1. // Histoire
  2. // Blasons
  3. // Épisode 11

Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons ?

Ils sont les premiers repères de l'identité visuelle des clubs et ont généralement une place de choix sur tous les maillots. Qu'ils soient moches, magnifiques, compliqués ou au contraire simplistes, les blasons ont tous des petites histoires à livrer.

Modififié
209 5

Dijon Football Côte-d'Or


À Dijon, il n'y a pas que la moutarde, loin de là. Il y a aussi l'église Notre-Dame de Dijon et le football. Et les deux sont liés par le blason du Dijon Football Côte-d'Or. Avant de devenir le DFCO, le club de Dijon a passé plusieurs décennies à fusionner avec d'autres structures existantes. Les blasons évoluaient donc au fil de ces fusions. De 1936 à 1998, le club arbore pas moins de quatre blasons différents. Seulement, pour le DFCO, né de la fusion du Cercle Football Dijonnais et du Dijon Football Club, en 1998, il faut choisir un blason qui représente au mieux la ville. Et c'est une chouette qui est choisie. Et pour comprendre ce choix, il faut se rendre dans la rue de la chouette qui jouxte l'église Notre-Dame de Dijon. De là, on peut apercevoir sur le côté du bâtiment religieux une chouette sculptée dans la pierre. Personne ne sait vraiment ce que cet animal est venu faire ici, ni même qui l'a laissé là. Pour certains, il s'agit simplement de la signature d'un tailleur de pierre qui passait par là. Oui, comme un mec qui pose un tag. Sauf que là, il lui a fallu plusieurs heures. Quoi qu'il en soit, il est de coutume de caresser cette chouette de la main gauche en faisant un vœu. Véritable emblème de la ville, voici pourquoi cette chouette – qui est en réalité un hibou – s'est retrouvée sur les trois blasons successifs du Dijon Football Côte-d'Or. En 1998, les dirigeants optent pour des maillots bleus. Ce n'est qu'en 2005/2006 que les maillots rouges font leur apparition en guise de troisièmes maillots. Mais l'équipe remportant tous ses matchs avec ces nouvelles tuniques décide de faire du rouge sa couleur principale. Quoi qu'il en soit, si vous voulez voir le DFCO en Ligue 1, pensez à aller faire un tour rue de la chouette.

Leicester City Football Club


De retour en Premier League depuis la saison 2014/2015, Leicester City est actuellement propulsé sur le devant de la scène grâce à son début de saison tonitruant. Le monde entier commence à s'intéresser aux Foxes et, donc, à leur identité visuelle. Pour les couleurs, l'explication est assez simple. Après la création du Leicester Fosse FC en 1884, dirigeants et joueurs optent dès 1903 pour le bleu roi comme couleur principale. Jamais les maillots ne seront d'une autre couleur, sauf pendant la Première Guerre mondiale. À cause d'une pénurie de teinture, les joueurs sont obligés de jouer avec des maillots rayés en bleu et en blanc. Le premier blason du LCFC apparaît en 1946 et donne déjà la part belle à un renard. Dans le Leicestershire, petite région du centre, la chasse au renard est depuis longtemps l'activité préférée des nobles anglais du coin. Petit à petit, le renard est de mieux en mieux dessiné, et les cravaches (utilisées pour pousser les chevaux au galop lors des parties de chasse montée) disparaissent. En 1992, le blason rond est adopté, et un nouvel élément fait son apparition derrière la tête du renard, désormais de face (elle était avant de profil). Pas évident de deviner de quoi il s'agit. Une fleur sans doute. Mais laquelle ? Et pourquoi ? Contrairement à ce que certains pensent, il ne s'agit absolument pas de la rose rouge des Tudor, mais d'une petite potentille. Une petite fleur jaune présente sur les armoiries de la ville de Leicester depuis longtemps. Depuis 1619, très exactement, puisqu'elle figurait déjà sur les armes du premier comte de Leicester, Robert Beaumont. Vous savez désormais presque tout sur les Foxes, qui sont désormais chassés par tous les poursuivants de la Premier League.

Sport Lisboa e Benfica


Si la France abrite en son championnat des Aiglons, le Portugal a lui la chance d'héberger des Aigles. Et pas n'importe lesquels, ceux du Sport Lisboa e Benfica. Comme un autre club portugais, le FC Porto, le Benfica a un blason plutôt bien fourni, et il convient pour l'analyser de procéder méthodiquement. En arrière plan, le cercle rayé est en fait une roue de vélo. C'est une référence directe au premier sport pratiqué par le Grupo Sport Benfica, fondé en 1906. C'est ce club qui, en fusionnant avec le Grupo Sport Lisboa, donnera naissance au Sport Lisboa e Benfica en 1908. Sur cette roue, un bouclier rouge et blanc, avec en son centre un ballon et une écharpe comprenant les initiales du club, est présent. Depuis la création du club, le rouge et le blanc ont toujours été ses couleurs. Ils symbolisent la bravoure et la paix. Plus tard, on a ajouté sur le blason les couleurs du drapeau du Portugal, le vert et le rouge. On les retrouve sur le ruban où est inscrite la devise latine du club : « E pluribus unum » ( « De plusieurs, un » , en français). Une devise attribuée à Virgile, qui figure dans son poème Moretum (toutefois, de nombreux historiens pensent que Virgile n'a pas écrit ce poème, ndlr). L'élément le plus important du blason est bien évidemment l'aigle. Cet aigle majestueux présent depuis les premières années du club. En fait, les dirigeants avaient décidé d'adopter l'aigle comme symbole pour les valeurs qu'il véhicule : l'indépendance, la noblesse ou encore l'autorité. D'ailleurs, avant chaque match disputé au Estádio da Luz, un aigle fait un petit tour du propriétaire.



Par Gabriel Cnudde
Modifié

Non mais le DFCO avant l'AJA, sérieusement ? Bordel, So Foot c'est plus c'que c'était...

#OùEstPasséLeRespect
ah oui le benfica ils ont tout mis sur leur blason. Une roue de vélo un bouclier, une banderole, un aigle. Je suis sur qu'en serrant un peu on pourrait ajouter un lion, une truelle et un bateau.
Une roue de vélo! Et voila je ne verrais jamais plu ce logo du meme oeil.
"Ce n'est qu'en 2005/2006 que les maillots rouges font leur apparition en guise de troisièmes maillots. Mais l'équipe remportant tous ses matchs avec ces nouvelles tuniques décide de faire du rouge sa couleur principale."

Eh bah punaise ! Ils l'ont bien pris les supporters, qu'on change leur couleur comme ça ?
Heureusement que le troisième maillot était un simple rouge et pas une couleur fluo horrible...
Benfica 1904

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
209 5