1. //
  2. // 21e journée
  3. // Manchester United/Southampton

Valencia n'a pas fini de courir

Éblouissant lors de ses premières années à Manchester United, Antonio Valencia était devenu quelconque, voire franchement décevant, ces deux dernières années. Mais Louis van Gaal est arrivé, et le véloce Équatorien a refait surface. Le Red Devil, qui évolue à un nouveau poste, est même en train de montrer qu'il en a encore pas mal sous le capot.

Modififié
Il lui fallait sans doute ça pour reprendre le fil d'une carrière aux allures dernièrement poussives. Assurément, même. En rendant sa tunique floquée du prestigieux numéro 7 de Manchester United à l'été 2013 après seulement une saison, Antonio Valencia est depuis apparu rasséréné. Comme apaisé de retrouver son number 25 dans le dos à l'histoire beaucoup moins encombrante. Non pas qu'il ait déshonoré ou galvaudé l'ancien précieux de Best, Cantona, Beckham ou Ronaldo, mais les artistes ont leur privilège. L'Équatorien n'en est pas un et le sait. « Il est Cristiano Ronaldo, je suis Antonio Valencia, martelait-il lucide, en février 2010, à ceux qui le présentaient – à tort – comme le successeur de l'astre portugais. Ma façon de jouer est différente. Nous n'avons rien en commun. » C'est certain, Valencia n'a pas embrassé le même parcours vertigineux. Le Mancunien, qui a retrouvé de l'élan cette saison, a même connu de sérieux trous d'air ces deux dernières années. Mais c'est trop vite oublier que les soldats de l'ombre ont de la ressource. Sans doute même davantage que les artistes.

Courses folles à Lago Agrio et 35,1 km/h de vitesse de pointe


Depuis qu'Antonio Valencia a débarqué chez les Red Devils en 2009, ses qualités sont connues aux yeux de tous. Le capitaine de la « Tri » est un dragster : des cuisses et jambes de feu alliées à un physique musculeux, ce qui avait valu à son partenaire John O'Shea de dire, un jour, que « rentrer dans Antonio Valencia, c'est comme se heurter à un train lancé à pleine vapeur » . Ce profil de dynamiteur de défense, « Toño » l'a construit très tôt dans son enfance. Dans son premier club de Caribe Junior, situé non loin de Vereda Tropical, quartier populaire de Lago Agrio où il a grandi. « J'avais beau lui dire : "Repose-toi, l'entraînement de ce soir sera dur", il n'en faisait qu'à sa tête, se souvenait avec tendresse pour L'Équipe en juin dernier José "El Cielo" Villafuerte, ancien grand meneur de jeu d'El Nacional de Quito devenu détecteur de talents. À dix heures du matin, il courait le long des lignes de touche, dribblait des joueurs invisibles, travaillait sa frappe. C'était incroyable de voir ce gamin de onze ans avec cette détermination. Lui, j'étais certain que les discothèques, l'alcool et la vie facile ne le prendraient pas. »

Sa prédiction a depuis largement été vérifiée. L'Équatorien a choisi les rectangles verts comme moyen d'expression, même s'il sait parfois dévier de sa trajectoire. Mais surtout de courir, beaucoup plus vite que les autres. Pour tenter de percer le mystère de son incroyable vélocité et de ce coup de rein ébouriffant sur les cinq premiers mètres, il faut se replonger là aussi dans ses premiers pas. Très jeune, Valencia aidait la journée son paternel, Luis, à ramasser les contenants vides dans son quartier et à transporter les paniers pleins pour son petit négoce de bouteilles en verre. Il épaulait, aussi, sa mère, qui vendait des produits frais au stade en lui ramenant la monnaie des clients. Tout cela, il le faisait en galopant. Inlassablement. « Il ne galope plus dans les rues pour me rapporter les bouteilles vides et il n'est plus pressé d'aller rendre la monnaie aux amateurs de jus de fruits ou de beignets. Maintenant, il doit courir plus vite que l'adversaire, mais je suis sûr que tout cela lui a servi » , argumentait son père il y a quelques mois. Ce dernier a certainement en mémoire ce rush sidérant de son fiston, face à Liverpool en septembre 2012, où, parti avec quelques mètres de retard, il subtilise le cuir à Johnson et Škrtel pourtant plus proche. Sur cette course, sa vitesse de pointe a été estimée à 35,1 km/h, faisant alors de lui le joueur le plus rapide de la planète (battu depuis par Robben et son sprint à 37 km/h contre l'Espagne au dernier Mondial).

Vidéo

Perte de confiance et décès de « Chucho » Benítez


En pleine possession de ses moyens, Antonio Valencia s'affiche ainsi comme un sacré client. « On a joué ensemble deux ans, témoigne Henri Camara, son ancien partenaire à Wigan. C'est un joueur puissant, rapide qui a aussi la capacité de répéter les efforts, notamment défensifs. » Ce qui explique pourquoi Sir Alex Ferguson s'en était entiché et en avait fait l'un de ses hommes de base : « On ne pouvait pas intimider Valencia. C'était un garçon des favelas. De toute évidence, il se jetait corps et âme dans les duels, les bras en travers de son adversaire » , raconte l'Écossais dans son autobiographie. C'est là, aussi, toutes ses limites. L'enfant de Verada Tropical possède une panoplie limitée et peine à élargir son registre. « Son défaut est de ne jouer qu'avec son pied droit. Il ne joue jamais avec le gauche… (rires) » ajoute Camara, aujourd'hui à l'AEL Kallonis. Son style de jeu trop prévisible – dont ce fameux combo crochet extérieur-accélération-centre à ras de terre – a fini par le rendre moins incisif. Et lui faire perdre confiance, notamment ces deux dernières saisons.

