Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2012/2013
  3. // Présentations des équipes

Le TFC, comme d'habitude

Confirmer son statut d’équipe poil à gratter du championnat, pas trop attendue, souvient bien placée, tout en donnant une leçon de realpolitik à la Ligue 1. Tel est le credo toulousain depuis plusieurs saisons. Rassurez-vous, cette année, ça ne devrait pas changer.

Le bilan de l'été
Une intersaison "toulousaine". L'expression se suffit à elle-même. Peu de rumeurs, peu d'effets d'annonce, peu de frissons. Et peu de changement au bout du compte. Une sortie de Sadran pour justifier sa politique. Un Casanova qui hoche la tête. Et un discours qui a la peau dure. Les ambitions ? Se maintenir tôt. Après ? On verra. Le modèle allemand ? La crise européenne ? Ne cherchez plus, le TFC a trouvé l'équation. Rigueur, austérité, modèle économique pérenne. Pas un club sourire mais un club qui tourne. Qui tourne bien. Cet été, il a vendu Daniel Congré 5 millions et acheté gratuitement Jonathan Zebina. Un mercato réussi. Bienvenue à Toulouse. Bienvenue au TFC.

Le coefficient de résistance au PSG
Il y a deux ans, 14e à 7 journées de la fin, le TFC a fini fort pour finalement terminer 8e. Cette année, 4e à neuf journées de la fin, il a fini très mal, pour terminer 8e. Toulouse-Paris, en train, avec la fameuse panne à Agen, c'est huit heures. Avec son 4/1/4/1 en béton armé, le Téfécé va essayer de défendre contre le PSG tout-puissant. Et en prendre 8. 4 à l'aller, 4 au retour. Résultat : 8%.

Ça va se terminer comme ça le 21 décembre 2012
Avec l'argent mis de côté pendant son mandat, Olivier Sadran paie les supporters du Stade Toulousain pour venir remplir le Stadium. Alain Casanova aligne deux attaquants. Et annonce vouloir jouer la gagne avec les trois points comme ambition première. La seconde : distribuer de l'émotion. Problème, il n'y a qu'un attaquant dans l’effectif : Emmanuel Rivière. Il positionne donc Braaten en pointe. Toulouse gagne 3-0 contre l'OM de Gignac. Mince, attaquer, ça peut marcher aussi.

Le portrait robot
30% - Guy Roux
30% - Lionel Jospin
30% - William Prunier
5% - Pierre Cohen*
4% - Zebda
1% - Guy Novès

La banane
Moussa Sissoko. Annoncé partout, annoncé tout le temps, transféré nulle part. Un joueur international qui a fait l'unanimité à ses débuts. Et qui fait l'unanimité concernant son départ. Un petit Vieira lors de ses plus belles heures, grand, physique, capable de piquer du nez vers l'attaque. Une version à peine retouchée d'Albert Baning pour les mauvais jours, hésitant, maladroit, techniquement très incertain. Joueur schizophrène donc. Olivier Sadran a déclaré ne pas s'opposer à un départ. Problème, personne ne le demande.

L'homme à suivre
Aymen Abdennour. Juste derrière Nkoulou et Yanga-MBiwa, l'autre vraie surprise de la saison dernière. Hyper solide défensivement, techniquement très fin, une excellente pioche arrivée pour 450 000 euros en provenance de l’Étoile du Sahel. Une misère. Déjà courtisé par les grands d'Europe, le TFC l'a forcément prolongé dans la foulée, jusqu'en 2016, le tout assorti d’une jolie valorisation salariale. Histoire d'assurer ses arrières, et de préparer une revente plus chère l'été prochain. Une plus-value de 10 millions devrait se pointer. Le bon coup toulousain. Un modèle économique pérenne, on vous dit.

Ce qu'il va se passer cette saison
Montpellier, Sainté, Nancy, Reims, peu importe, le TFC commence comme tous les ans : très fort. Il est premier à la fin de l'été grâce à un coup de chaud d'Emmanuel Rivière, déjà auteur de cinq réalisations. L'automne approchant, le TFC retrouve sa zone confort entre la 5ème et la 8ème place. Début janvier, il s'incline contre une CFA2 en Coupe de France. Alain Casanova évoque un traquenard et un terrain pourri. Au mercato d'hiver, Lloris quitte Lyon, Aulas veut le remplacer par Ahamada. Sadran est furax. Il négocie un package avec Sissoko contre Umtiti et Fofana. Le Stadium boude. Mais personne ne s'en rend compte. Le TFC alterne ensuite des petites séries de victoires ou de défaites. Il termine 8ème. « Une place cohérente, en rapport avec notre budget » argumente Sadran. Encore. Emmanuel Rivière termine la saison avec 8 réalisations.


La banderole de supporters
"Club social, club viable, club chiant"

Le nom du derby pourri en ico
Le Garonnico contre Bordeaux. Derby feutré.

La chanson de la saison
"I'm not your casanova" - Ultimate Kaos

* Pierre Cohen est le maire de Toulouse. Un gars pas du tout charismatique, pas du tout médiatique, mais connu pour être un homme de dossiers, bosseur et crédible.

Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Nancy en construction