S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • Gr. D
  • Tunisie-France (1-0)

La Tunisie coiffe les Bleus

Par Mathieu Rollinger, à l'Education City Stadium
La Tunisie coiffe les Bleus

L'équipe de France, déjà qualifiée et largement remaniée, s'est inclinée face à la Tunisie, ce mercredi (0-1). Si les habituels remplaçants n'ont pas marqué de points, leurs adversaires d'un soir quittent le Qatar à la suite de la victoire de l'Australie sur le Danemark. Le but inscrit en fin de rencontre par Antoine Griezmann, finalement signalé hors jeu, n'y aurait rien changé.

Tunisie 1-0 France

But : Khazri (58e) pour les Aigles de Carthage

Il y a des constantes dont on se priverait volontiers. Une loi voulait que l’équipe de France, sous les ordres de Didier Deschamps, fasse toujours 0-0 lors de son troisième match quand elle est déjà qualifiée. C’était le cas contre l’Équateur en 2014, contre la Suisse en 2016 et face au Danemark en 2018, souvent avec des purges à la clé. En 2022, la Tunisie aura eu le mérite de pousser les coiffeurs tricolores à un autre résultat, et celui-ci n’est pas pour les honorer. La victoire des hommes de Jalel Kadri récompensera une équipe et un public au cœur vaillant, mais restera insuffisante pour passer le cut de la phase de poules, l’Australie s’imposant de son côté face au Danemark (1-0) et prenant le second ticket de ce groupe D derrière la France.

La tête au carré

Le primo-capé Axel Disasi sur le flanc droit, Eduardo Camavinga arrière gauche, Mattéo Guendouzi ailier gauche… En une composition, Didier Deschamps a étalé les carences de sa liste. Du moins à sa marge. Ce n’est pas à cause de la présence de Mbappé, Griezmann ou Saliba sur le banc des remplaçants que La Marseillaise est sifflée. La Tunisie, elle, a encore une chance de se qualifier et compte la jouer crânement. Quand Nader Ghandri coupe un coup franc de Wahbi Khazri en battant le vétéran Steve Mandanda, tout le peuple rouge pense être sur la bonne voie. Le drapeau viendra cette fois sauver des Bleus bien shampooinés. Aïssa Laïdouni glisse un petit pont à Camavinga avant de se faire sécher, Yassine Meriah désépaissit Randal Kolo Muani, Khazri coince Aurélien Tchouaméni, Montassar Talbi tond Kingsley Coman : les épis sont partout sur le terrain. Pourtant, la première frappe sera française, même si un sale contrôle ne permet pas à Coman de faire fructifier le beau service de Youssouf Fofana (25e). Leur seule carte offensive abattue, les champions du monde se contentent alors de réduire les espaces, offrant à la Tunisie deux ouvertures : une tête molle d’Anis Slimane puis un coup de peigne du capitaine Khazri, sur lesquels Mandanda joue à chaque fois la sécurité.

Le Montpelliérain, très en vue et touché par deux fois dans la surface (par Konaté en première, puis Tchouaméni en seconde) sans qu’il n’y ait penalty, finit par récolter les fruits de son travail. Alors que Fofana est bêtement dépossédé du ballon par Ellyès Skhiri, Wahbinho s’enfonce tranquillement dans la défense bleue et ouvre le score d’un petit plat du pied (1-0, 58e), avant de sortir dans la foulée sur blessure. Les virages tunisiens sont regonflés à bloc par le but des leurs, mais aussi par l’intrusion sur le terrain d’un supporter claquant un salto avec le drapeau palestinien dans les mains. Deschamps lance successivement Mbappé, Rabiot, Saliba, Griezmann et Dembélé, et si les Bleus y gagnent en vitesse, les solutions ne sont pas plus évidentes. La tête de Disasi sur corner, la frappe d’Ousmane, la volée de Rabiot, le festival de Mbappé et une belle action collective conclue par une frappe hors cadre de Kolo Muani seront les seules réponses apportées, sans inverser le destin de la rencontre et celui de la Tunisie. Antoine Griezmann pense bien gâcher la seule joie des Aigles de Carthage, mais son but à l’ultime seconde est finalement jugé hors jeu. Là n’est pas la question : les Bleus ont maintenant d’autres combats à mener.


Tunisie (3-4-3) : Dahmen – Meriah, Ghandri, Talbi – Kechrida, Skhiri, Laïdouni, Maaloul – Slimane (Abdi, 84e), Khazri (Jebali, 60e), Ben Romdhane (Chaaleli, 74e). Sélectionneur : Jalel Kadri.

France (4-3-3) : Mandanda – Disasi, Varane (Saliba, e), Konaté, Camavinga – Fofana (Griezmann, 73e), Tchouaméni, Veretout (Rabiot, 63e) – Coman (Mbappé, 63e), Kolo Muani, Guendouzi (Dembélé, 79e). Sélectionneur : Didier Deschamps.

Revivez Tunisie – France (1 – 0)
Dans cet article :
Après Thuram et Mbappé, Thierry Henry appelle lui aussi à voter contres « les extrêmes »
Dans cet article :

Par Mathieu Rollinger, à l'Education City Stadium

Les Bleus battus, mais premiers
Articles en tendances
Logo de l'équipe Allemagne
Allemagne jacta est
  • Euro 2024
  • Gr. A
  • Allemagne-Écosse
Allemagne jacta est

Allemagne jacta est

Allemagne jacta est

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

30
Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)
Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

France

Wahbi Khazri

26
Revivez Montpellier-PSG (2-6)
Revivez Montpellier-PSG (2-6)

Revivez Montpellier-PSG (2-6)

Revivez Montpellier-PSG (2-6)
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
30
Revivez la victoire du PSG face à Montpellier !
Revivez la victoire du PSG face à Montpellier !

Revivez la victoire du PSG face à Montpellier !

Revivez la victoire du PSG face à Montpellier !