S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • Finale
  • Argentine-France 3-3 (4-2, TAB)

Coupe du monde 2022 : Pourquoi le sacre de l’Argentine était écrit

Par Arthur Jeanne, à Buenos Aires
Coupe du monde 2022 : Pourquoi le sacre de l’Argentine était écrit

Éminemment superstitieux, les Argentins ont relevé de nombreuses coïncidences entre leur victoire en 2022 et leurs sacres précédents. Pas de regrets pour les Bleus, l’Albiceleste devait être championne, c’était écrit, et la France ne pouvait pas faire grand-chose. La preuve.

En 1978, en 1986 et en 2022, l’Argentine a remporté la finale contre un pays qui avait été finaliste lors de l’édition précédente (Pays-Bas en 1978, RFA en 1986, France en 2022).

Le Brésil n’a été éliminé que deux fois aux tirs au but en quarts de finale de Coupe du monde. En 1986 (face à la France de Luis Fernandez) et en 2022. Les deux fois, l’Argentine a été sacrée.

En 1978 et 1986, l’Argentine était dirigée par un président moustachu. Elle a aujourd’hui à sa tête Alberto Fernandez, un autre homme qui affiche une belle pilosité labiale.

Fun fact, en 2022, il n’y a pas de chauve dans l’équipe argentine. C’était déjà le cas en 1978 et 1986. De quoi faire porter à Cambiasso, Palacio, Mascherano, Veron ou Willy Caballero le chapeau de boucs émissaires des échecs précédents ?

À chaque fois que l’Argentine a été championne du monde, elle comptait en revanche dans ses rangs un joueur qui portait un nom de famille britannique. René Houseman en 1978, José Luis Brown en 1986. Et donc Alexis Mac Allister cette année. L’arbitre de la finale de 1986, le Brésilien Romualdo Arppi Filho, est né le 7 janvier 1939. Szymon Marciniak, qui officiait dimanche, est lui aussi né un 7 janvier.

En 1978, 1986 et 2022, l’Argentine a disputé la finale avec son maillot domicile. Lors de ses deux finales perdues (en 1990 et 2014), elle jouait avec son away kit.

Ce dimanche, Hugo Lloris jouait avec un maillot jaune, comme Jan Jongbloed en 1978 et Harald Schumacher en 1986.

Robert De Niro s’est rendu deux fois en Argentine. En 1986 et 2022.

Lors de la Coupe du monde 1986, le Maroc était sorti premier du groupe F et avait battu le Portugal. Deux exploits que les Lions de l’Atlas ont réédité en 2022.

Le club Atlético Belgrano a été deux fois champion de la deuxième division argentine. En 1986 et en 2022.

Les gardiens de but titulaires portent généralement le numéro 1. En 1978, Ubaldo Fillol portait le numéro 5, en 1986 Nery Pumpido le 18. Cette année, Dibu Martinez portait lui le numéro 23.

En 1986, l’Argentine se hisse en finale 8 ans après sa dernière finale. En 2022, elle s’invite à ce stade 8 ans après la défaite face à l’Allemagne au Maracanã.

En 1986, l’Albiceleste dispute son quart de finale, sa demi-finale et la finale dans le même stade, l’Estadio Azteca. En 2022, les hommes de Lionel Scaloni disputent leurs 3 derniers matchs à Lusail.

En 1986, José Luis Cuciuffo, natif de Córdoba, portait le numéro 9 de la sélection. En 2022, ce numéro revient à un autre Cordobés, Julian Álvarez.

Ronaldinho signe au PSG en 2001. L’année suivante, il est champion du monde. Kylian Mbappé signe au PSG en 2017. L’année suivante, il est champion du monde. Lionel Messi signe au PSG en 2021. L’année suivante… Complétez cette phrase si vous pouvez.

Un seul Mondial s’était jusqu’alors disputé au Qatar : la Coupe du monde des moins de 20 ans en 1995. L’Argentine avait alors perdu un match en phase de poules avant de remporter le tournoi face au champion en titre (le Brésil).

Lors de la Coupe du monde 1986, la Pologne avait remporté son premier match, fait match nul lors du deuxième et perdu lors du troisième. Tout comme au Qatar.

Le jour de Noël 1985, il a plu à Buenos Aires ce qui n’arrive pas si souvent pendant l’été. Le 25 décembre 2021, il a aussi plu à Buenos Aires. Les larmes de Dieu ?

En 1986, il y avait 6 Argentins dans le top 100 au ranking ATP. En 2022 aussi.

Pour les férus d’astrologie : lors de la finale de la Coupe du monde 1986, Jupiter transitait dans le signe des Poissons. C’est aussi le cas en ce moment.

Raphaël Varane est un winner. Il a remporté 13 des 15 finales qu’il a disputées au cours de sa carrière. Les seules qu’il ait perdues (la Supercoupe d’Europe 2018 et cette maudite finale de Coupe du monde) étaient dirigées par le même homme. Szymon Marciniak.
Dans cet article :
Ces vieux cracks qui vont briller à la Coupe du monde des plus de 35 ans
Dans cet article :

Par Arthur Jeanne, à Buenos Aires

À lire aussi
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-3)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Argentine

France