S’abonner au mag

L1 : Strasbourg en L2, l’OM en C3

Par
L1 : Strasbourg en L2, l’OM en C3

En attendant le doublé de Benzema face à Landreau et le déplacement de JPP à Rennes ce soir, zoom sur une 30ème journée qui confirme la bonne santé de Lille et Nancy, mais qui valide surtout la mort clinique de Monaco. La France va mal, Strasbourg et Marseille aussi.

Nancy – Metz : 2-1

Un match diffusé le samedi après-midi sur Canal avec un but de Zerka en fuckin’ end (89′ 2-1), c’est désormais possible. Au coup d’envoi du derby de Lorraine, Nancy faisait figure de rouleau-compresseur à domicile et Metz de roulé-compressé à peu près partout où il mettait les pieds.

Quatre-vingt dix minutes plus tard, si la Lorraine reste en ébullition, c’est surtout Moncef qui se fait mousser par la presse locale. Le Z enfile son costume de buteur providentiel, comme la semaine dernière à Bonal.

Battre Metz à l’arrachée et postuler à la Champions League, c’est ça aussi la Ligue 1.

Valenciennes – Bordeaux : 3-1

Et si Steve Savidan était en fait le joueur le plus sexy de Ligue 1 ? Dans un match où le vent aura été l’alibi de Ramé et de Penneteau, l’éclair est venu de Savigoal, étrangement esseulé sur un corner nordiste. Ciseau, gamelle (78′). Cheveux au vent, Steevy peut laisser exploser sa joie : « On a fait un match de coupe ! Ce n’était pas du grand Bordeaux mais du grand Valenciennes ! » .

La dauphine bleue marine perd incognito, consciente que tous les écarts imaginables lui seront pardonnés à partir du moment où ses poursuivants n’osent pas la menacer.

L’info : Ulrich Ramé et ses mains suspicieuses s’éloignent du “top five” des gardiens tricolores.

Marseille – Sochaux : 0-1

La bouche pâteuse, Marseille a remis ça. Le médecin du club avait pourtant prescrit une période de calme. L’OM a préféré reprendre une biture face à des Doubistes qui informent toute la France qu’une victoire sochalienne sans but d’Erding est possible (3′, N’Daw).

Une défaite face à Sochaux, voilà ce qui manquait à Marseille pour confirmer son statut d’éternel boiteux. Cette fois-ci, il y avait Valbuena, il y avait Cheyrou, donc aucune excuse. La douleur persiste, et Cissé continue de frapper ses ballons essentiellement avec l’extérieur du ménisque. Pire, Mandanda ne semble pas complètement innocent sur le but sochalien.

Le club phocéen s’éloigne de la Champions League, Sochaux de la relégation…

Nice – Lorient : 1-2

Comme prévu, Koné l’ancien Lorientais (51′) et Marama “Tahiti Goal” (10′) l’ancien Niçois scorent contre leur ancienne écurie. Logique.

Antonetti peut être fier de son équipe qui continue de suivre les consignes de son coach. Le discours en vogue était la fuite de l’Europe, les Aiglons se sont alors mis au diapason, mention spéciale à Jeunechamp qui a été particulièrement réceptif.

Invincibles à la maison jusqu’à la venue de l’OM début février, les Niçois succombent pour la troisième fois en quatre réceptions.

A coup sûr, l’Intertoto s’échappera de la Côte d’Azur in extremis à la 38ème journée.

Bonus track : 24 titularisations et douzième carton jaune pour Cyril “coup d’crosse” Rool.

Caen – Monaco : 4-1

Fin 2007, se prendre quatre pions à d’Ornano relevait de l’anecdote. Aujourd’hui, un tel résultat se situe quelque part entre le cauchemar, la honte et le suicide.

Dépourvu de cheveux et d’inspiration, Tony Chapron a été ce qu’on a coutume d’appeler un arbitre “acteur”. Entre ses une-deux avec les Monégasques et ses pénos sifflés à outrance (un pour Hengbart, un pour Gouffran), l’homme en jaune fluo a largement fait son job.

N’empêche, Caen n’avait pas besoin d’un douzième homme pour gifler la bande à Ricardo. Les Bas-Normands ont quasiment réussi à racketter leur maintien en L1 face à un rocher de plus en plus poreux.

Monaco va mal et attend son messie, la titularisation de Jérèm’ Berthod n’étant vraisemblablement pas suffisante pour soigner la tumeur princière.

Confirmation des canards bas-normands : Titi Deroin est bel et bien le Maradona du Calvados.

Toulouse – Le Mans : 1-1

Elie Baup n’a définitivement plus la gueule d’un stratège, et Elmander fuit le rôle de sauveur. Donc, Gignac (63‘ 1-1). Six victoires après trente journées, pas terrible pour un européen sortant. Les Violets peinent à arracher un point face à des Sarthois en proie en doute. Plus que jamais, le Stadium peut préparer les réceptions de Châteauroux et de Vannes pour la saison 2008-2009. A moins qu’un motif d’espoir fasse écho de l’autre côté du pays…

Et si la satisfaction toulousaine pouvait en effet résider dans le fait d’avoir grapillé un point sur le dangereux candidat à la relégation strasbourgeois ?

Strasbourg – Lille : 0-1

Tandis qu’Elie Baup continue de ronger sa casquette dans la cité rose, Rio Mavuba (83′ suite à un gros boulot d’Obraniak) participe à la montée en puissance des Dogues. Comme quoi, avoir arboré le scapulaire ne prédestine pas toujours à la joie de fin de semaine.

La légende veut que deux des trois promus retournent systématiquement d’où ils viennent. Sachant que Metz avait réservé un aller-retour et que Caen a tenté hier soir de valider son passeport en L1 en couchant avec une Brésilienne d’origine monégasque, quel est le résultat des boys de Furlan ? Défaite, normal.

Tournant du match : l’expulsion du Strasbourgeois Rodrigo (54′) suite à un tacle sur Liechtsteiner, les trois pieds décollés.

Auxerre – Saint-Etienne : 1-3

Cinquième match chez les grands pour le Vert Benalouane, qui honore ce jour de fête en trompant son poto Viviani dès la 5ème minute (0-1).

Les supporters bourguignons en sont conscients, la défaite concédée hier est en partie due à l’absence de leurs trois joueurs majeurs : Martini, Charbonnier, Cool.

A l’origine du second but stéphanois inscrit par Ilan (68′ 1-2), Riou a également offert un caviar à Pascalou Feindouno à dix minutes du terme de la punition (1-3). Et si l’humiliation suprême résultait en fait de l’égalisation de Landrin (63′)…

L’info du jour : Steve Savidan n’est plus qu’à sept longueurs de Benzema au classement des buteurs.

Matthieu Pécot

Par

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine