S’abonner au mag
  • Premier League
  • J24
  • Résumé

City terrassé, United freiné, Arsenal OK

Par Jérémie Baron
City terrassé, United freiné, Arsenal OK

Quelle soirée ! Newcastle a planté un couteau dans le dos du dauphin Manchester City, qui pourrait voir le trône un peu s'éloigner ce mercredi en cas de victoire de Liverpool face à Leicester. Après plus d'un mois de folie, les Red Devils de Solskjær ont bien cru trébucher pour de bon, mais ont miraculeusement sauvé un point face à Burnley (2-2). À part ça, Arsenal s'en est sorti contre Cardiff, Fulham a retrouvé le sourire, Wolverhampton s'est régalé et Richarlison a porté Everton.

Newcastle 2-1 Manchester City

Buts : Rondón (66e) et Richie (80e sp) pour Newcastle // Agüero (1re) pour City

Entre les ratatinements de Rotherham (7-0) et Burton (9-0), la branlée infligée à Burnley (5-0) et les corrections données à Wolverhampton et Huddersfield (3-0), on restait sur un total de 28 pions lors des 6 derniers matchs toutes compétitions confondues pour la team à Pep. En attendant, en Premier League, et malgré la récente victoire des Citizens face à Liverpool, les Reds sont encore devant. City n’a pas le temps de douter : une combinaison foireuse fait mouche au bout de 24 secondes, Kun Agüero plante et les siens sont lancés : plus de 6 ans qu’un but de City en PL n’avait pas été aussi rapide. Mais après plusieurs frissons, et alors que City n’est pas aussi resplendissant qu’à l’accoutumée, les Magpies finissent par faire craquer Ederson par Salomón Rondón (66e). Ce n’est que le début : Fernandinho est dans la lune, concède le coup de pied de réparation, et Matt Rochie fait frissonner St James’ Park (80e sp). L’autoroute est tracée pour le leader.

Ce qu’il faut retenir : Les Sky Blues s’arrêtent à plus de 600 minutes sans prendre de but TCC. Et ils n’ont peut-être pas perdu que ça ce soir…

Newcastle (5-4-1) : Dubravka – Yedlin, Schär, Lascelles (c), Lejeune, Ritchie – Hayden, Longstaff, Atsu – A. Pérez, Rondón. Entraîneur : Rafael Benítez.

City (4-3-3) : Ederson – Walker, Danilo, Stones, Laporte – Fernandinho, D. Silva (c), De Bruyne – Sterling, Sané, Agüero. Entraîneur : Pep Guardiola.


Arsenal 2-1 Cardiff City

Buts : Aubameyang (66e sp) et Lacazette (83e) pour Arsenal // Mendez-Laing (90e+3) pour Cardiff

Pas facile de jouer au football ces temps-ci quand on évolue à Cardiff. Après les beaux hommages rendus à Emiliano Sala en marge de la rencontre, Pierre-Emerick Aubameyang a profité d’une erreur de l’ancien Merlu Bruno Ecuele Manga pour faire trembler les filets sur peno (66e). Lacazette a ensuite pris les choses en main pour le 2-0 (83e). C’est tout ? Non : les Gallois ont tout de même sauvé l’honneur in extremis par Nathaniel Mendez-Laing (93e).

Ce qu’il faut retenir : Les Gunners rattrapent Chelsea, qui joue Bournemouth demain.

Arsenal (4-3-1-2) : Leno – Lichtsteiner, Mustafi, Kolašinac, Monreal – Guendouzi, Elneny, Torreira – Özil (c) – Aubameyang, Lacazatte. Entraîneur : Unai Emery.

Cardiff (4-4-1-1) : Etheridge – Peltier, Ecuele Manga, Bamba (c), J. Bennett – Paterson, Arter, Gunnarsson, Ralls – Reid – Niasse. Entraîneur : Neil Warnock.


Fulham 4-2 Brighton

Buts : Chambers (47e), Mitrović (58e, 74e) et Vietto (79e) // Murray (3e, 17e) pour Brighton

Claudio Ranieri a-t-il perdu son mojo ? L’électrochoc espéré avec l’arrivée du Mister en novembre n’a pas eu lieu et les Cottagers continuent de plonger en enchaînant les défaites. Ce mardi, Glenn Murray a très rapidement jeté un froid au Craven Cottage d’un doublé express (3e, 17e). Mais après quatre revers de rang, les coéquipiers de Jean Michaël Seri avaient décidé que c’en était trop et ont retrouvé leur football : grâce à Calum Chambers (47e), Luciano Vietto (79e, premier but en Angleterre) et ce fou furieux d’Aleksandar Mitrović par deux fois (58e, 74e), les locaux ont proprement renversé les Seagulls. Et pas besoin d’avoir ses entrées dans le vestiaire de Ranieri pour comprendre qu’elle fait du bien, celle-ci. Claudio Ranieri a-t-il retrouvé son mojo ?

