1. //
  2. //
  3. // Marseille–Monaco (3-3)
  4. // Notes

Touré cartonne, Rekik déconne

Dans un match décousu, le jeune Touré, mais surtout l'infame Rekik ont réussi à faire la décision. Chacun à leur façon, pour un match nul qui n'arrange personne.

Modififié
970 30

Olympique de Marseille


Mandanda (5,5) : Piégé par la trajectoire du ballon sur le premier but, auteur d’une incroyable parade réflexe, Steve a surtout inventé un nouveau concept : la passe décisive de 60 mètres pour l’équipe adverse. En même temps, c’était ça ou laisser la relance à Rekik.

Mendy (4) : Trop souvent pris dans son dos par petit Fab’ en première mi-temps, Benjamin a été plus consciencieux en seconde. En revanche, impossible de lui pardonner l’oubli de Touré sur le premier but monégasque. Et la sensation qu’il ne maîtrise pas encore toutes les figures imposées à son spot. BMX.

Rekik (^^) : Fédération des associations pour le don d'organes et de tissus humains, 75462 Paris Cedex 10 B.P. Téléphone : 01 42 45 63 40. Demander Jérôme Boateng. Greffé par Lucas Silva, qui aurait pu donner la victoire aux siens si Monaco n'avait pas fait entrer Ocampos.

Nkoulou (5) : Mieux vaut être seul que mal accompagné. Surtout d’une sauce hollandaise qui a tourné.

Dja Djédjé (6) : Monté sur pile, Brice a une nouvelle fois trimbalé ses jambes d’haltérophile bulgare tout le long de son couloir, délivrant même le centre du premier but marseillais. Foutez-lui de grandes oreilles, habillez-le de rose, et Brice se fera un plaisir d’imiter le lapin Duracell pendant 4h consécutives.

Isla (3) : Tel un cuistot pakistanais à Paris, il est resté planqué, envoyant des plats sans saveur à ses coéquipiers. Isla my Bad.

Diarra (6) : Le voir jouer est une fête. Le voir évoluer aux milieux de pipes, c’est n’importe quoi. Pour toi Lass’.

Youtube

Cabella (6) : Petit à petit, Cabella retrouve le niveau qui était le sien, multipliant gestes techniques et accélérations fulgurantes. Ne reste qu’un peu d’efficacité à ajouter et Rémy deviendra le 10 que l’OM attend depuis si longtemps.

Alessandrini (6) : Il a beau être énervant, Alessandrini ne déçoit que rarement lorsqu’il arpente le terrain. Une chiche pour l’ouverture du score, une belle activité et même un gros mot une fois placé sur le banc. Alors bordel, ne laisse plus jamais Ocampos entrer dans le onze de départ ! Remplacé par Ocampos donc, (76e) qui offre un but à Nkoudou d’une frappe manquée avant de se manger pleine poire le tir de Lucas Silva qui s’annonçait gagnant à la dernière seconde.

Nkoudou (6,5) : Surprise parmi les surprises, GKN ne cesse de donner tort à ceux qui voyaient en lui un sombre remplaçant. Agile, joueur et même précis désormais. En plus d’une activité qui lui permettrait de postuler à un duo de lapins fous avec Dja Djédjé.

Batshuayi (5,5) : Toujours aussi pesant pour la défense adverse, le Belge a multiplié les appels, touché le poteau, manqué de flair par moments, avant de finalement trouver la faille sur un but de raccroc. Michy mi-raisin.

AS Monaco


Subašić (2) : D’ordinaire si décisif, Dani le rouge a multiplié les approximations, à l’image de cette sortie lunaire sur le second but marseillais. Daniel Subashits.

Echiejile (3) : « Echiejile, jileeee, Uwa, pour qu’il revienne. Et j’ai pleuré, pleuréééééé, oh j’avais, trop de peine. »

Raggi (6) : Mis à part ce ballon renvoyé en plein sur son poitrail par Echiejile, Andrea a été le seul de derrière à tenir la baraque. Du coup, un petit mal de bide, mais la sensation du devoir accompli.

Wallace (4) : D’infinis gestes grâce auxquels il a dominé les airs, moins les ballons au sol, provoquant quelques coups de sifflets. David fauteur Wallace.

Touré (7,5) : Quel match ! Le jeune Monégasque se faufile sur le premier but, slalome comme jamais sur le second, est à l’origine du troisième, puis lâche complètement Nkoudou sur l’égalisation finale de l’OM. Mamamie Touré, déconseillé aux personnes du 3e âge !

Bakayoko (4,5) : Les artistes sont souvent entourés de parasites sans talent. Bakayoko Ono.

Fabinho (5) : Positionné au milieu, le Brésilien a été bon, mais est encore trop frêle pour contenter son monde. Un mini-bâton de berger.

