Lens forfait en cours de saison ?

Modififié
20 33
Cela arrive fréquemment à la campagne, dans les petites divisions de district. Lorsque l'hiver arrive, la moitié de l'effectif préfère aller à la chasse ou à la pêche plutôt que de se geler en short sur des terrains pourris. Du coup : plus assez de noms à coucher sur la feuille de match = forfait.

Une mésaventure qui, selon le président de la DNCG, Richard Olivier, pourrait arriver au RC Lens. Pas à cause de la chasse ou de la pêche, non, mais plutôt à cause de ses finances bancales. « Lens ira-t-il au bout de la saison ? Je ne le crois pas, malheureusement. Les faits nous ont toujours donné raison » confie-t-il ce mardi à L'Équipe.

Le 15 juillet, la DNCG avait refusé l'accession en Ligue 1 aux Lensois. C'est en passant par le CNOSF que les Nordistes ont finalement eu gain de cause, même si le gendarme financier du foot français leur a tout de même interdit de recruter. « Le grain de sable, c'est la médiation du CNOSF. Elle introduit une instabilité parce que ses critères de lecture ne sont pas les mêmes, elle permet à des clubs de produire de nouvelles pièces par rapport à l'échéance fixée à l'origine » , explique-t-il.

« Pour moi, c'est le cas du Mans il y a deux ans. C'est le comité exécutif de la FFF, sur proposition du CNOSF, qui a repêché Le Mans. Vous savez comment ça s'est fini… » Les Sarthois ont été placés en liquidation judiciaire et relégués en DH. «  Et encore, si Le Mans était tombé en cours de saison, on aurait pu ne pas connaître le champion pendant plusieurs années car on aurait eu des procès en cascade  » , ajoute Richard Olivier.

Et pendant ce temps, Sochaux est en Ligue 2.

AB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Syr_Odanus Niveau : CFA
Moi j'ai quand même du mal à comprendre comment un club formateur comme Lens, qui a (sans mauvais jeu de mot) lancé - et revendu - des tas de bons jeunes, et qui attire près de 40.000 supporters à chaque match à domicile soit aussi mal financièrement.

Est-ce vraiment si difficile de maintenir un club avec un tel potentiel supporter-joueurs du cru en équilibre financier ?
Pendant ce temps là Sochaux est en Ligue 2, et qu'ils y restent.
Le centre de formation coûte 7 millions d'euros par an, donc si tu as une année ou 2 sans sortir de pépite comme Varane, pas sur que ça soit super rentable.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
20 33