S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J19
  • Nice-Montpellier

Casimir Ninga, ce monstre gentil

Par Nicolas Jucha
Casimir Ninga, ce monstre gentil

Depuis octobre, la France du football découvre Casimir Ninga, le jeune attaquant tchadien de Montpellier. Recruté pour seulement 75 000 euros au Gabon, le jeune homme a déjà planté six fois en neuf matchs de Ligue 1. Un rapport qualité prix monstrueux.

Octobre 2015, le 24 pour être précis, Montpellier accueille Bastia pour tenter de se sortir de la zone rouge. À la 88e minute, la France du foot découvre la dernière trouvaille locale : sur un centre venu de la droite, Casimir Ninga tue le match d’une reprise acrobatique de toute beauté. Pour fêter le succès et le premier but de son Tchadien, la Butte Paillade chante l’Île aux enfants. L’intéressé, visiblement pas trop au courant de la référence, se dit « heureux » de l’hommage, « cela me donne encore plus de force pour continuer » . Et le jeune homme de 22 ans n’a pas menti. Depuis cette seconde apparition en Ligue 1 qui l’a vu ouvrir son compteur but et passe décisive, le natif de N’Djaména a planté deux doublés à Lyon et Marseille, puis le but de la victoire contre Guingamp samedi dernier. Et donc joué un rôle crucial dans la remontée au classement de Montpellier, désormais 13e.

Pourtant, le buteur providentiel de l’Hérault aurait pu ne jamais porter les couleurs du MHSC, mais plutôt celles de Laval, en Ligue 2. « Laval aurait dû le prendre, mais à ce moment, l’AS Mangasport demandait 300 000 euros, ce qui est beaucoup pour un club de Ligue 2 concernant un mec qui sort de nulle part et qui ne sera qu’un pari » , affirme Emmanuel Tregoat, sélectionneur du Tchad jusqu’à septembre dernier. À la base, le technicien français avait proposé le gamin « à un club de CFA2 qui n’a pas pu le prendre pour des raisons administratives » , avant d’en parler à Steve Marlet, le directeur sportif du Red Star, à qui il avait recommandé Naïm Sliti dans le passé. « Mais ils n’ont pas pris le temps de se déplacer pendant les matchs de la sélection tchadienne pour le voir jouer. » Finalement, c’est Montpellier qui a récupéré le bon plan pour seulement 75 000 euros après un essai concluant.

« S’il faut tacler Hilton à l’entraînement, il le fera »

Lancé le 18 octobre à Bordeaux, le Tchadien n’a eu besoin que de 100 minutes pour s’adapter aux joutes de Ligue 1, quand Tregoat pensait « qu’il était prêt pour du National » . Mais son explosion, si elle le surprend pas sa rapidité, est assez logique selon l’entraîneur français, car « Casimir Ninga, c’est un mort de faim dans un contexte beaucoup plus favorable que le Tchad ou le Gabon, et où il parle déjà la langue » . Et surtout, l’attaquant est venu combler un besoin « dans une équipe qui était en plein doute, alors que lui ne doute de rien. S’il faut tacler Hilton à l’entraînement, il le fera » . Du côté des supporters montpelliérains, l’adoption a été rapide, le Tchadien étant nommé joueur du mois de novembre avec Ryad Boudebouz.

Une progression éclair pour un joueur qui a commencé à taper le ballon dans les rues de N’Djaména avant de jouer au Renaissance FC, qu’il quitte en 2013 pour Mangasport au Gabon. Un club avec lequel il remporte deux titres nationaux et s’illustre la saison passée comme meilleur buteur. Si Emmanuel Tregoat l’a installé en sélection, il affirme néanmoins ne pas avoir découvert la pépite. « C’est un joueur de la sélection, Massama Asselmo, qui m’a conseillé de le prendre. Il avait déjà été pris plusieurs fois, mais n’était pas considéré comme un vrai membre de l’équipe. » Le Français suit le conseil et ne le regrette pas. Lors de la CEMAC 2014, il choisit Ninga comme l’un des trois joueurs n’évoluant pas au Tchad autorisés dans son effectif. Et remporte la compétition avec le jeune Casimir comme meilleur buteur (4 réalisations). Le seul titre international dans l’histoire du football tchadien.