Coentrão (7) : Il faisait partie du plan béton de Jardim, il s’offre une passe décisive et un but. L’ouvrier multi-fonction rêvé par tous entrepreneurs. Remplacé par El Shaarawy (90e), mais toujours non.

Moutinho (5) : Sobre mais sans éclat, João a gentiment arpenté le Vélodrome sans toutefois influer plus que ça. D’autant que Coentrão tire les coups francs vachement mieux que lui !

Hélder Costa (4) : Hop, un grand pont de Nkoudou. Hop, un petit pont de Mendy. Hélder Ponstiga. Remplacé par Bernardo Silva (74e), silencieux.

Carrillo (2) : La tête dans le Guido.

Par Raphael Gaftarnik
Modifié

Dans cet article

Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Pas de note pour Turpin le tapin de monaco ?

Désolé d’être vulgaire, mais c'est usant de voir ces escrocs chaque week end
Un peu dur avec Carillo. Ok il foire une jolie occasion sur une passe en retrait d'Helder Costa mais dans le jeu il a été plutôt utile, bon point d'appui, a bien fait joué ses coéquipiers et il a bien usé la (petite) défense marseillaise, avec un bon 9 à ses côté il pourrait former un joli duo pour la L1
C'est dingue de voir des marseillais gueuler contre Turpin ce soir. Il fallait quoi? Qu'il vous offre un troisième but hors-jeu? Qu'il expulse un monégasque?
C'est incompréhensible.
Message posté par Johanromabatimessi
Pas de note pour Turpin le tapin de monaco ?

Désolé d’être vulgaire, mais c'est usant de voir ces escrocs chaque week end


J'avoue quel enculé il vous accorde 2 but HJ, le complot est juste flagrant.

Sinon merci encore aux marseillais de rendre le football si rigolo, Rekik qui perd ses lentilles et va direct s'assoir sur le banc c'était magique, au moins aussi drôle que le maillot d'Ayew l'année dernière. Changez rien surtout c'est parfait.
Benjamin Gout Niveau : District
Je comprends pas la note d'Almamy.

Alors oui il plante deux buts, mais il est fautif sur deux buts marseillais, bien qu'un de ces derniers soit HJ.

A l'image de Fabinho, c'est un gros joueur offensif, mais fébrile en défense.

Sinon les marseillais qui gueulent sur l'arbitrage, faut éviter de consommer trop de ricard après 19h, c'est pas bon pour le discernement (source opta)
Requiche
Benjamin Gout Niveau : District
Double poste pour dire que Bakayoko a été monstrueux, Coentrao uniquement présent sur les CF (puisqu'il les tir, et de quelle façon !).

Au passage, j'espère qu'il faut pas attendre qu'un buteur marque pour lui mettre une bonne note parce que je vois pas ce qu'a fait Guido ce soir pour mériter un deux.

J'ai pas vue d'attaquant comme ça depuis longtemps.
J'suis pas objectif, mais en quoi l'AsM a été avantagé par Turpin ce soir?
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Il n'y a qu'un but hors jeu, mais ça c'est la nullité habituel de nos arbitres de touche.

Turpin alias le tapin monegasque, n'a pas arrêter de sifler pour monaco. D'ailleurs le premier but viens après une faute flagrante non sifflé sur Alessandrini.

Ps je ne suis même pas marseillais
C'est toujours pas clair pour moi. J'dois manquer d'objectivité tu me diras..
Vous êtes complètements cons ma parole. On gueule sur Turpin pcq y a un peno flagrant sur Michy. Le cf qui amène l'égalisation de Monaco, sans deconner faudra qu'on me l'explique. Fin bref ce mec ne sait pas tenir les gros matchs de notre championnat et ca n'est pas nouveau.
Mouais. Apparemment on pourrait pas en débattre vous avez l'air surs de vous, mais pour moi il a avantagé aucune des deux équipes.
Je trouve Mandanda un peu surévalué, 5,5 c'est très généreux. Fautif sur quasi tous les buts monégasques. Alors quand je vois la note de Subasic, je suis pas loin de penser à un parti pris.
motherfucker Niveau : CFA
l'arbitrage a été nul à chier des deux côtés, ça faisait longtemps que j'avais pas vu un arbitre aussi pété...
PôleScholes Niveau : DHR
Le match de ce soir, ça m'a rappelé mes vieilles K7 "Le foot en folie". Déjà qu'à l'époque c'était pas très drôle, mais là je crois qu'on touche le fond.

D'un coté on a un coach, Jardim, qui tente des trucs tactiquement, et c'était bien parti, mais quand t'alignes des peintres ça ne peut pas fonctionner sur 90mn.

De l'autre, t'as Michel. Alors lui pour porter le costard, flirter avec les journalistes et claquer des chabites, c'est un champion du monde. Par contre pour esquisser un semblant de schéma tactique, un plan de jeu... Bah non. T'as que d'la gueule Michel. Tu m'étonnes qu'on arrive pas à enchaîner trois passes correctement.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
970 30