S’abonner au mag
  • C1
  • Demies
  • Real Madrid-Chelsea

Ave, César Azpilicueta

Par Quentin Ballue
Ave, César Azpilicueta

Relancé par l'arrivée de Thomas Tuchel, Chelsea a retrouvé une stabilité défensive digne de ce nom. Les chiffres sont éloquents : 16 clean sheets en 21 matchs. Symbole de ce regain de forme et de mordant, César Azpilicueta a récupéré un temps de jeu plus conforme à ses standards de marathon man. Capitaine incontesté et taulier respecté, le défenseur ibérique continue d'écrire sa légende à l'encre bleue, lui qui passera un nouveau cap à l'occasion du déplacement à Madrid ce mardi.

Didier Drogba et ses 381 apparitions sont déjà loin dans le rétroviseur. César Azpilicueta disputera ce soir sa 422e rencontre sous le maillot de Chelsea. Il dépassera ainsi l’Écossais Steve Clarke et s’installera, seul, au huitième rang des Blues les plus capés. Les prochains noms sur la liste, Dennis Wise (445) et Petr Čech (494), seront difficiles à aller chercher dans l’immédiat, mais qu’importe jusqu’où il grimpera : l’Espagnol a déjà fait suffisamment dans l’ouest londonien pour y graver son nom, au panthéon du club comme dans le cœur des supporters.

Mister Reliable

Azpi a beau n’avoir que 31 ans, sa longévité le ferait presque passer pour un dinosaure au sein du vestiaire des Blues, qu’il squatte depuis août 2012. Le latéral navarrais a connu huit entraîneurs dans la capitale, de Roberto Di Matteo à Thomas Tuchel, en passant par Rafael Benítez, José Mourinho, Guus Hiddink, Antonio Conte, Maurizio Sarri et Frank Lampard. Son statut d’incontournable, en revanche, n’a jamais vraiment bougé. Toujours dans les petits papiers. Dans une défense à trois ou à quatre, dans l’axe ou sur un côté, à gauche comme à droite, et même parfois plus haut, en piston voire en véritable ailier, son poste de formation. Le tout au rythme de 40 à 60 rencontres par saison.

Et on ne parle pas ici de vulgaires bouts de match. Azpilicueta a figuré dans le onze de départ de 172 des 175 duels de Premier League de Chelsea entre décembre 2015 et juillet 2020, en ne manquant que 27 petites minutes de ces 172 rencontres. Un joueur qui a séduit, au-delà de ses compétences techniques et physiques, par son sens du collectif, sa mentalité et sa détermination à ne jamais rien lâcher. Des qualités qui en ont justement fait le skipper du navire bleu. Un capitaine qui se décrivait sur le site du club comme « jamais satisfait » et qui a porté le brassard pour la 150e fois à l’occasion de la victoire 2-0 contre Porto. « Son attitude et son application quotidienne sont un standard absolu pour tout jeune joueur, disait Lampard. Il est l’incarnation du club. C’est lui que les fans regardent et disent : « Voilà ce que nous ressentons pour Chelsea. » C’est pour cette raison qu’il est capitaine. »

Un boss sachant bosser

Son leadership est resté intact, y compris quand il a dû rester scotché au banc des remplaçants pendant sept journées consécutives en Premier League à l’automne, son coach lui préférant alors Reece James. « C’est plus compliqué quand on a l’habitude de jouer, a-t-il reconnu auprès de Mundo Deportivo, mais je respectais l’entraîneur et j’ai essayé d’aider depuis l’extérieur. J’ai gardé mon calme et je me suis préparé à entrer en jeu en cas de besoin. Vous voulez toujours jouer et cela fait mal d’être remplaçant, mais en tant que capitaine, je fais passer l’intérêt collectif en premier, car je ne me considère pas comme un footballeur égoïste. »

Personne ne le contredira. Et surtout pas Mourinho, en conférence de presse : « Une équipe avec 11 Azpilicueta gagnerait probablement la Ligue des champions, car le football ne se résume pas au talent pur. C’est aussi du caractère et de la personnalité. » Chelsea n’en aura cependant qu’un seul ce soir à Madrid. Mieux que rien. Déjà vainqueur de la Premier League, de la Ligue Europa, de la FA Cup et de la Carabao Cup, il ne manque plus à Azpi que la coupe aux grandes oreilles pour compléter le puzzle. Même s’il n’a plus besoin de ça pour prouver qu’il a bel et bien le sang bleu.

Par Quentin Ballue

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Chelsea

Real Madrid

Logo de l'équipe Real Madrid
Vinicius Junior of Real Madrid CF during the La Liga match between Real Madrid and Valencia CF played at Santiago Bernabeu Stadium on November 11, 2023 in Madrid, Spain. (Photo by Cesar Cebolla / Pressinphoto / Icon Sport) - Photo by Icon sport
Vinicius Junior of Real Madrid CF during the La Liga match between Real Madrid and Valencia CF played at Santiago Bernabeu Stadium on November 11, 2023 in Madrid, Spain. (Photo by Cesar Cebolla / Pressinphoto / Icon Sport) - Photo by Icon sport
Pronostic Real Madrid Leipzig : Analyse, cotes et prono du 8e de finale retour de Ligue des Champions (+100€ DIRECT offert)

Pronostic Real Madrid Leipzig : Analyse, cotes et prono du 8e de finale retour de Ligue des Champions (+100€ DIRECT offert)

Pronostic Real Madrid Leipzig : Analyse, cotes et prono du 8e de finale retour de Ligue des Champions (+100€ DIRECT offert)
Logo de l'équipe Real Madrid
Partido LaLiga EA Sports disputado entre Cádiz y Real Madrid. En la imagen, Rodrygo celebra el primer gol del Real Madrid con Bellingham
Partido LaLiga EA Sports disputado entre Cádiz y Real Madrid. En la imagen, Rodrygo celebra el primer gol del Real Madrid con Bellingham LaLiga EA Sports match played between Cádiz and Real Madrid. In this picture, Rodrygo celebrates the first goal for Real Madrid with Bellingham. Photo by Icon Sport
Pronostic Valence Real Madrid : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Pronostic Valence Real Madrid : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Pronostic Valence Real Madrid : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Actus C. Azpilicueta

10
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
10
Revivez Barcelone-Atlético (1-0)
Revivez Barcelone-Atlético (1-0)

Revivez Barcelone-Atlético (1-0)

Revivez Barcelone-Atlético (1-0)
10
Revivez Espagne - Angleterre (1-0)
Revivez Espagne - Angleterre (1-0)

Revivez Espagne - Angleterre (1-0)

Revivez Espagne - Angleterre (1-0)

Thomas Tuchel