Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 33e journée
  3. // Résumé

Monaco bute sur Rennes, Lens vers la L2

Lens et Lorient vont mal avec des défaites face à Metz (3-1) et Toulouse (0-1). Coups d'arrêt en revanche pour Monaco et Guingamp qui n'arrivent pas a tenir leur résultat et Reims qui se donne de l'air avec une victoire au mérite.

Modififié

Monaco 1–1 Rennes


Buts : Bernardo Silva (28e) pour Monaco // Habibou (87e) pour Rennes

Cette rencontre était placée sous le signe de la tension. Pourquoi ? Parce que Monaco jouait ce match avec l'objectif de la Ligue des champions en tête. Pas le choix donc, pour les hommes de Jardim, qui se devaient de remporter la partie pour continuer à rêver de podium. Pourtant, les vingt premières minutes sont timorées, très timorées, et des deux côtés. Et souvent, quand c'est le cas, la première équipe à faire une erreur le paye cash. Confirmation ici avec la boulette de Mexer, qui se fait chiper le ballon par Bernardo Silva, lequel s'en ira fusiller Costil à la 28e minute. Et au retour des vestiaires, certes, Monaco est devant au tableau d'affichage, mais Monaco laisse des espaces et concède des occasions à des Rennais remotivés. Subašić sauvera ainsi plusieurs fois la mise à son équipe jusque dans les toutes dernières minutes et l'égalisation méritée d'Habibou pour l'équipe de Montanier. La dernière occasion monégasque n'y changera rien : Jardim devra encore regarder un peu plus derrière que devant. Pour le moment en tout cas.

Metz 3–1 Lens

Buts : Florent Malouda (13e), B. Sarr (57e sp), Maïga (79e) pour Metz // Madiani (89e) pour le RCL

C'est désormais quasiment certain, Lens jouera en Ligue 2 la saison prochaine. Oui, car les hommes d'Antoine Kombouaré ont une fois de plus déposé les armes à l'extérieur. Cette fois-ci face au FC Metz. Une victoire méritée pour des Messins très actifs et dominateurs tout au long de la partie. Une domination qui ne mettra pas longtemps à se concrétiser avec l'ouverture du score de Malouda sur une belle reprise de volée à la 13e minute de jeu. Et même si les Sang et Or ne se laissent pas abattre tout de suite, la chance n'est pas de leur côté. Ainsi, c'est Touzghar qui déposera un beau piqué sur la transversale adverse quelques minutes plus tard. Au retour des vestiaires, c'est Bouna Sarr qui se chargera d'enfoncer le clou sur penalty après une obstruction sur Modibo Maïga, très mobile lors de toute la partie. La suite n'en sera que plus difficile pour les visiteurs. Maïga profitera d'une mauvaise passe en retrait pour marquer une fois de plus à la 79e minute, enterrant définitivement tout espoir lensois, et ce, malgré la réduction du score de Madiani en toute fin de partie.

Bastia 1-2 Reims

Buts : Sio (47') pour le Sporting // N'Gog (5'), Mandi (45+1) pour Reims

Un match assez fou alors qu'on aurait pu croire à une rencontre fermée par la pression du maintien pour les deux clubs. Il n'en a rien été au final, puisque ces deux équipes avaient bien l'intention de terminer la partie avec les trois points de la victoire. Du coup, tout le monde se met à attaquer et, à ce petit jeu, ce sont les Rémois qui se sont montrés les plus efficaces avec une ouverture du score tout en rapidité par N'Gog dès la cinquième minute de jeu. Mais les joueurs d'Olivier Guégan ne veulent pas s'arrêter en si bon chemin et ajoutent un but au tableau d'affichage juste avant le retour aux vestiaires, par l'intermédiaire d'Aïssa Mandi. Deux buts marqués avant la pause qui amèneront les visiteurs à s'endormir un peu. Un peu trop, puisque Sio réduira le score dès le début de la seconde période. La suite du match sera marquée par de nombreux coups de la part des deux camps, mais verra les Rémois finir par s'imposer.

Guingamp 1-1 Évian TG

Buts : Beauvue (44e) pour l'En Avant // Blandi (50e) pour l'ETG

Un match à deux visages. C'est ce qui pourrait convenir le mieux pour définir cette rencontre rapidement, avec une première mi-temps totalement dominée par des Guingampais sûrs de leur force et confiants. Confiants, oui, car après un but refusé logiquement pour une position de hors-jeu, les locaux ne se sont pas découragés et ont trouvé la force de planter par l'intermédiaire de leur attaquant aérien, Claudio Beauvue… sur corner et de la tête. Évidemment. Alors, on se dit que la seconde période va être compliquée pour les hommes de Pascal Dupraz. Pourtant, les visiteurs décident à leur tour de se montrer dans la surface adverse et réussiront à égaliser grâce à Blandi à la 50e minute de jeu. La suite et fin de match sera dominée par Évian, sans pour autant marquer à nouveau.

Lorient 0–1 Toulouse

But : Braithwaite (28e) pour le Téf

Martin Braithwaite n'avait plus marqué depuis trois mois en Ligue 1. Mais sur un contre rondement mené à la 28e minute de jeu, le Toulousain est enfin arrivé à trouver le chemin des filets. Une action à l'image de la partie avec des Lorientais maîtres du jeu et un Téfécé jouant rapidement en contre. La blessure au genou de Benjamin Jeannot à la 33e minute coté locaux n'arrangera rien. Sur la pelouse synthétique du Moustoir, les Merlus terminent tout de même la première mi-temps avec une belle réaction. Yann Jouffre, bien placé avec le cuir à l'angle droit de la surface, cherche la lucarne opposée, mais ne trouve que le poteau de la cage d'Ahamada. Une action qui aurait pu motiver les Merlus à en mettre une au fond. Sans succès. Lorient se crée très peu d'occasions et n'a pas la force de les concrétiser. Lorient est trop brouillon, dans le jeu comme dans la tête et passera toute la seconde période à entendre des « La Ligue 2, on n'en veut pas » de la part de ses supporters présents en tribunes. Oui, car Lorient est maintenant relégable.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Maxime Nadjarian
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25