1. //
  2. // 3e journée
  3. // PSG/Bordeaux (0-0)

On était au Parc, en parcage bordelais

Jeudi, les supporters bordelais avaient pris une leçon de ferveur à Belgrade, face à l’Étoile Rouge en Ligue Europa. Hier soir, ils se sont rassurés dans un Parc des Princes toujours aussi apathique. À leur plus grand désarroi.

Modififié
660 36
Pour trouver la tribune bordelaise au Parc des Princes, rien de plus simple : prendre la ligne 9 jusqu’à Exelmans, puis emboiter le pas du jeune en docksides, pull sur les épaules et écharpe marine et blanche au poignet. Ou le GPS made in 33. Sur le parcours qui mène à la tribune visiteurs, les supporters parisiens qui se chauffent à la vodka-multifruits dans les ruelles du 16e souhaitent une bonne rencontre à leurs homologues girondins, prédisant à leur plus grand regret que ceux-ci feront probablement plus de bruits qu’eux : « Les Bordelais, vous venez toujours en nombre, à chaque fois on n’entend que vous. Nous, à part siffler… » Après une fouille sommaire, comparée aux saisons précédentes, les prédictions des fans parisiens se vérifient : le parcage bordelais est bourré comme un cartable un jour de rentrée. Fort de ses 900 supporters, dont 180 Marine et Blanc Île-de-France et deux bus d’Ultramarines en provenance de Bordeaux, le coin girondin du Parc donne déjà de la voix. Et ce n’est pas la présentation de Thiago Silva qui va le calmer. La composition des équipes expédiée au rythme des « enculé » pour chaque joueur parisien, les joueurs font leur entrée, « Who said I would » à blindes. C’est le moment que choisissent les ultras bordelais pour craquer leur premier fumigène, juste avant que Renaud Lavillenie donne le coup d’envoi fictif de la rencontre sous un tonnerre d’applaudissements.


La composition de l’enclave aquitaine est assez comparable à celle d’un concert de rock. En bas, debout dans la fosse, les Ultramarines donnent le ton. Drapeau à la main et spliff au bec, la jeunesse bordelaise exhorte la partie haute de la tribune, celle qui se plaint que les drapeaux lui gâchent la vue et qui demande aux gens de s’asseoir, à donner de la voix à mesure que le tambour, « rentré grâce à un tour de passe-passe » , dixit Florian des Ultramarines, donne le tempo. Pour ambiancer le tout, deux Capos lancent les chants dans leur mégaphone, lui aussi entré dans la tribune « par un tour de passe-passe » , toujours selon le représentant des UB87. Et la méthode, qui a fait ses preuves, est plutôt efficace. Les ritournelles s’enchaînent sans relâche dans un Parc des Princes quasi amorphe jusqu’à la 14e minute de jeu, moment choisi par la tribune Auteuil pour entonner Les Bordelais sont des salauds. Effet immédiat sur les troupes girondines qui répliquent par un classique Paris, on t’encule ! Succès garanti, sauf pour Clémence. Toute en ballerines Bensimon et marinière de saison, la jeune femme de 22 ans agite son drapeau sans discontinuer depuis le début de la partie. Les chants bordelais n’ont aucun secret pour elle, et si elle repose ses cordes vocales par instants, c’est justement qu’elle s’interdit les refrains grossiers.

Auteuil applaudit les banderoles bordelaises

La routine chants bordelais/sifflets parisiens fait tranquillement son chemin jusqu’à la demi-heure de jeu. Moment choisi par les fans bordelais pour mettre tout le monde d’accord en déployant coup sur coup trois banderoles, elles aussi entrées dans le stade... « grâce à un tour de passe-passe » . « Le Parc, c’était mieux avant » , « Al Jazeera : moins de foot, plus de porno » et « Ceci n’est pas du football » s’affichent successivement en bas du parcage, avec un fumigène en bonus. Auteuil apprécie l’initiative et la salue avec des applaudissements nourris. Ce furtif moment de communion est troublé par Mamadou Sakho, qui tente d’arracher le scalp de Cheick Diabaté. « ROUGE ! » , hurle le voisin de droite dans son maillot extérieur flambant neuf. À bloc, le jeune homme tremble tellement qu’il peine à allumer sa cigarette.

