S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • Gr. G
  • Cameroun-Serbie (3-3)

La Serbie, entre suffisance et insuffisances

Par Adel Bentaha
La Serbie, entre suffisance et insuffisances

Accrochée par le Cameroun après avoir mené de deux buts (3-3), la Serbie a une nouvelle fois fait preuve de suffisance. La triste marque de fabrique d’une sélection n’ambitionnant pas grand-chose.

Au sortir d’une sublime action collective, Aleksandar Mitrović plantait le troisième but serbe pour mettre le Cameroun K.-O. à l’heure de jeu. L’Al Janoub Stadium s’extasiait, et le scénario de la partie semblait pratiquement scellé en faveur des Aigles. Problème, cette séquence sera l’une des seules étincelles du onze blanc, rejoint en fin de rencontre (3-3). Car ce que l’on a oublié, c’est que la Serbie ne sait pas gérer un score, et encore moins faire preuve de constance.

 Faire preuve d’autant de naïveté n’est pas justifiable. On perd trois points, par nous-mêmes.

Jouer à la baballe

Une analyse criante et rapidement faite, pour une sélection semblant se complaire dans un stéréotype de jeu collectif, annihilant toute volonté mentale. Car le mal serbe ne se situe pas balle au pied, loin de là (60% de possession), mais bien entre les deux yeux. Symbole de cette suffisance (ou insuffisance finalement), les prestations en deçà du capitaine Dušan Tadić. Déjà transparent face au Brésil, le meneur de jeu s’est, ce lundi, mué en tricoteur irritant au possible. Une multitudes de passes, parfois inutiles, au cœur même de la surface de réparation adverse – cinq tirs cadrés sur quinze tentatives – couplée à une série de mauvais choix et autres mésententes avec le géant Mitrović.

Pris dans l’euphorie du break réalisé, les hommes de Dragan Stojković ont également pêché par leur trop grande gourmandise. Lancés dans un « chacun pour soi » offensif, les Serbes ont en effet ouvert des boulevards à l’abnégation camerounaise, portée par l’entrée de Vincent Aboubakar. Des Lions totalement libres dans le dos d’une défense déséquilibrée, venus croquer leurs adversaires en cinq minutes, dans la profondeur (treize fautes commises, dont huit dans le dernier quart d’heure). « Faire preuve d’autant de naïveté n’est pas justifiable. On perd trois points, par nous-mêmes », détaillait Mitrović en zone mixte. Ces 96 minutes ont ainsi dessiné à elles seules les défauts caractéristiques de la Serbie.

 C’est dommage, car nous avons plutôt bien joué et maîtrisé le jeu. Mais nous avons fait des erreurs incompréhensibles.

Le derby suisse

Des attaquant solistes, des milieux moins travailleurs et une défense attentistes : le sempiternel exemple démontrant la stérilité d’un amoncellement d’individualités, opposé à une volonté réelle de l’emporter. Élément que le Cameroun a idéalement su exploiter, en s’appuyant sur l’infime espoir apporté par Aboubakar. Surtout, les Serbes ont laissé entrevoir cet ensemble lacunaire durant des temps supposément forts. Paradoxalement revenue dans une partie mal embarquée, la bande à « Piksi » s’est ainsi laissée griser au moment où tout semblait rouler pour elle. « Les laisser revenir à 3-3, c’est extrêmement frustrant. La prestation de notre défense n’est pas digne de ce niveau, pestait d’ailleurs le sélectionneur en conférence de presse. C’est dommage, car nous avons plutôt bien joué et maîtrisé le jeu. Mais nous avons fait des erreurs incompréhensibles. » Le joli résumé de cette même équipe parvenue à faire corps en barrages face au Portugal, qui explose donc de nouveau une fois dans son tournoi. Comme un surplus de talent trop difficile à assumer.

Désormais dos au mur avec une seule unité au compteur, le sursaut d’orgueil sera obligatoire contre la Suisse, vendredi prochain, pour l’ultime journée de ce groupe G. Une opposition âpre sportivement, mais pas que, au détour des tensions existantes entre les joueurs serbes et les Helvètes originaires des Balkans – Granit Xhaka, Xherdan Shaqiri, Ardon Jashari, Haris Seferović – déterminé à faire honneur à leurs racines. Comme en 2018. Une bataille à disputer dans une rugosité absolue, et durant laquelle les Aigles devront se montrer plus combatifs que jamais, peu importe l’esthétisme. La victoire ou la porte.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Adel Bentaha

Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM    Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
21
Revivez Benfica-OM (2-1)
  • C3
  • Quarts
  • Benfica-OM (2-1)
Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Serbie

Logo de l'équipe Serbie
Serbia's Dusan Vlahovic (centre) celebrates scoring their side's second goal of the game during the FIFA World Cup Group G match at Stadium 974 in Doha, Qatar. Picture date: Friday December 2, 2022. - Photo by Icon sport
Serbia's Dusan Vlahovic (centre) celebrates scoring their side's second goal of the game during the FIFA World Cup Group G match at Stadium 974 in Doha, Qatar. Picture date: Friday December 2, 2022. - Photo by Icon sport
Pronostic Serbie Bulgarie : Analyse, cotes et prono du match des éliminatoires pour l'Euro 2024

Pronostic Serbie Bulgarie : Analyse, cotes et prono du match des éliminatoires pour l'Euro 2024

Pronostic Serbie Bulgarie : Analyse, cotes et prono du match des éliminatoires pour l'Euro 2024

Cameroun