S’abonner au mag
  • Hongrie
  • Ferencváros
  • Superligue

Gábor Kubatov : « Une Superligue s’apparenterait à un cartel »

Propos recueillis par Alexandre Delfau
Gábor Kubatov : «<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>Une Superligue s&rsquo;apparenterait à un cartel<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>»

La Superligue, ou comment brûler les ailes des clubs perpétuellement à la lutte pour une qualification européenne, synonyme de reconnaissance et de tremplin financier. Ferencváros disposait cette saison du plus petit budget de la Ligue des champions. Dans le groupe du Barça, de la Juve et du Dynamo Kiev, les Hongrois ont participé pour la deuxième fois de leur histoire à la phase de poules de la compétition. La Covid-19 avait déjà réduit l'intensité du coup de projecteur sur ce genre d'équipe, mais la création d'une Superligue le grillerait définitivement. Gábor Kubatov, président du club de Budapest, est déterminé à ne pas laisser la chimère gagner la guerre. Entretien.

Que pensez-vous du projet de la Superligue ?Si une telle ligue devait être créée, nous pensons qu’elle s’apparenterait à un cartel, car les multinationales et les clubs qui dominent ce marché se réunissent et définissent l’avenir de ce secteur. Ce faisant, ils porteraient atteinte aux intérêts des autres acteurs du marché et des fédérations internationales. Dans l’état actuel des choses, nous pensons que ce serait une mesure difficilement acceptable. Bien sûr, sans connaître les détails exacts, il est difficile de prendre position.

Souvent, les clubs dominants utilisent le sujet de la Superligue pour renforcer leur position et augmenter leurs profits.

Avez-vous déjà entendu parler du projet de manière concrète, par d’autres présidents et dirigeants ou dans les instances du football européen ?Le thème de la Superligue est à l’ordre du jour depuis dix ans. Souvent, les clubs dominants utilisent ce sujet pour renforcer leur position et augmenter leurs profits. En 2024, l’accord sur le calendrier international du football expire et la réforme de la Ligue des champions est à l’ordre du jour. Le moment choisi n’est pas une coïncidence, et il n’est pas surprenant que ce sujet soit récurrent. Peut-être n’y aura-t-il pas encore de Superligue, mais la réforme de la Ligue des champions, l’accord sur le calendrier et les droits télé sont tous très importants.

Comment ce projet peut-il avoir un impact sur des clubs comme le vôtre ?La Superligue serait une ligue fermée, de sorte que des équipes comme Ferencváros n’auraient aucune chance d’y participer par le biais d’une qualification. Il y a d’autres effets néfastes. Par exemple, la Superligue dévaloriserait fatalement les championnats nationaux. Cela provoquerait une agitation sur le marché des droits télé. La demande s’épuiserait. Sans les petites équipes, la Coupe d’Europe deviendra inintéressante, il n’y aura plus de derbys traditionnels et internationaux. Cela peut nuire aux petites équipes, surtout s’il n’y a pas de compensation de la part des instances.

Qu’est-ce que cela signifie pour un club et pour ses joueurs de jouer la Ligue des champions ?La participation à la Ligue des champions est une énorme opportunité de développement, tant sur le plan professionnel que dans la carrière des joueurs. Le club profite non seulement financièrement, mais aussi moralement de la participation à la Ligue des champions, qui a des avantages monétaires à long terme, la marque devient plus forte.

Et pour les supporters ?Les supporters hongrois peuvent venir voir les superstars lors des matchs importants, et le sentiment d’unité nationale peut être renforcé par les succès internationaux. L’effet de la participation à la Ligue des champions est absolument positif à tous les égards.

Sur le plan économique, que représente une saison en Ligue des champions ?En raison des restrictions concernant la pandémie l’année dernière, Ferencváros a perdu entre 12 et 16 millions d’euros de revenus. Dans une situation normale, le club aurait fait autant de bénéfices, outre le montant de la qualification. D’un point de vue économique, c’est un grand pas en avant pour un club comme le nôtre, que même les sponsors ne peuvent pas garantir.

Beaucoup de supporters pourraient avoir le sentiment que cette ligue est étrangère et sans racines, et ils pourraient se détourner du football sur le plan émotionnel.

La création d’une Superligue, qu’est-ce que cela pourrait engendrer dans le monde du football ?La Superligue provoquerait un conflit constant et prolongé entre les conseils d’administration de la FIFA, de l’UEFA et de la Superligue. Cela poserait des problèmes pour le système international de transfert et d’enregistrement. Beaucoup de supporters pourraient avoir le sentiment que cette ligue est étrangère et sans racines, et ils pourraient se détourner du football sur le plan émotionnel. Bien sûr, sans connaître les détails exacts, il est difficile de prendre position.

Si le projet se concrétise, prévoyez-vous de prendre des mesures pour vous y opposer ?Nous cherchons toujours à exprimer nos opinions avec fermeté, mais nous savons bien sûr quelle est la place de Ferencváros dans le football international, et nous nous comporterons en conséquence.

Dans cet article :
Le FC Metz dit au revoir à Habib Maïga
Dans cet article :

Propos recueillis par Alexandre Delfau

À lire aussi
Articles en tendances
Logo de l'équipe Bologna
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara
Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium
In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
  • Italie
  • Bologna
Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nice
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Lyon-Nice (1-0)
L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L&rsquo;OGC Nice très remonté contre l&rsquo;arbitrage
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l&#8217;emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Ferencváros