« Mon petit, je sais que tu vas réussir »

Un destin pas évident quand on découvre le foot au Tchad, « un pays où la Fédération ne fait rien pour ses jeunes » estime Tregoat, et quand le paternel n’est pas favorable au départ à une carrière de sportif. Mais le très croyant Casimir sait qu’il a un don et a envie de le développer. Massama Asselmo se souvient « d’un gamin respectueux et qui se donnait à fond à tous les entraînements » . Un goût de l’effort qui devrait lui permettre de gommer ses lacunes actuelles. Tregoat, encore : « Il n’a pas été formé, donc cela l’avantage pour le moment, il est hors profil, imprévisible, mais sur le long terme, il doit apprendre ce qu’est le replacement défensif, faire des progrès sur l’aspect tactique. Mais d’avoir Rolland Courbis comme coach, cela peut l’aider à aller plus vite. » Un Rolland Courbis qui s’est lui-même avoué surpris par l’efficacité de son Tchadien, qu’il imaginait au départ s’étoffer en réserve.

Cette méconnaissance du football tchadien n’étonne pas Emmanuel Tregoat, selon qui « des Ninga, il y en a d’autres, mais ils ne partent pas tous, car trop de gens autour veulent se faire de l’argent sur le transfert. D’ailleurs, si Montpellier ne s’était pas manifesté, Casimir restait au Gabon parce que son club avait trop demandé à Laval » . Mais une force supérieure a visiblement entendu les prières de l’attaquant et de son ami Asselmo. Lors du départ pour la France du jeune homme, ce dernier lui parle longuement, comme tout bon grand frère le ferait : « Je lui ai dit : « Mon petit, je te souhaite bonne chance et je sais que tu vas réussir. Tu feras mal en France et la presse va parler de toi. »Voilà, Dieu a exaucé nos vœux. » D’autant plus important que le cas de Casimir Ninga est un enjeu national pour le Tchad. « Montpellier, c’est un beau tremplin, et grâce à lui, des recruteurs viendront regarder ce qu’il se passe dans notre pays, on a beaucoup de bons joueurs, mais ils ne sont pas valorisés. » Grâce à Casimir Ninga, voici venu le temps des rires et des chants pour les jeunes footballeurs tchadiens ?

Fuites à la Mosson : la Métropole de Montpellier s'engage à éponger

Par Nicolas Jucha

Tous propos recueillis par NJ

À lire aussi
Logo de l'équipe Montpellier
Mousa TAMARI of Montpellier looks dejected during the Ligue 1 Uber Eats match between Lille Olympique Sporting Club and Montpellier Herault Sport Club at Stade Pierre Mauroy on September 3, 2023 in Lille, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)
Mousa TAMARI of Montpellier looks dejected during the Ligue 1 Uber Eats match between Lille Olympique Sporting Club and Montpellier Herault Sport Club at Stade Pierre Mauroy on September 3, 2023 in Lille, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)
  • Paris sportifs
Pronostic Montpellier Strasbourg : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Montpellier Strasbourg : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Montpellier Strasbourg : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-3)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Montpellier

Logo de l'équipe Montpellier
Mousa TAMARI of Montpellier looks dejected during the Ligue 1 Uber Eats match between Lille Olympique Sporting Club and Montpellier Herault Sport Club at Stade Pierre Mauroy on September 3, 2023 in Lille, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)
Mousa TAMARI of Montpellier looks dejected during the Ligue 1 Uber Eats match between Lille Olympique Sporting Club and Montpellier Herault Sport Club at Stade Pierre Mauroy on September 3, 2023 in Lille, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)
Pronostic Montpellier Strasbourg : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Montpellier Strasbourg : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Montpellier Strasbourg : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Casimir Ninga

Vitorino Hilton