1. //
  2. // 27e journée
  3. // PSG/Marseille (2-0)

Paris file droit au but

Paris a eu besoin d'une mi-temps. Une mi-temps d'inefficacité au cours de laquelle Lucas a manqué de peu le but de l'année pour prendre la mesure de l'Olympique de Marseille. Trop faibles pour lutter, les Phocéens s'inclinent 2 à 0 et voient les Parisiens s'envoler vers le titre.

Modififié
16 185

PSG - OM
(2-0)
Maxwell (49'), E. Cavani (77') pour PSG


Il y a eu Moïse et la traversée de la mer Rouge. Il y a désormais Lucas et la traversée de l'Olympique de Marseille. C'est une action de génie comme on en voit rarement. Une accélération divine quelque part entre le dieu Maradona et la course de dragsters sur AB Motors. On dispute le quart d'heure de jeu d'un bon PSG – OM quand le prophète Lucas reçoit les commandements du dribbleur des mains de Ronaldinho. Contrôle derrière la jambe d'appui, accélération dévastatrice et tout droit tout en talent qui le mène jusqu'à un face-à-face avec Steve Mandanda. En bout de course, Sonic, un brin crevé, tente d'ajuster le portier international d'un piqué logique. Sans cœur et en bout de course, Rod Fanni sauve les siens sur sa ligne et prive le Brésilien d'un des buts de l'année. C'est ça, un PSG-OM en 2013-2014, du talent contre de la besogne. Des éclairs et de la maîtrise contre de l'agressivité et de l'envie.

Le loupé de Lavezzi

On peut difficilement lutter contre le destin, mais les Phocéens n'étaient pas venus pour bétonner. Ayew, Payet, Thauvin, Valbuena, Gignac sont tous présents dans le onze de départ aux côtés de Romao, seul joueur à vocation défensive du milieu de terrain. L'équipe est osée, a priori joueuse et cette impression se confirme lors des premières minutes de la rencontre. Les hommes d'Anigo conservent bien le ballon et mettent beaucoup d'impact physique à la récupération, leur seule véritable chance d'exister dans ce match. Diesel comme Vin, mais surtout à l'image de Zlatan Ibrahimović, quasiment inexistant en première période, les Parisiens ont besoin d'un petit round d'observation pour envoyer leurs premiers crochets sans la précision de De La Hoya. Parfaitement lancé dans le dos de la défense, Ezequiel Lavezzi efface Mandanda d'un crochet malin, mais trouve le moyen de ne pas marquer face à un but vide. Le fameux manque d'efficacité du PSG qui coûte quelques points de temps à autre à l'impeccable équipe de Laurent Blanc. Malgré quelques duels un peu rugueux, une intervention en retard de Valbuena sur Motta ou une semelle de Matuidi sur Nkoulou, l'arbitre de la rencontre siffle peu et le match se déroule sur un rythme intéressant. Un rythme très samba où les crochets et passements de jambe de Lucas sont autant de notes qui hypnotisent des Marseillais de plus en plus en difficulté, à l'image d'un Thauvin qui semble avoir perdu ses valeurs footballistiques. À l'heure d'aller se restaurer à la fontaine, on joue une nouvelle fois Le Chêne et le Roseau au Parc des Princes. Sauf qu'avec Paris, un coup de sécateur est vite arrivé.

Maxwell heureux, Cavani de retour

Un homme calme pour un match d'excités. Loin des semelles, des cartons, des sorties médiatiques et de tout ce qui touche de près ou de loin à la mise en avant de sa personne, Maxwell se contente de jouer, de faire son petit bout de chemin. Comme William, Sherrer veut être un homme heureux. Désireux d'offrir du bonheur à son meilleur ami du vestiaire, Zlatan Ibrahimović profite du retour des vestiaires et surtout du laxisme défensif de Thauvin pour distiller un caviar dont il a le secret à son latéral gauche. Comme à l'aller où il avait égalisé de la tête, l'ancien du Barça s'offre un but d'une frappe tranquille du gauche. Le roseau phocéen a rompu avant l'heure de jeu. C'est fini pour l'OM. Du genre à prendre et à donner en retour, Maxwell, lancé en profondeur dans son couloir envoie un bon centre que Matuidi laisse intelligemment passer entre ses jambes. À la réception, Ibrahimović contrôle, élimine Morel d'un petit pont et envoie une bonne frappe que Romao contre in extremis. Les Phocéens retardent l'échéance du break, avec la complicité de Parisiens qui arrêtent de jouer pendant un quart d'heure. De retour de blessure, Cavani remplace Lavezzi et n'a pas besoin de dix minutes pour arroser ça. Parfaitement servi par Van der Wiel d'un centre de volée, l'Uruguayen, étrangement seul, balance une tête splendide qui laisse Mandanda sans réponse. Après le passage des Parisiens, les eaux se referment sur des Marseillais qui voient la troisième place s'éloigner tandis que Paris file vers la terre promise.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

