S’abonner au mag
  • Trophée des champions
  • PSG-Rennes (2-1)

La Sarabande de Sarabia

Par Andrea Chazy
La Sarabande de Sarabia

En jambes depuis son arrivée au PSG, Pablo Sarabia a livré une prestation intéressante lors du Trophée des champions face à Rennes (2-1). Une manière pour l’ancien sévillan d’envoyer un premier message fort.

Il n’était pas l’attraction de l’après-midi et ce ne sera probablement jamais le cas. Pendant que les nombreuses paires d’yeux présentes au stade de Shenzhen scrutaient les moindres faits et gestes de Mbappé sur le terrain ou de Neymar en tribunes, Pablo Sarabia s’est contenté de jouer sa musique. De jouer cette mélodie festive, à laquelle les oreilles se dérobent volontiers, celle qui permet aux autres musiciens en quête de succès de pouvoir briller sans risque d’être couvert par le voisin. Une suite de notes, presque toutes justes, bien loin de sa Macarena vue et revue qu’il a entonné devant tout le groupe parisien au moment de son intégration. Non, la partition déchiffrée par Sarabia ce samedi après-midi face à Rennes peut facilement être résumée par deux termes : simplicité et inventivité. D’ailleurs, après la rencontre, son chef d’orchestre Thomas Tuchel n’a pas tarit d’éloges sur la performance de l’Espagnol : « Pablo est vraiment impressionnant. Il court, avec et sans ballon. Son jeu sans ballon est un modèle. Il donne beaucoup d’intensité et n’arrête pas défensivement. » Le décor est planté.

Première danse

Même dans le premier quart d’heure, celui où Paris n’était pas encore dans le coup, Sarabia n’a pas mis longtemps avant de sortir plusieurs atouts de sa manche. Une réelle qualité sur coup de pied arrêté, qui se répétera tout au long de la rencontre et qui aurait dû payer d’entrée si Kehrer, à la réception du caviar, n’avait pas trouvé la transversale de Koubek sur sa route. Une capacité, ensuite, à prendre sa chance de loin. Et ce n’est pas le gardien tchèque du Stade rennais qui dira le contraire, surtout au moment de contempler la banderille fleurter avec son montant quelques minutes après l’ouverture du score d’Adrien Hunou.

Même sans réels automatismes avec Thomas Meunier, mais avec une certaine disponibilité par Ander Herrera, c’est avec son jeu sans ballon et son altruisme que Sarabia va se montrer décisif. La meilleure illustration ? Sa passe décisive pour Mbappé au retour des vestiaires, en une touche, à la suite d’une ouverture de Marquinhos. Le gamin de Madrid aurait même pu repartir avec un pion dans l’escarcelle, si la manchette de Koubek ne l’avait pas surpris seul devant la ligne de but. Quoi qu’il en soit, un premier constat se dessine déjà : de toutes les recrues parisiennes arrivées jusqu’à maintenant, Sarabia apparaît déjà comme la mieux intégrée.

En attendant la suite

De là à en faire un titulaire à part entière ? Évidemment que non. Le secteur dans lequel évolue l’ancien coéquipier de Ben Yedder à Séville est loin d’être le plus déserté. Si on ne sait pas encore quel sera l’avenir de Neymar, Julian Draxler et surtout Ángel Di María ne vont pas rester les bras croisés à attendre que le train passe. Tuchel voulait du renfort sur toutes les lignes pour densifier un effectif trop léger qui lui a fait défaut l’an passé ?

Le voilà servi, du moins, en partie. En attendant de savoir si toutes les pièces rapportées trouveront un endroit où s’imbriquer, il sait déjà qu’il peut compter sur son nouvel ailier de poche. Pratique, en sachant que la Ligue 1 débute dans une semaine tout pile avec la réception de Nîmes au Parc des Princes. Et il y a fort à parier que Sarabia sera de la partie.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Andrea Chazy

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)
Logo de l'équipe Atalanta
Lookman au triple galop
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Bayer Leverkusen (3-0)
Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Rennes

Logo de l'équipe Metz
Amine GOUIRI of Rennes during the Ligue 1 Uber Eats match between Rennes and Marseille at Roazhon Park on March 17, 2024 in Rennes, France.(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Amine GOUIRI of Rennes during the Ligue 1 Uber Eats match between Rennes and Marseille at Roazhon Park on March 17, 2024 in Rennes, France.(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Metz Rennes : Analyse, cotes et prono du match Ligue 1

Pronostic Metz Rennes : Analyse, cotes et prono du match Ligue 1

Pronostic Metz Rennes : Analyse, cotes et prono du match Ligue 1

Thomas Tuchel

France