S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • Gr. D
  • France

Faut-il s’inquiéter de la santé de Karim Benzema ?

Par Alexandre Lejeune
Faut-il s’inquiéter de la santé de Karim Benzema ?

Sélectionné pour le Mondial, Karim Benzema enchaîne pourtant les forfaits depuis début septembre, embêté par des soucis aux cuisses. Alors doit-on s'en inquiéter ?

Les festivités du 17 octobre dernier au théâtre du Châtelet définitivement dans le dos, le train-train éprouvant de la vie de footballeur professionnel a repris pour Karim Benzema. Celui d’un joueur de 34 ans, bientôt 35, renforcé par une hygiène de vie devenue irréprochable au fil des années, mais qui doit de plus en plus composer avec des bobos ici et là. Depuis le début de l’exercice 2022-2023, le récent lauréat du Ballon d’or a manqué huit matchs avec le Real Madrid et le dernier rassemblement des Bleus, gêné par deux cuisses qui ne le laissent pas tranquille. Flegmatique et précautionneux dans l’âme, Carlo Ancelotti a jusque-là préféré assurer, n’a jamais poussé son attaquant à revenir trop tôt, et l’a ménagé quand il a pu se le permettre. Didier Deschamps, lui, a donc choisi, ce mercredi soir, d’emmener le Madrilène dans ses bagages à destination du Qatar, après avoir pourtant annoncé à plusieurs reprises qu’il ne prendrait aucun risque avec les joueurs blessés. « J’ai échangé avec Karim, les staffs médicaux ont échangé, et il n’y a pas d’inquiétude par rapport à sa situation et aux échéances qui sont les nôtres. Il a eu deux petits soucis physiques à gérer et, par rapport à ce que représente la Coupe du monde, il est vigilant. Très vigilant », a assuré le sélectionneur en conférence de presse, après l’annonce de la liste. Cela étant, le Mondial pointe le bout de son nez, et le spectre de voir Benzema commencer la compétition sans être à 100% de ses capacités est un scénario qui existe.

Des cuisses qui couinent

Rembobinons : le 6 septembre, face au Celtic en Ligue des champions, KB9 se blesse tout seul, et sort du terrain boitillant, en se touchant le genou droit. Verdict dévoilé le lendemain par le Real : le Français souffre d’une blessure au muscle semi-tendineux et d’une surcharge au quadriceps de la cuisse droite. Ce qui va par la suite lui faire rater deux semaines de compétition. « De manière générale, la cuisse n’est pas forcément une partie du corps qui met énormément de temps à guérir. En fonction du grade de la lésion, il y a des délais théoriques pour le retour sur les terrains, qui dépendent aussi beaucoup du ressenti du joueur, explique Valentin Bové, kinésithérapeute du F91 Dudelange, champion du Luxembourg en titre. Si le Real a décidé quinze jours d’arrêt, on est sur un grade 2, donc plutôt sur une lésion sans hématome, ce qui n’est pas très inquiétant. C’est surtout durant la préparation physique qu’il ne faut pas mettre de côté les ischio-jambiers, car c’est une partie du corps propice à la récidive. Comme pour Ousmane Dembélé et Gareth Bale par exemple… » Le retour de Benzema sur les terrains début octobre se passe à merveille, il dispute l’intégralité de plusieurs rencontres, marque dans le Clásico, avant d’être à nouveau embêté fin octobre par sa cuisse. La gauche, cette fois-ci, souffrant d’une fatigue musculaire. Inquiétant de voir ça si tôt dans la saison ? Pas forcément. « Une fatigue musculaire, c’est souvent lié à un déséquilibre de la balance effort/récupération. C’est compréhensible de voir ça chez un footballeur en début de saison, car le joueur vient de connaître une phase de prépa physique et athlétique. C’est simplement le temps que le corps retrouve une capacité à accepter les charges habituelles, poursuit Valentin Bové. Avec les informations dont on dispose, je n’ai pas l’impression que ça cache quelque chose de plus grave derrière. Il sort d’une saison magnifique, le corps lui montre des petits signes de fatigue, de besoin de récupération, d’autant plus qu’il n’est plus tout jeune. »

