1. //
  2. // 2e journée
  3. // Ajaccio/PSG

Lippini : « Il faudra leur rentrer dedans »

Deux dimensions qui s’affrontent. C’est ainsi que l’on pourrait résumer la bataille qui prendra lieu ce dimanche soir au stade François-Coty de Timizzolo. La bande de sans-culottes d’Alex Dupont face à l’invincible armada de stars de Carlo Ancelotti. Un combat qui pourrait s’avérer historique pour le football insulaire, mais auquel Anthony Lippini, né à Bastia, ne pourra prendre part. Auteur d’un pétage de plomb en règle face à Lyon lors de la dernière journée de la saison passée, le défenseur corse a écopé de quatre matches de suspension. Il vivra ainsi ce « big-bang » dans la peau d’un professionnel, mais aussi dans celle d’un supporter.

Modififié
3 7
Comment vivez-vous votre suspension, au niveau de ce match en particulier ?
C’est vraiment là que je me rends compte que ce que j’ai fait me porte préjudice… Louper des matches comme ça, c’est rageant… Sur la fin du match, on est allés au contact, en me relevant je mets un coup de tête… C’est bête…

À quelques heures de ce match de gala face au PSG, comment est l’ambiance à Ajaccio ?
En dehors du groupe, c’est un match de gala pour les gens, oui. Ils attendent tous de voir la star Ibrahimović. Pour la plupart, c’est ça qu’ils viennent voir. Après, en ce qui concerne notre ambiance à nous, aux joueurs, on ne le voit pas du tout comme un match de gala. C’est un match de championnat normal, et qu’on a envie de gagner comme les autres. C’est important de le voir comme ça, on veut prendre des points. Mais les gens nous interpellent souvent dans la rue, le Paris Saint-Germain, c’est quelque chose de nouveau en France. Avec tout cet argent, ils arrivent à attirer des joueurs qu’on ne pensait pas un jour voir en Ligue 1. Pour les Ajacciens, c’est beau, parce qu’ils vont voir des stars internationales jouer, mais après, nous, on n’a pas la même vision. Lorient a marqué deux buts au Parc, pourquoi pas nous ?

Ce match, c’est l’occasion de rentrer un peu dans la légende, de conquérir des supporters partout sur l’île, non ?
Oui, bien sûr. Si demain on fait un très bon résultat, ça marquera les esprits, les gens nous verraient différemment. Que ce soit les gens qui viendront au stade ou même les joueurs de Ligue 1… C’est l’occasion de frapper un grand coup. Médiatiquement parce que c’est le PSG, mais aussi sur le plan comptable, vu qu’on est partis avec deux points en moins. Il n’y aura pas que des gens pour l’ACA, certains viendront juste voir les stars, à nous de prouver qu’on va s’en sortir, même si tous les autres clubs nous voient dans les trois derniers. Nice, ça ne reste qu’un match, une saison c’est long.


En tant que corse, ça représente quoi de jouer ce match ?
Oh, de la fierté, encore. Il y aura deux Corses sur le terrain avec Johan Cavalli et JB Pierazzi, il y aurait pu en avoir trois… Je les laisse… C’est de la fierté, qu’une petite île comme la Corse ait aujourd’hui deux équipes en Ligue 1 et qu’une affronte demain le PSG et ses stars, en ayant des insulaires dans l’équipe, c’est beau. Mais plus il y en a, mieux c’est !

Comment gagner face à ce PSG ? Il va falloir leur rentrer dedans ?
Bien sûr. Il faut jouer avec notre mentalité. Techniquement, c’est évident qu’on n’est pas le Paris Saint-Germain. Il faut jouer avec nos forces, nos qualités, notre engagement et il ne faut pas en avoir honte. Il faudra leur rentrer dedans.

Finalement, est-ce que l’ACA et le PSG pratiquent encore le même sport ?
Ouais, le sport en lui-même, ça reste des joueurs avec deux jambes et deux bras, avec un ballon et il faut marquer. Mais c’est le même sport à un niveau complétement différent. Quand il y a beaucoup d’argent, la médiatisation, tout ça, c’est un autre monde. Mais le foot, ça reste le foot.

On pensait qu’Adrian Mutu pourrait être là, il va signer, en définitive, ou pas ?
Je n’en n’ai aucune idée. Tant que je ne vois pas Mutu avec le maillot de l’ACA, pour moi il ne sera pas au club. Je suis comme vous, je ne suis pas au courant.

Un pronostic pour finir ?
1-0 pour l’ACA. Ce serait beau. Même à la 92e !

Propos recueillis par Thomas Andrei
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ahahahahahahah, il croit vraiment qu'Ajaccio va gagner des supporters si ils font une bonne performance?
Ahahahahahahah.
Il n'y a qu'un club en Corse, c'est le SCB.
Oust, en Ligue 2, club miteux qui n'a jamais pratiqué le moindre football de toute son existence. Dégueulasse.
J'ose même pas imaginer le pauvre gamin qui veut s’intéresser au football et qui n'a pour seul exemple à proximité, ce club atroce qu'est l'ACA.
Pas de jeu, pas de stade, pas de supp'.
Monde cruel.
D'accord avec toi, c'est vrai que l'ACA n'est pas le club le plus attractif de France. Mais il faut reconnaître qu'il y a 2 ans, Bastia était en National et Ajaccio en Ligue 2. Bastia est un club avec une grande histoire mais ils ont fait des erreurs aussi. Ajaccio n'est pas en Ligue 1 pour rien.
le SCquoi?

Nan mais franchement c'est la deruxième journée et le Gus la ramène...
Jusqu a preuve du contraire, L'ACA y est remonté avant en ligue 1
Et Bastia c'est un club de pourris , y'a qu'a voir le match contre Reims du vol à l'état pur... des penalties imaginaires des prolongations à n'en plus finir, franchement restes discret rase un peu les murs...
Pour commencer, ta réflexion tu la garde pour toi parce-qu'ici, le seul qui parle de la première journée de Ligue 1 c'est toi (Et si Reims avait gagné ça aurai également été un hold-up).
Puis ensuite, je suis pas supporter du SCB, je fais juste constater un fait, c'est qu'Ajaccio est une équipe, au même titre que Nancy ou Brest, qui n'a jamais proposé un fond de jeu correct et où l'ambiance y est détestable en tribune. Et si Ajaccio est en Ligue 1, c'est en remportant des matchs d'une atrocité monstrueuse en Ligue 2. Tous le contraire du SCB qui était dominateur et qui proposait un fond de jeu plus que correct.
"je fais juste constater un fait, c'est qu'Ajaccio est une équipe, au même titre que Nancy ou Brest, qui n'a jamais proposé un fond de jeu correct"

Vas dire ça à Platini abrutis. Il rachète dix fois ton Johnny Repp et la seule saison correcte de ton club en plus de cent d'histoire. Pour rappel : ASNL fondation en 1963 et plus de titres que Bastia.

23 mai 1988 au Stade Marcel Picot :

Platini, Maradona et... Pelé réunis pour la seule fois de l'histoire sur une même pelouse.

Bastia : 10.000 repris de justice en tribunes tous les week-end.
Mark Renton Niveau : CFA2
Vous savez, pendant la première mi-temps, on pensait que l'arbitrage favorisait Reims... Ensuite je suis contre la double peine, et le deuxième rouge semble sévère. Mais les gars, vu la pression qu'exerçait Bastia sur le but d'Agassa, ça aurait fini par craquer, le 2-1 est logique. Reims s'est battu, a résisté, mais le score reflète la physionomie du match.

Bon et les gars, les chtis là, tous les comptables coincés, même s'il y avait 10 000 "repris de justice" (terme de grand mère qui vit dans un pavillon dans la Meuse), je vois pas où serait le problème.

Arrêtez d'être lisse, le football c'est la guerre. Si on peut avoir des gangsters sur un terrain, c'est quand même plus beau, plus littéraire qu'un mec qui vend des piscines.

Ouvrez vous, baltringues.
Mark Renton Niveau : CFA2
Si j'enlève "baltringues", je prends quand même un "-3" ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 7