« Prendre l’apéro, fumer des bédos, chanter pour Bordeaux, oui c’est ça qui est beau ! » La seconde période part sur des bases élevées. Pas effrayée par les effluves de skunk, Clémence a déserté la partie mi-haute du parcage pour se jeter dans la fosse et profiter pleinement de l’ambiance. À sa place, on retrouve Jean-François, 55 ans, comptable, t-shirt souvenir de la Tunisie sur le dos et écharpe collector des Girondins autour du cou. Pas le même profil. Membre de La Champagne Bordelaise, qui a fait le déplacement à dix depuis Reims, Jean-François ne chante pas parce qu’il est cardiaque, mais trouve malgré tout l’ambiance très bonne. Ce qui n’est pas le cas de Florian, l’Ultramarine : « L’ambiance au Parc, c’est une catastrophe. C’est tout ce qui nous fait peur. C’est une mascarade, ils veulent enlever le foot au peuple. Il n’y a qu’à voir le documentaire PARC, qui explique très bien la situation » . Au coup de sifflet final, le match nul obtenu par les Girondins est fêté comme une victoire dans la tribune visiteurs. Michaël Ciani, qui vient de livrer son dernier combat avec le FCGB, jette son maillot dans le parcage en guise d’adieux. Si c’est Clémence qui l’a récupéré, elle sait déjà comment elle le portera. Sur les épaules, bien sûr. En guise de pull.

Par Mathias Edwards, au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Gentil Ghana Niveau : DHR
pas mal les trois banderoles!
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Un petit article anti-PSG, au cas où on avait pas encore compris....
Note : 5
Un article par semaine sur l'ambiance du Parc, il me semble que le message est passé.
tokouille Niveau : DHR
"pour se jeter dans la fausse" la FAUSSE ?? Gné ?
faudrait aussi aller dans les autres stades non ??? Parce que je suis aller une fois voir un match à chaban delmas... bah y'a toujours les assoces mais c'était ambiance feutrée et petits fours...

toujours le parc des princes... et y'a pas un "on était en parcage munichois lors de OM-Bayern" ? ou on était en parcage nancéen lors de "losc-asnl" ?

parce que l'ambiance dans les stades ? hors le parc ( mieux avant en effet ), le velodrome quand tout va bien ou les soirs de om-psg, geoffroy guichard et avant bollaert, j'vois pas de grosses ambiances en france...

alors se taper un article comme ça toutes les semaines...
Spike Spiegel Niveau : CFA2
Faudrait peut être penser à faire le deuil? Nan, on préfère la jouer populiste, très bien, on a pas fini.

Sinon j'avais déjà fait un match au parc, dans le parcage visiteur, avec les fans de bordeaux (une pote était ultras chez les marines). J'ai aussi fait un match au vélodrome, toujours dans le parcage et toujours avec les marines.

Ces supporters m'avaient tout simplement dégouté ! Pourtant j'aime bien Bordeaux, j'aime bien le club et un certain nombre de joueurs, mais les supp putain, il m'avait tué. notamment à marseille où tu sentais que les mecs avaient un gros complexe d'inférioté. Résultat : 90 minutes à insulter tout le monde, c'était pathétique. Mais bon, quand le public du Parc siffle c'est des footix, quand c'est des ultras Bordelais, c'est des génies. OK...


"Un match nul fêté comme une victoire" tout est dit.
ouais enfin si le maillot de Ciani c'est un manches courtes, elle va galérer à le porter sur les épaules votre petite clémence !

sinon comme al bundy, je comprends pas trop, les bordelais sont pas censés être plutôt calmes comme supporters ?
Question musique: C'est pas plutôt "Who said I would" de Collins au Parc?

Après je suppose que ça n’intéresse personne donc bon...
Le Parc c'était mieux avant ok.
Mais là vous n'êtes pas honnêtes. Car il y a eu des chants (des vrais) à Auteuil, des réponses entre les tribunes etc. C'était faible ok, mais pas au point où vous le dites.
On n'a pas entendu les bordelais sur la présentation des joueurs du PSG (encore heureux) par exemple.
La Parc est presque mort d'accord, mais là vous en rajoutez et c'est dommage, vous n'êtes pas crédibles.
J'ajoute quelques "Paris Paris on t'enc." qui sont dénoncés quand ça vient des footix, mais pas des ultras bordelais...

En tous cas bravo pour leurs banderoles, j'ai applaudi, comme pas mal à Auteuil.
Merci à So foot, seul média qui met à la lumière le drame du Parc.
Présent hier, mais c'est tout simplement horrible.

Plus de plaisir à aller voir cette mascarade
Ce speaker qui annonce à 4000 à l'heure le nom des joueurs Bordelais pour que le public ne puisse insulter et donc éviter l'eccueil du public "vulgaire"
40 000 blaireaux avec leur petit drapeaux agités mièvrement, et offert gentillement par le club pour faire une animation digne du Stade Français, ou pire du stade de France.
Un silence de plomb

Une bonne vieille crise Parisienne pour purger le Parc, et pour mettre du plomb dans le crane de ces néo-supporters sera la meilleure chose qui puisse arriver. Allé, encore un petit effort, défaite à Lille dimanche, et on commencera à retrouver notre Paris SG,
Enfin, sans le KOB et sans Auteuil, cela ne sera plus jamais le Paris SG punto e basta...