motherfucker Niveau : CFA
Note : -1
PUTAIN MERCI ROD !
Il y a encore des gens pour dire que Thauvin a plus de potentiel que Lucas? .....ahahahahah.....
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Note : 11
Supériorité technique. Point.
Les nominés pour les oscars sont :
Lucas pour Fast and furious
Thiago motta pour American Bluff
Mathieu Valbuena pour Gravity
Ezequiel Lavezzi pour The eye
Florian Thauvin pour perdus dans l'espace.
Dimtri Payet pour Belphegor
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
J'étais dans un bar rempli de neo-supporters du PSG avec des maillots floqués Pastore ou Ibrahimovic, quel calvaire de voir toutes ces pauvres gueules (JE SAIS, VOUS LES CONNAISSEZ AUSSI). Belle idee d'Anigo d'aligner Ayew et Payet en milieux relayeurs: Ayew pour son impact dans les duels et sa capacité à perforer la première ligne défensive balle au pied, Dimitri pour sa capacité à ressortir proprement les ballons et à poursuivre le développement de ses actions. Face à des formations ordinaires de Ligue 1, ce choix pourrait se révéler gagnant. Bravo à Ibrahimovic et Maxwell pour leur action respirant la classe, à Lucas Moura pour son talent et son audace (j'ai quand même pouffé quand il a exécuté cette série de passements de jambes ridicule et inutile face à Morel). Fabuleuse action du PSG sur le second but.

Et RESPECT aux supporters parisiens historiques. Du caviar après des années de merde, VOUS le méritez. Le PSG n'est rien sans votre voix.

Sinon, merci les gars: on peut ressortir de ce match la tête haute, une fois de plus, comme depuis longtemps.

ALLEZ L'OM
happy15400 Niveau : DHR
Dans l'oscar du meilleur suce boule vainqueur Dugarry !!!!!
Note : 5
Vivement des jours meilleurs...
Note : 8
Fanni ce briseur de rêve...
motherfucker Niveau : CFA
Note : 5
sinon j'suis un peu déçu mais bon, la différence de niveau était vraiment trop flagrante. mais on a pas fait un mauvais match, morel s'est plutôt bien occupé de lucas quoi qu'on en dise (il faisait plutôt joujou au milieu), deux erreurs, deux buts, voilà.

c'est dommage de tuer le suspense comme ça.
Le panard absolu
Ptin mais l'om va te pendre..Ayew a part raler et prendre des reins il a fait tchi. Les seuls bon olympiens : Morel (oui oui) et fanni. Cote Parisien que de puissance c'est magnifique par contre Zlatan ce soir je suis pas d'accord
happy15400 Niveau : DHR
Message posté par Kahaine
Les nominés pour les oscars sont :
Lucas pour Fast and furious
Thiago motta pour American Bluff
Mathieu Valbuena pour Gravity
Ezequiel Lavezzi pour The eye
Florian Thauvin pour perdus dans l'espace.
Dimtri Payet pour Belphegor


Excellent tu m'as devancé
Il m'a fait de la peine Jose Anigo a crier sur le Banc en milieux de seconde période ...

Tu crois que tu va faire quoi avec un banc rempli de noirs d'1m80 ? c'est pas avec des Lemina , Samba (wtf) , Dja Djé Djé que tu va faire lever les foules ...

Tu fait rentrer Imbula à la place de Thauvin alors que t'es mené ...

T'es conscient que Marseille n'a plus d'équipe et n'a plus d'âme depuis 3 4 ans ?

On se moque d'Elie Baup mais au fond qu'est-ce que tu nous propose José ?

Honteuse cette équipe putain...
Vite une équipe à Marseille !
Aucune rigueur tactique, le pressing est mal fait, aucune animation offensive, on dirait mes potes et moi quand on joue le dimanche, chacun essaye de faire la différence seul, aucune rigueur défensive etc.

Bref on voit bien qu'on a un entraîneur de merde* accompagné par Emon le loser et Passi l'incompétent
Espérons être racheté un jour pour qu'il y ait de nouveau un vrai classique

Sinon quel bande de petites putes* ce public du parc, sérieusement c'était plus drôle avant avec auteuil et boulogne maintenant ils passent le temps à chambrer ces petites catins
Message posté par ConnardLeBarbant
Supériorité technique. Point.


On se connaît, non ?
AHAHAHAHAHAHAH Gignac c'est Wilkison ce soir mdr, même Riner rigole...
Roger-le-routier Niveau : CFA2
Super match de nos chers Parisiens, et de Lucas en particulier qui se soir n'a pas totalement disparu après une bonne passe. La soirée sent bon le titre, même si rien n'est encore officiel. Ça n'ai nous marque un but superbe, au terme d'une action collective de classe. Va t on réussir à mettre l'OM à 30 points ?
Lucas.. Quelle vitesse balle au pied putain. Dans 2 ans, il la mettra.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
16 185