Ce qu’il faut retenir : Les Londoniens sont toujours 19es. Mais Cardiff n’est plus qu’à 2 points.

Fulham (3-4-3) : Rico – Odoi, Le Marchand, Ream – Christie, Chambers, Seri, Bryan – Schürrle, Mitrović (c), Babel. Entraîneur : Claudio Ranieri.

Brighton (4-3-3) : Ryan – Montoya, Duffy, Dunk (c), Bong – Groß, Stephens, Pröpper – Locadia, Murray, March. Entraîneur : Chris Hughton.


Huddersfield 0-1 Everton

But : Richarlison (9e)

Ce n’est pas aujourd’hui que l’actuel bonnet d’âne de PL prendra des points : en deux temps, la gâchette Richarlison a frappé dès la neuvième. En deuxième, Lucas Digne a pris son rouge, mais face à ce Huddersfield, ce n’était pas un problème.

Ce qu’il faut retenir : Avec 10 caramels, Richarlison a déjà marqué deux fois plus en Premier League que lors de son précédent exercice avec Watford.

Huddersfield (4-3-3) : Lössl – Kongolo, Zanka, Schindler, Hadergjonaj – Bacuna, Hogg (c), Puncheon – Kachunga, Mounie, A. Diakhaby. Entraîneur : Jan Siewert.

Everton (4-1-4-1) : Pickford – Baines (c), Keane, Zouma, Coleman – A. Gomes – Dabies, Sigurdsson, Bernard, Richarlison – Tosun. Entraîneur : Marco Silva.


Wolverhampton 3-0 West Ham

Buts : Saïss (66e) et Raúl Jiménez (80e, 86e)

Le duel du ventre mou a été illuminé par le pied droit de João Moutinho. De deux coups de patte léchés sur corner dont il a le secret, le Portugais a trouvé la tête de Romain Saïss (66e), puis le pied de Raúl Jiménez (80e), avant que ce dernier ne s’offre un joli doublé (86e). Du propre.

Ce qu’il faut retenir : Plus aucune trace de Samir Nasri sur les feuilles de match des Hammers. Snif.

Wolverhampton (3-5-2) : Rui Patrício – R. Bennett, Coady (c), Saïss – M. Doherty, Dendoncker, R. Neves, J. Moutinho, Jonny – R. Jiménez, D. Jota. Entraîneur : Nuno Espírito Santo.

West Ham (4-4-2) : Fabiański – Zabaleta, Masuaku, Ogbonna, Diop – Snodgrass, Noble (c), Rice, F. Anderson – M. Antonio, Arnautović. Entraîneur : Manuel Pellegrini.


Manchester United 2-2 Burnley

Buts : Pogba (87e sp) et Lindelöf (90e+2) pour United // Barnes (51e) et Wood (81e) pour Burnley

Cardiff, Huddersfield, Bournemouth, Newcastle, Reading, Tottenham, Brighton, Arsenal : depuis la prise de fonction d’Ole Gunnar Solskjær, il n’y avait plus de bourreau, mais uniquement des victimes des Red Devils. La tendance a bien failli s’inverser : pas impressionnés pour un sou par l’aura d’Old Trafford, les visiteurs du soir ont frappé par leurs deux attaquants Ashley Barnes (51e) et Chris Wood (81e), et pensaient tenir leur exploit face au monstre du moment. Mais visiblement, cette équipe a vraiment quelque chose en plus : un penalty de Pogba (87e), un but de renard de Victor Lindelöf (92e), et l’invincibilité est sauvée. La série parfaite s’arrête à huit, en revanche.

Ce qu’il faut retenir : Les marabouts norvégiens existent.

United (4-1-4-1) : De Gea – Young (c), Lindelöf, Jones, Shaw – Matić – Mata, Pereira, Pogba, Rashford – Lukaku. Entraîneur : Ole Gunnar Solskjær.

Burnley (4-4-2) : Heaton (c) – Bardsley, Tarkowski, Mee, Taylor – Hendrick, Westwood, Cork, McNeil – Barnes, Wood. Entraîneur : Sean Dyche.


Résultats et classement de Premier League

Par Jérémie Baron

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus MUN

Manchester City

Logo de l'équipe Manchester City
240213 Erling Braut Haaland of Manchester City during the UEFA Champions League football 1/8 final between FC Copenhagen and Manchester City on February 13, 2024 in Copenhaugen.  Photo: Ludvig Thunman / BILDBYRÅN / kod LT / LT0600 fotboll football soccer fotball champions league fc copenhagen manchester city bbeng   - Photo by Icon Sport
240213 Erling Braut Haaland of Manchester City during the UEFA Champions League football 1/8 final between FC Copenhagen and Manchester City on February 13, 2024 in Copenhaugen. Photo: Ludvig Thunman / BILDBYRÅN / kod LT / LT0600 fotboll football soccer fotball champions league fc copenhagen manchester city bbeng - Photo by Icon Sport
Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Sergio Agüero

Actus A. Mitrović