That's all folks
SerpentDeMer Niveau : District
Moi j'etais en auteuil hier, et franchement l'ambiance etait merdique.

Autant ca avait chanté contre lorient pendant 70 min, autant hier, au bout de 20-25 min on entendait PLUS RIEN...a part les bordelais.

Ils nous avaient deja fait la misere l'an dernier, hier cetait la meme chose.

Et pourtant je pensais que ca allait bien chanter, yavait un petit groupe d'anciens d'auteuil qui voulaient lancer des chants, mais la tribune ne suivait pas. Sans megaphone et tambour cest toujours aussi compliqué.
Spike Spiegel Niveau : CFA2
J'aime quand un supporter du PSG souhaite la défaite de sa propre équipe pour satisfaire son égoisme. Ouai je sais, un mal pour un bien, mais y a des limites quand même...

Ouai QSI ne fait pas tout correctement, jpense même qu'ils font pas mal d'erreurs avec les supps. De toute façon l'ambiance reviendra, pas au même niveau, mais elle reviendra.
Supporter Bordelais le rédacteur de l'article ???
Honnêtement depuis la tribune Boulogne on n’entendait pas les Bordelais (vaguement vers la 20ème puis la 70ème mais avec la sensation qu’Auteuil a rapidement maîtrisé la situation)
Peut-être qu'on devait bien les entendre depuis la tribune... visiteur en fait ???
Pour le reste OK, pas de Tifos, pas de fumigènes, pas de mégaphone, pas de tambours chez nous... En même temps vu la fouille à laquelle on a le droit (vider mes poche, allumer mon téléphone car il pourrait "être factice", ouvrir les paquets de cigarettes, confiscation des OCB car "mauvais pour la santé", sans parler de tous ces stadiers qui squattent tout le match à tes côtés à réprimer les fumeurs de Bedos... Bref pas facile de se sentir "chez nous" quoi), "le tour de passe-passe" s'apparenterait donc plus à tout se carrer dans le --- en fait (je ne demanderais donc pas plus de précision sur le comment tout est rentré côté bordelais au risque d'être dégouté d'apprendre qu'il y'a 2 poids 2 mesures ou que les supp' bordelais ont un large colon).
Dès que les résultats seront là, l'ambiance suivra... Car OUI un match nul n'est pas synonyme de victoire chez tout le monde.
Mention spéciale aux 2 ------- de Barcelonais qui ont passés leur temps assis à siroter leur Coca, prendre des photos et se plaindre que tout le monde était debout... En espérant que les derniers résultats de Paris et le fait que personne n'en avait rien à péter de vos simagrées vous fassent fuir définitivement des tribunes, c'est pas le Camp Nou ici !!!
Le pire dans cette sombre histoire reste que n’ai pas encore eu le temps de digérer le match d’hier qu’on me demande de valider... avec Bordeaux.

PS : Merci Mr l’arbitre pour cette superbe prestation, une côte de 5,25 pour la victoire Bordelaise valait sûrement le coup d’essayer !!!
SerpentDeMer Niveau : District
piccolo:

lol la fouille etait juste dingue, jamais vu ca; ils cherchaient que de la drogue...un pote a moi sest fait tricard son pauvre bedo, ils ont pris son nom et lui ont dit "prochaine fois cest ids"...

par contre lambiance d'auteuil on entendait que bordeaux cetait atroce...
au moins, j'aurai appris qu'il existait un club en gironde. parce qu' à l'époque de Giresse y avait pas de terrain. C'est pour ça qu'il est si petit, il dribblait les ceps de vigne.
Sympa un peu de solidarité ultras...
Pas au parc hier, mais j'ai suivi le match sur canal... Le parc comme ça, c'est triste... On entendait parfois plus les bordelais que les parisiens... C'était mieux avant, c'est vrai... QSI achète la paix dans le stade en tuant les ultras... C'est comme ça... Faut faire avec, être patient, je pense... J'espère en fait... Mais le parc comme ça, sans tifo, sans chants, sans ambiance, c'est triste.
C'est sur ca vaut pas le virage nord à Chaband. Tocards
Moi qui suis supporter marseillais, je me suis fait la réflexion en regardant le match hier sur C+ : c'est triste un stade où on entend très peu de chants.

Et le Parc des Princes a toujours eu une sonorité différente, plus forte que les autres.

C'est dommage d'en être à ce point, car les chants de supporters étaient un des signes distinctifs importants par rapport aux autres sports.

Maintenant, je vous rassure : à l'OM les groupes sont toujours présents, peuvent s'exprimer mais l'ambiance chute d'année en année au Vélodrome, alors qu'ils sont toujours au TOP à l'extérieur !!

Ça devient de plus en plus n'importe quoi (bagarre une fois sur 2, grosses bousculades lors d'un but marseillais...).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L'OM passe au jaune
660 36