S’abonner au mag
  • France
  • Ligue 1
  • 10e journée

Angers et Caen au top, Nantes cartonne

Par Albert Marie et Florian Lefèvre
Angers et Caen au top, Nantes cartonne

Les bonnes surprises continuent. En s'imposant à l'extérieur, respectivement à Toulouse (1-2) et Reims (0-1), le SCO et le Stade Malherbe restent sur le podium de la Ligue 1. Le Gazélec s'enfonce à Saint-Étienne (0-2), pendant que Nantes a cartonné Troyes zéro.

Saint-Étienne 2-0 Gazélec

Buts : Beric (20e), Monnet-Paquet (70e) pour Sainté. Après trois défaites de suite, les hommes de Galtier doivent réagir, et, ça tombe bien, c’est le Gazélec qui débarque à Geoffroy Guichard. Rapidement, Thierry Beric Henry montre la voie en inscrivant un but très bizarre avec la poitrine et le coude (20e). Vraiment poissards, ces Corses, quand même. La suite, c’est un Ajaccio toujours impuissant, un Chaudron qui s’assoupit doucement et une beauté de une-deux entre Monnet-Paquet et Esseyric qui offre finalement le 2-0 aux Stéphanois. Résultat : le Gazélec n’est toujours pas dépucelé en Ligue 1. Une victoire peinarde grâce à laquelle Sainté remonte à la 4e place et met la pression sur les deux nouvelles terreurs du championnat : Angers et Caen.

Guingamp 1-1 Lille

Buts : Jimmy Briand (33e) pour les Guingampais // Sofiane Boufal (30e) pour les Lillois « Je suis un international en activité. » Si l’appel du pied de Jimmy Briand à Didier Deschamps prête à sourire, devant le LOSC, l’attaquant s’est distingué en inscrivant son deuxième but de la saison. Lars Jacobsen, lui, connaît bien les Bleus, il s’est pris la misère par Anthony Martial en début de semaine. Être arrière droit n’est vraiment pas un métier facile pour le Danois, puisque ce samedi soir, c’est Sofiane Boufal qui l’a fait danser avant d’ouvrir le score – peu avant la réponse de Briand. Le cinquième but des Nordistes en L1, le quatrième pour Boufal. 1-1, le score final est plutôt logique. La possession, nettement en faveur des coéquipiers de Florent Balmont – coupeur de cheville d’un soir -, ne leur a pas permis​ pour autant de se créer les meilleures occasions de la rencontre. Les deux formations restent dans la deuxième partie de tableau.

Nantes 3-0 ESTAC

Buts : Rongier (41e), Sabaly (50e), Bammou (62e) pour Nantes Avec 4 et 5 buts, Nantes et Troyes sont deux des pires attaques du championnat : autant dire qu’on n’était pas rassuré avant le début du match. Et tout commence par un improbable arrêt du visage de Rémy Riou, qui frustre Nivet, puis c’est Corentin Jean qui vendange un face-à-face avec le gardien nantais en emmenant mal sa balle. Troyes domine en douceur, mais va se faire châtier ​par une merveille de Valentin Rongier en fin de première période : sur remise en appui d’Adrien Thomasson, le successeur de Jordan Veretout envoie un parpaing tendu des 25 mètres. Dans la lulu. Une minasse qui assomme l’ESTAC : au retour des vestiaires, le latéral droit Sabaly se balade au milieu d’une défense troyenne inerte et plante le 2-0 avec la complicité du gardien et du poteau. Symbole du naufrage des joueurs de Furlan, Chris Mavinga offre le troisième sur un plateau à Yacine Bammou après une passe en retrait beaucoup trop molle. Après sa victoire à Lille, le FC Nantes enchaîne bien, l’ESTAC s’embourbe dans la zone rouge​.​

Bastia 0-2 PSG

Buts : Ibrahimović (72e, 82e) Lire le compte-rendu du match

Reims 0-1 Caen

Buts : Féret (74e) pour Caen Choc de haut de tableau entre deux stades. Celui de Reims, septième au classement, reçoit celui de Caen, troisième, dans un Auguste-Delaune imprenable depuis le début de saison. Vite mis sous pression par un Stade Malherbe toujours aussi séduisant, Johnny Placide sort l’arrêt de la soirée sur une tête de Yahia qui frappe finalement le poteau droit du gardien rémois. Caen pousse, mais ne fait pas la diff’. Pendant ce temps-là, en hommage aux rugbymen français, Seube et Devaux finissent le match avec un bandeau sur la tronche chacun, après un choc tête contre tête. Comme d’hab’, le trio brésilien de Malherbe Féret-Bessat-Delort finit par trouver l’ouverture sur une attaque fulgurante, à la conclusion de laquelle le troisième fait cadeau de l’ouverture du score au premier. Caen est sur le podium de L1 et s’affirme de plus en plus comme l’excellente surprise de cette saison. Coup d’arrêt pour Reims.

Toulouse FC 1-2 Angers

Buts : Óscar Trejo (24e), pour les Toulousains ; Cheikh N’Doye (26e), Abdoul Razzagui Camara (34e), pour les Angevins « C’était bien les vacances en Corse ? » Tout au long de la rencontre, les ultras toulousains ont charrié leur équipe avec ce genre de banderoles, mécontents de la cinglante défaite à Bastia (3-0). Mais ce n’est encore pas ce samedi soir que les supporters violets ont frissonné devant le Téfécé. Du moins les quelques centaines qui, dans cette ville de rugby, avaient préféré la venue au Stadium ​à France – Nouvelle-Zélande devant le canapé. Le frisson de la partie, il est à mettre à l’actif d​’​Abdoul Razzagui Camara. L’ailier angevin a slalomé entre les plots du TFC pour inscrire le troisième but de la rencontre. Décisif, puisqu’il a permis au SCO d’empocher son 6e succès de la saison, ​et ce, ​malgré les derniers assauts d’Adrien Regattin. 21 points et un printemps qui s’annonce très doux pour ​Angers, au contraire du TFC qui reste au bord de la zone rouge.

Dans cet article :
Lautaro Martinez, taureau ailé
Dans cet article :

Par Albert Marie et Florian Lefèvre

À lire aussi
Articles en tendances

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Barrow

France