Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Ce qu’il faut retenir

Reims et Nîmes assurent le spectacle, Nancy respire

Si Reims continue de s'envoler en tête de L2 après sa large victoire du soir, Nîmes s'accroche aussi au deuxième strapontin synonyme de promotion en élite. Derrière, Clermont perd sa place sur le podium au détriment de l'ACA Ajaccio, tandis qu'en bas de tableau, Nancy gagne enfin et sort de la zone rouge.

Modififié

La question bête de la soirée : c'est pas déjà plié pour les deux promotions directes vers la Ligue 1 ?


Il ne restera que neuf journées à jouer en Ligue 2 à l'issue du week-end et on peut vraiment se demander si le suspense n'est pas tué concernant les deux premières places, celles qui permettent d'accéder directement à l'élite. Reims, on le savait depuis pas mal de temps déjà, a un boulevard et devrait fort logiquement effectuer son retour à l'étage au-dessus. Pour accompagner les Champenois, il semble que Nîmes soit bien décidé à retrouver une Ligue 1 que les Crocos ont quitté il y a bien trop longtemps. Ce serait mérité, l'équipe flirte avec la montée depuis quelques saisons déjà et paraît plus mâture que jamais, sûre de sa force. Alioui a encore brillé sur la pelouse d'Orléans, Del Castillo a régalé d'une frappe dans la lucarne, Arek a participé à la fête en seconde période sur coup de pied arrêté, avant que Bozok ne soigne ses stats sur penalty. C'est très propre, ça va vite, ça serait un vrai plaisir de voir évoluer cette formation en L1 si elle parvient à finir le travail d'ici la fin de saison.


Vous avez raté Reims – Châteauroux et vous n'auriez pas dû


OK, le Stade de Reims a beau être largement en tête, il n'est pas là pour beurrer des tartines, mais plutôt pour en coller de belles à ses adversaires. Battus le week-end dernier à Clermont, les Champenois étaient peut-être vexés et c'est le (pourtant brillant) promu Châteauroux qui en a fait les frais en prenant la foudre, avec une ouverture du score complètement méritée à la 22e de Chavalerin, puis le but du break inscrit dans la foulée par Oudin sur corner. Au retour des vestiaires, Diego Rigonato, d'une mine pour fêter son trentième anniversaire, et Abdelhamid encore sur corner, ont parachevé le triomphe. Face au jeu de passes tourbillonnant de l'incontestable leader de L2, les Castelroussins n'ont rien pu faire et ont montré leurs limites.

L’analyse définitive de la journée : la bagarre reste magnifique pour les places de barragiste


Derrière Reims, derrière Nîmes, quels enseignements tirer des poursuivants ? Que la bagarre se poursuit, plus belle et indécise que jamais. En attendant le Paris FC-Sochaux de demain, deux équipes concernées par cette lutte pour les play-offs de L2, les grands perdants de la soirée sont Clermont, battu au Havre, et Châteauroux, qui a sombré à Reims. Les Havrais, justement, font partie des grands gagnants en conservant leur invincibilité à domicile. Belle opération aussi pour Ajaccio, qui assure à la maison contre Quevilly, et pour les deux formations bretonnes Lorient et Brest, revenus vainqueurs de leur déplacement à Niort et Auxerre. Au classement, Ajaccio reprend la troisième place devant Lorient, Clermont, Châteauroux, Brest, Paris, Le Havre et Sochaux.


L’image de la soirée



Sale journée pour le football : après le décès de Philippe Daguillon, kiné historique du FC Nantes, le FC Tours a annoncé la mort d'un de ses espoirs du centre de formation Thomas Rodriguez. Le club a demandé – et obtenu – que l'ensemble de ses matchs prévus ce week-end soit reporté à une date ultérieure, dont le Tours-Valenciennes initialement prévu ce vendredi soir. Tout notre soutien à la famille du jeune homme et au club endeuillé.



L’homme de la soirée : Anthony Koura


La belle histoire du soir est pour Anthony Koura le Nancéien, auteur du but de la victoire – de la délivrance – pour une ASNL en grande difficulté cette saison. « Vous êtes infâmes » , accusait une banderole au stade Marcel-Picot. Il est vrai que les Lorrains ont encore été fébriles face aux Corses, mais ils s'en sortent grâce à un drôle de numéro de Koura, pour son premier ballon : tout juste entré en jeu en remplacement de Malaly Dembélé (qui s'est retourné le coude en retombant mal au sol, aïe), le Burkinabé réussit un grand numéro de soliste dans la défense adverse et trompe Elana pour le seul but du match. Un but ô combien important, qui permet aux Nancéiens de sortir de la zone de relégation.


Les charts

  • Top 3

  • Habib Diallo. Pas toujours très heureux dans ses choix, l'attaquant brestois montre qu'il est capable de belles inspirations avec cette merveille de but inscrit d'une frappe tendue sous la barre. Boum, le but de la victoire et du sursaut pour les Finistériens qui s'accrochent au bon wagon de cette Ligue 2.

    Ghislain Gimbert. Pif paf pouf, onzième but cette saison en championnat pour Ghislain Gimbert, d'une reprise en pivot pas vilaine du tout dans la surface de Quevilly. L'adjudant Gimbert permet à ses troupes corses de se replacer sur le podium de L2.

    Zinédine Ferhat. Dur d'assumer d'être joueur de football et d'avoir pour prénom Zinédine ? Pas un souci pour Ferhat le Havrais, encore décisif en ouvrant le score pour la victoire du club doyen face à Clermont, adversaire direct pour la montée. C'était la semaine des Zizou.

  • Flop 3

  • Julien Da Costa. Oh, la belle erreur de jugement du Niortais, sanctionné d'un penalty et d'un jaune pour un excès d'engagement dans la surface sur Hamel (soit une méchante charge dans le dos). Sylvain Marveau en profite pour ouvrir la marque et Lorient se libère pour s'offrir une victoire sereine. Et la sérénité, c'est pas vraiment ce qui caractérise les Chamois en ce moment en revanche...

    Cédric Cambon. Le petit csc de la soirée est pour Cédric Cambon l'Orléanais, qui trompe son propre gardien sur un petit centre filou de Bozok et sous la pression de l'incontournable Rachid Alioui. Nîmes était trop fort pour Cambon et ses ouailles, clairement.

    Mouez Hassen. Concéder quatre buts, ça ne fait jamais plaisir pour un gardien. Surtout que Mouez Hassen n'a rien fait ce soir pour aider les Castelroussins à se maintenir à flot avec pas mal de fébrilité de sa part.


    La stat inutile


    365. Inutile pas tant que ça, flatteuse plutôt : la dernière défaite du Havre dans son stade Océane remonte au 10 mars 2017. Ce qui fera donc 365 jours d'invincibilité à domicile pour des Normands qui évoluent pourtant un peu trop souvent devant des tribunes clairsemées...

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 14:20 Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 157
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    jeudi 16 août Gervinho vers Parme 18 jeudi 16 août Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti jeudi 16 août Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 jeudi 16 août Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 31 jeudi 16 août Un match de Liga prochainement joué aux States 65
    À lire ensuite
    Monaco claque Strasbourg