S’abonner au mag
  • C1
  • Gr. H
  • PSG-Juventus (2-1)

Kylian Mbappé, qui d’autre ?

Par Tom Binet
Kylian Mbappé, qui d’autre ?

Kylian Mbappé retrouvait une compétition qu'il adore ce mardi soir : la Ligue des champions. L'occasion pour le champion du monde de briller toujours plus fort, avec deux buts magnifiques pour offrir la victoire au PSG face à la Juventus. Et si l'attaquant a parfois manqué de lucidité, notamment en seconde période, il est de nouveau indispensable aux champions de France dès qu'arrivent les soirées européennes.

Il avait quitté la Ligue des champions buteur à l’aller puis au retour face au Real, avant d’assister impuissant au délitement de son équipe. Six mois et un feuilleton autour de son avenir plus tard, Kylian Mbappé avait bien l’intention de réussir ses retrouvailles avec une compétition européenne qu’il affectionne tout particulièrement depuis 2017 et un certain parcours avec Monaco. Une grosse vingtaine de minutes à peine pour torpiller la Juve d’un doublé et lancer Paris vers un précieux succès, le premier de son histoire face aux Bianconeri.

Docteur Kylian, Mister Mbappé

Parfaitement servi par une louche de Neymar par-dessus la défense italienne, le Bondynois n’a eu besoin que de quelques minutes pour trouver la faille, récidivant ensuite après un une-deux avec son pote Achraf Hakimi. Voilà le garçon qui porte son total à 35 réalisations (et 20 passes décisives) en 54 représentations sur la scène continentale. Plus que deux pour revenir à hauteur d’Edinson Cavani, meilleur Parisien dans l’exercice. Surtout, depuis plusieurs saisons désormais, KM7 est l’homme de la situation pour les Rouge et Bleu (sept buts et une passe décisive sur les neuf derniers buts du club en Ligue des champions).

Au sein d’une équipe pas toujours en pleine bourre, le n°7 du club de la capitale a également laissé des opportunités en route, oubliant notamment de servir Neymar seul au second poteau, avant de voir Weston McKennie réduire la marque. Sans conséquence. « J’ai raté beaucoup de buts dans ma vie, je vais encore en rater, dédramatisait-il après le coup de sifflet final auprès de RMC Sport, son trophée d’homme du match sous le bras. Ce sont des faits de jeu, on passe vite à autre chose. C’est en cogitant qu’on pénalise son équipe. On sait ce qu’on veut travailler, on sait où on va. »

Homme providentiel

À défaut d’avoir réussi à mettre son équipe à l’abri, l’intéressé gardait donc la confiance, dans le sillage d’un début de saison ahurissant où seul Monaco a pour l’heure échappé à son courroux. « Je veux toujours aller plus haut, j’aurais pu marquer un troisième but aujourd’hui. Mais je pense que je marquerai samedi et la semaine prochaine », affirmait-il encore. Et s’il assure que ce PSG a encore besoin de temps pour monter en puissance, lui est bien prêt à faire régner la terreur chez ses adversaires. Voilà le bolide lancé vers de nouvelles hauteurs. « Quand vous êtes au PSG, vous savez que Kylian, Ney et Léo (Messi) vont vous porter. Ils sont là pour marquer, créer, faire le spectacle et ils le font très bien depuis le début de la saison », appréciait pour sa part Christophe Galtier, toujours pour RMC Sport. Mais le technicien français le sait : quand viennent les grandes soirées face au Barça, au Bayern ou la Juventus, le gamin de Bondy se transforme en machine à marquer pour faire avancer les siens vers leur objectif ultime. En attendant le printemps, une seule chose est certaine : si Paris doit enfin parvenir à ses fins, il atteindra plus rapidement ses objectifs avec ce Kylian qu’en char à voile.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Tom Binet

Articles en tendances

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Aris

Kylian Mbappé