Espagne, c’était une leçon donnée par un maître à son élève.

Vinícius Júnior, 39 minutes chrono

En Arabie saoudite, ce choc des titans d’Espagne dénote d’abord par des sifflets d’un public rancunier envers Toni Kroos. Passé cet épisode anecdotique, le Clásico prend les devants avec un Barça incisif, à l’image de Pedri (5e), mais pas assez tueur. Tout le contraire du Real en somme, puisque Vinícius Júnior profite de l’ouverture de Jude Bellingham pour dribbler Iñaki Peña avant d’ouvrir le score dans le but vide (7e, 1-0). Déjà en souffrance, la défense barcelonaise se retrouve à l’agonie sur une nouvelle accélération supersonique madrilène, et Rodrygo sert son compatriote brésilien dans le bon tempo pour un doublé express (10e, 2-0).

En guise de réponse, le collectif blaugrana balbutie son football. Peu dangereux, les Catalans se distinguent via Ferran Torres, mais Andrey Lunin refuse l’accès au but (28e). Face au portier ukrainien, le Barça met en position favorable son arme offensive majeure avec Robert Lewandowski. À la réception d’un ballon aérien à l’entrée de la surface, Lewy claque une magnifique reprise de volée pour réduire l’écart (33e, 2-1). Mais au moment où les Barcelonais émergent enfin dans cette partie, Ronald Araujo a la mauvaise idée d’accrocher l’intenable Vinícius Júnior pour concéder un penalty. En confiance, le numéro 10 claque son triplé sans trembler (39e, 3-1). Pedri a beau engendrer un dernier frisson (45e+4), le Real maîtrise les débats à la pause.

¡ Olé, Madrid !

Sans trop y croire, le Barça est revenu sur la pelouse pour tenter de changer le cours des choses. Mais dans les faits, le Real a fait tourner le ballon en même temps qu’un Barça franchement inquiétant collectivement. Doucement mais sûrement, la victoire des Blancos s’est transformée en humiliation en mondovision. Maladroit, Jules Koundé a remisé un centre de Vinícius Júniordirectement sur Rodrygo pour le quatrième pion du Real (64e, 4-1). Excédé, Araujo a quitté ses partenaires prématurément pour un deuxième carton jaune à la suite d’une nouvelle faute sur Vinícius Júnior(71e). En infériorité numérique pendant plus de 20 minutes et bien trop sur les nerfs, le FC Barcelone s’est incliné contre un adversaire boxant dans une autre catégorie.


  Real Madrid (4-4-2): Lunin – F.Mendy, Nacho, Rüdiger, Carvajal – Tchouaméni, Valverde (Ceballos, 86e), Kroos (Modric, 81e), Bellingham (Joselu, 86e) – Rodrygo (B.Diaz, 77e), Vinícius Júnior (Camavinga, 82e). Entraîneur: Carlo Ancelotti.

  FC Barcelone (4-3-3): Peña – Baldé, Christensen, Koundé, Araujo – F. De Jong, Gündoğan, S.Roberto (F.Lopez, 61e) – Pedri (Yamal, 61e), F.Torres (J.Félix, 61e), Lewandowski. Entraîneur: Xavi.

Par Antoine Donnarieix

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Real Madrid

FC Barcelona

Actus V. Júnior

Actus R. Lewandowski