Un manque d'assurance qui n'a fait que s'accentuer avec le décès de son frère d'armes Christian « Chucho » Benítez en raison d'une péritonite, le 29 juillet 2013. Une perte soudaine et brutale à l'âge de vingt-sept ans qui a totalement ébranlé le joueur de Manchester United. « Pourquoi maintenant, frère ? Frère, nous t'aimons. Dieu est avec ta famille. Cette vive douleur que je ressens restera pour toujours, mais nous t'aimons. Je t'en prie frère, que quelqu'un me dise que ce n'est pas vrai » , avait-il réagi, profondément affecté, à l'annonce de la mort de son ancien coéquipier à El Nacional et en sélection. Pour ne jamais oublier son compagnon de route, il s'est fait tatouer son surnom et son numéro fétiche (le 11) sur le bras gauche, exhibés un soir de Champions League en décembre 2013, contre le Bayer Leverkusen. Un hommage appuyé qui n'est toutefois pas venu occulter une cuvée 2013/2014 sans saveur, à l'image d'un sinistre United durant le passage fugace de David Moyes.

Vidéo

Unsung hero et nouveau rôle sous Van Gaal


La messe semblait donc être dite. Le rideau définitivement baissé. Mais malgré les difficultés rencontrées par celui qui a dépassé le cap des 200 matchs avec les Red Devils, le board mancunien lui a renouvelé sa confiance en le prolongeant jusqu'en 2018, en juin dernier. Arrivé cet été comme nouveau manager, Louis van Gaal n'a pas tardé à en faire l'un de ses hommes de base. Ce qui n'étonne guère Marc Keller, consultant à Canal + et fan reconnu de l'Équatorien. « C'est un joueur polyvalent. Il est capable de jouer excentré en 4-4-2, d'évoluer latéral droit en cours de match comme c'était le cas sous Ferguson ou désormais comme wing-back, c'est-à-dire piston droit, dans le 3-5-2 de Van Gaal, expose le président du RC Strasbourg, qui a toujours apprécié son côté "animal". Il est très important pour un coach, car il simplifie le système en étant capable de jouer à différents postes. Ensuite, il a cette faculté d'adaptation, cette intelligence pour être suffisamment défenseur quand il le faut et, en même temps, être celui qui peut être capable de faire la différence offensivement. » Pas le plus enclin à faire des compliments, le Pélican avait confié lors du Boxing Day sa satisfaction à propos des nouveaux rôles adoptés par Ashley Young et Valencia : « Je joue dans ce système, car Young et Valencia ne sont pas des arrières centraux, mais des wing-backs. Je suis très content d'eux. »

Les chiffres* soulignent d'ailleurs, en substance, à la fois l'apport défensif et offensif de « The Marvel Toño » cette saison. Sur les 13 matchs de Premier League qu'il a démarré comme titulaire, il a grandement participé au jeu (48,4 passes en moyenne par rencontre dont 88,6% réussies), gardé ses qualités offensives (3,3 centres et 64% de duels gagnés), tout en livrant des prestations défensives abouties (3,6 tacles, 1,9 interception et 6,6 ballons récupérés). Ce nouveau poste, le Mancunien s'en est accommodé avec une décontraction désarmante. Sans faire de bruit : « L'entraîneur a décidé de me faire jouer dans un certain nombre de positions, parfois arrière droit, parfois ailier droit, et même au milieu de terrain. Ce sont des décisions qu'il prend, et je dois le faire. » Son compère Michael Carrick a récemment salué en public celui dont l'activité est trop souvent mésestimée. « Antonio est un athlète pur. Il est immense, assurait-il en décembre au site officiel du club. Le travail qu'il réalise n'est pas le plus remarqué, comme remonter le ballon pendant 30 ou 40 mètres alors que vous devez aussi défendre. Il est réservé et déterminé en même temps. Ce n'est pas quelqu'un qui crie et hurle dans le vestiaire, mais je ne voudrais certainement pas me trouver face à lui. » Un travailleur de l'ombre, un unsung hero peu loquace et qui cultive au mieux la discrétion. « J'aime passer mon temps libre à la maison avec ma femme et ma famille, expliquait-il il y a quelques années. Les séances photos ne m'intéressent pas. Si Paul Scholes se comporte de cette façon, alors oui, la comparaison est correcte. » Antonio Valencia n'est peut-être pas un artiste, mais il peut se targuer d'avoir l'attitude des plus grands.

*statistiques selon Opta

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


JuanValdez Niveau : DHR
Bel article. Bien documenté surtout. Juste ce qu'il faut.
Slim Shady
Il est tres fort ce joueur et sa pointe de vitesse contre notre ennemi enorme
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4