Seulement 28 minutes de jeu sur le dernier mois de compétition

Si l’âge n’est plus forcément l’ami de Benzema, qui pourrait souffler sa trente-cinquième bougie au Qatar si la France va jusqu’au bout, l’expérience et la connaissance de son corps parlent en revanche en sa faveur pour arriver en pleine possession de ses moyens le 22 novembre contre l’Australie. « Sur le plan purement anatomique, il est bien sûr plus facile de rééduquer un muscle moins âgé. Mais l’âge est un facteur moins important que l’on pense. L’hygiène de vie est primordiale, et un joueur comme Benzema connaît bien cette notion. La rééducation est plus facile quand le joueur est sérieux et investi. Et ceux en fin de carrière ont davantage conscience qu’ils doivent prendre soin de leur corps, donc parfois quand la machine est bien rodée, c’est plus facile », complète le kinésithérapeute. Le Real, qui affrontera Cadix ce jeudi, devrait une nouvelle fois faire l’impasse sur une présence de son attaquant vedette, qui n’aura donc joué que 28 minutes depuis le 22 octobre dernier. « Ce n’est pas totalement impossible de le voir à 100% dès le début de la compétition. Je ne m’inquiète pas pour quelqu’un comme Karim Benzema. Tout va dépendre de ses sensations dans les prochains jours, et de la phase de réathlétisation qu’il va avoir. La question, c’est de savoir si le repos lui a fait du bien, même si là, pour le coup, c’est beaucoup de repos, et surtout, s’il ne manque pas de rythme », conclut Bové. Et de toute façon, à quoi bon s’inquiéter quand la France dispose de la meilleure deuxième option du monde ?

Dans cet article :
Deschamps et Macron, en toute immunité
Dans cet article :

Par Alexandre Lejeune

Propos de Valentin Bové recueillis par AL.

À lire aussi
Articles en tendances
Logo de l'équipe France
Les notes des Bleus
  • Euro 2024
  • Quarts
  • Portugal-France (0-0, 3-5 TAB)
Les notes des Bleus

Les notes des Bleus

Les notes des Bleus
00
Revivez la qualification de la France face au Portugal  (0-0)
  • Euro 2024
  • Quarts
  • Portugal-France
Revivez la qualification de la France face au Portugal (0-0)

Revivez la qualification de la France face au Portugal (0-0)

Revivez la qualification de la France face au Portugal (0-0)
21
Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne  (2-1)
  • Euro 2024
  • Demies
  • Espagne-France
Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne (2-1)

Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne (2-1)

Revivez la défaite des Bleus face à l'Espagne (2-1)
Logo de l'équipe France
Les notes des Bleus
  • Euro 2024
  • Demies
  • Espagne-France (2-1)
Les notes des Bleus

Les notes des Bleus

Les notes des Bleus
21
Revivez Espagne-Allemagne (2-1)
  • Euro 2024
  • Quarts
  • Espagne-Allemagne
Revivez Espagne-Allemagne (2-1)

Revivez Espagne-Allemagne (2-1)

Revivez Espagne-Allemagne (2-1)
11
Revivez la qualification de l'Angleterre contre la Suisse  (1-1)
  • Euro 2024
  • Quarts
  • Angleterre-Suisse
Revivez la qualification de l'Angleterre contre la Suisse (1-1)

Revivez la qualification de l'Angleterre contre la Suisse (1-1)

Revivez la qualification de l'Angleterre contre la Suisse (1-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

France

Karim Benzema

00
Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France  (0-0)
Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)

Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)

Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)
00
Revivez France-Canada (0-0)
Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)

Revivez France-Canada (0-0)