S’abonner au mag
  • Billet d'humeur

« En 2012, je veux être un Footix »

Par Nicolas Kssis-Martov
«<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>En 2012, je veux être un Footix<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>»

Déménagement au Stade De France, éviction de Kombouaré et venue de Beckham. Le PSG n’en finit plus de muter. Cela intéresse-t-il encore quelqu’un l’avis d’un supporter ou doit-on joindre d’abord le service clientèle afin de savoir si l’abonnement va augmenter?

La venue de l’ex joueur de Manchester United, du Real Madrid et des Los Angeles Galaxy – qui vaut bien un Bolton-Chelsea-Shanghai – ne constitue pas seulement la plus grande blague situationniste de l’histoire du foot professionnel français, dont personne ne soupçonnait la vocation à supplanter la MLS en matière de retraite dorée. Elle sert de révélateur. Amis supporters du PSG, il est temps d’assumer : soyons des Footix heureux et exigeants !
Certes, des petits contacts ont été apparemment pris et des perches tendues par la direction aux anciens abonnés. Mais au-delà de demander aux Ultras de compléter l’offre promotionnelle du PSG (venez voire nos vrais ultras en semi-liberté, ils ne mordent plus, promis), car il faut de belles images de tribunes en feu pour les retransmissions à l’internationale, qui peut encore croire que l’on reviendra aux années 90, ou même 80 ? Le boycott ne mène plus à grand chose donc. La nostalgie est toujours rassurante, bien qu’elle ne rendra ses tribunes à personne. Le PSG devait compter auparavant sur un noyau dur d’inconditionnels dans une indifférence sociale polie. Désormais il dispose d’une réserve de dix millions d’habitants en Ile de France. Un peu de supporters bien sages et conventionnés apporteraient peut-être une touche exotique, un refrain d’antan, comme la reformation d’un groupe composé d’ex-gloires de la Oi! française dans un squat du 19e arrondissement. En gros « Supporter Park », avec de l’ADN de tifo reconstitué.

Toutefois certains signes sportifs ne trompent pas. Virer Kambouaré, ce n’était donc pas seulement se débarrasser d’une entraineur gênant, peu bankable. Il s’agit aussi d’un bon moyen symbolique de couper les ponts avec les reliques du passé (même si cette pensée n’a surement jamais effleuré Léonardo). Signer Beckham, c’est balancer l’avenir du club dans une toute autre trajectoire, même si le choix du couple embaume un charmant parfum de kitsch rance. Il n’est certes pas question de trier entre les divers degrés du bon foot capitaliste. Juste, dans le registre « ironie de l’histoire », peut-être est-il temps d’assumer ce nouveau statut de client dans les tribunes. Pour devenir les Footix que ce club désormais réclame.

Ca se joue près de chez vous

Evidemment on a beaucoup dit de mal, y compris ici, sur cette espèce apprivoisée des tribunes. Cependant dans le nouveau contexte, tant spatial (le stade de France) que vis-à-vis du type de relation proposé au public parisien, il possède des avantages indéniables. Plus proche du consommateur que du supporter, au moins ne s’évertue-t-il pas à soutenir un club. Il déguste l’équipe sur le terrain en jaugeant le niveau du casting. Hédoniste individualiste davantage que passionné collectif, il apprécie en société d’aimer le foot quand l’Ultra se contente de le partager en circuit fermé. En outre, il peut gouter sincèrement le ballon, du genre « c’est le beau spectacle que j’apprécie » . Disons ce genre d’argument n’était pas prédominant par le passé…

Le PSG ne sera donc plus synonyme des couleurs de votre cœur, simplement le club qui joue près de chez vous. Un peu comme d’aller voir, puisque nous sommes en vacances sur la côte, une rencontre au Stade louis II au temps de la splendeur de l’AS Monaco, avec un cadre plutôt sympa, une équipe finaliste de la Ligue des Champions, et parfois de vraies stars sur le terrain et dans les gradins. Et puis si l’affaire tourne mal, la Premier League reste pour le moment sur Canal et personne ne pourra vous reprocher de « lâcher votre club » (allez, un hommage à la chanson de Balavoine sur l’ASSE), puisque qu’il est difficile de critiquer une personne qui change de cantine quand le menu ne lui convient plus. Le Footix est l‘avenir du PSG, parce qu’il ne mérite que cela et nous ne lui donnerons pas plus. L’offre et la demande ne sont-ils pas sensées s’équilibrer ?

OM : les chantiers de Gasset

Par Nicolas Kssis-Martov

À lire aussi
Articles en tendances
Logo de l'équipe Bologna
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara
Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium
In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
  • Italie
  • Bologna
Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nice
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Lyon-Nice (1-0)
L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L&rsquo;OGC Nice très remonté contre l&rsquo;arbitrage
22
Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille
  • C3
  • Barrages
Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille

Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille

Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l&#8217;emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

10
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine