Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Saint-Étienne (3-0)

Les notes de Saint-Étienne

L'expulsion de Pierre-Gabriel en seconde période rendait déjà l'affaire compliquée, mais avec les fantômes de Diony, Pajot et Selnæs sur le terrain, c'était mission impossible. Voilà donc 24 rencontres consécutives sans victoire de Saint-Étienne au Vélodrome, ce qui, en années chien, doit bien représenter une vie.

Modififié

Saint-Étienne




Ruffier (6) : Il suffit de compter son nombre d’arrêts : un point pour son arrêt sur le coup franc de Payet, un autre sur une tête de Dimitri à bout portant. On rajoute ce sauvetage sur une tête de Germain, avant d’être sauvé par son poteau devant Thauvin et Germain, et d’empêcher le doublé d’Ocampos en fin de rencontre. Stéphane est seul.

Pogba (4,5) : D’après Wikipedia, le florentin est un biscuit sec, traditionnellement réalisé à base de miel, d'amandes, d'orange et de chocolat. Reste à préciser qu’il craque dès qu’on le touche et voilà la fiche de Pogba. Remplacé par Lacroix (4), gommée.

Théophile-Catherine (4,5) : Ne travaille que le samedi soir, et encore. Kévin Théophile-Catherine Barma.

Pierre-Gabriel (3) : Si le petit Ronaël avait été au concert de Johnny Hallyday pour sa traversée du Parc des Princes en 1993, aucun doute qu’il aurait tout arraché au passage. Le T-shirt de Johnny, le pantalon de Johnny, le slip de Johnny... Dommage que celle de Sanson ait eu moins de gueule.

Janko (4,5) : Stars 80 sur TF1, Whiplash sur France 4, Djanko sur Canal. Un film pas terrible avec un acteur principal jamais vraiment dans le rythme.

Pajot (3,5) : Il lâche le marquage de Germain sur le premier but marseillais et se fait avoir de la même manière trente minutes plus tard. De toute façon avec lui, c’est soit la catastrophe, soit il marque. Ce soir, c’était le retour de l’affreux Jojot.

Dabo (5) : L’un des rares Stéphanois à instaurer un peu d’impact physique, mais difficile de faire quoi que ce soit entouré de deux fantômes. Remplacé par Gonçalves (non noté), qui a failli marquer sur son premier ballon.


Selnæs (4) : Perdu sur le terrain comme Jean-Louis Borloo dans l’échiquier politique français, et seulement digne d’un slogan foireux d’élection de délégués : Selnæs c’est la hess.

Bamba (4,5) : Explosif en début de saison, pétard mouillé dès que le niveau adverse s’élève. Une Bamba eau. Remplacé par M’Bengue (5), Cheikh en bois.

Monnet-Paquet (5) : Il aurait dû être crédité d’une passe décisive pour ce centre gâché par Diony, et a terminé arrière gauche après l’expulsion de Pierre-Gabriel. Une soirée SAM aux côtés de potes bourrés.

Diony (4) : Cristiano Ronaldo a un physique d’Apollon, Solskjær était maître des dernières secondes comme Cronos, Diony, lui, est le dieu de l’ivresse devant le but. Dionysos.

Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 135
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Les notes de l'OM