1. // CM 2018
  2. // Qualifs

La Belgique facile, le Portugal en patron

La Belgique réalise le carton de ce week-end international en battant l’Estonie avec sept buts d’écart. Le Portugal s’est fait peur, mais a fini par s’imposer contre la Lettonie alors que la Grèce n’a rien lâché pour arracher un point contre la Bosnie. Seize buts en trois matchs, il va falloir s’échauffer avant le retour de la Ligue 1.

Modififié
2k 37

GROUPE B

Portugal 4-1 Lettonie

Buts : Ronaldo (28e sp, 85e), Carvalho (70e), Alves (92e) pour le Portugal // Zjuzins (67e) pour la Lettonie

La Lettonie a fait le voyage au Portugal avec le peu d’armes qu’elle a. Une défense et de l’espoir. Ça ne suffit pas face au champion d’Europe. Les Baltes bétonnent, se contentant d’attendre les Portugais. Une tactique bancale qui tient la route tant bien que mal jusqu’à la demi-heure de jeu. C’est le moment choisi par Freimanis pour tout foutre en l’air. Le latéral droit ne maîtrise pas un tacle sur Nani dans la surface de réparation et concède le penalty. Cristiano Ronaldo ne laisse pas passer l’offrande et ouvre le score. En deuxième mi-temps, le gardien du FC Zurich prend sa revanche sur le Ballon d’or. Nouveau penalty, mais grâce au poteau, les Lettons ne restent qu’à un but derrière. La Selecção manque toutefois d’imagination pour développer un jeu plus efficace.

Bien au-dessus techniquement, ils ne réussissent pas à trouver le moyen de se mettre en sécurité. Et le payent cash. Zjuzins remet les deux équipes à égalité à vingt minutes du terme. Le joueur entré en jeu profite d’un ballon qui traîne dans la surface de réparation pour fusiller Rui Patrício. Un but qui fâche le Portugal. En patrons, ils vont faire le boulot. À vingt minutes de la fin, Quaresma trouve Carvalho qui, de la tête, remet les siens dans le bon sens. L’entrée du joueur de Beşiktaş fait beaucoup de bien. Son activité sur le côté droit crée les décalages. En fin de match, l'un de ses centres trouve CR7 pour l’assurance tranquillité des cinq dernières minutes. Dans le temps additionnel, Alves vient mettre sa pierre à l’édifice d’une victoire qui a mis du temps à se construire.


GROUPE H

Belgique 8-1 Estonie

Buts : Meunier (8e), Mertens (16e, 64e, 68e), Hazard (25e), Carrasco (62e), Lukaku (83e, 88e) pour la Belgique // Anier (30e) pour l’Estonie

La Belgique n’a pas traîné. Le 3-4-3 aligné par Roberto Martínez fait rapidement effet. Le latéral gauche du soir, Carrasco, trouve la tête du latéral droit Meunier pour l’ouverture du score. Une action parfaitement menée. La première d’une longue série. Au quart d’heure de jeu, les Diables rouges font le break grâce à une superbe combinaison sur coup franc. De Bruyne décale Mertens. Le tir tendu de ce dernier est contré, prenant Aksalu à contre-pied. On n’avait pas encore vu Hazard, alors il y va de son petit but. Il conclut un jeu en triangle à faire pâlir les New-York Knicks de Phil Jackson. Au départ, c’est une remise de la poitrine de Lukaku, à la fin, c’est le pied droit de l’ancien Lillois. C’est beau, c’est fluide, ça fait 3-0. Les Belges sont tellement faciles qu’ils laissent les Estoniens réduire l’écart. Un manque de concentration sur le côté gauche profite à Anier qui trompe Courtois d’une frappe en pivot.

Il n’y a pas le feu au lac, le quart-de-finaliste du dernier Euro maîtrise. C’est plus une piqûre de rappel qui donnera la motivation suffisante aux Belges pour reprendre le large au retour des vestiaires. Un Lukaku très en vue remet d’abord à Carrasco à l’heure de jeu. Ensuite, c’est un récital signé Dries Mertens qui est offert aux spectateurs du Stade du Roi Baudouin. L’ailier de Naples marque de toutes les manières possibles. Avec énormément de réussite quand son centre est dévié par un défenseur dans son propre but, ou tout en technique quand il ajuste Aksalu d’un superbe lob. L’ensemble du collectif belge roule sur des Estoniens en détresse. Pour parachever le chef-d’œuvre, c’est Romelu Lukaku qui marque un doublé. L’attaquant d’Everton a beaucoup fait jouer ses coéquipiers, a trouvé le poteau en début de match et voit ses efforts justement récompensés. La Belgique prend le large en tête de son groupe de qualifications.

Grèce 1-1 Bosnie-Herzégovine

Buts : Tzavellas (95e) pour la Grèce // Karnezis (CSC 32e) pour la Bosnie

La Grèce n’a pas attendu les fumigènes qui ont suivi le but bosnien pour ne pas voir le jour. Les hommes de Michael Skibbe espéraient continuer le partage du leadership de la poule H avec la Belgique. C’est raté. Sevrés de ballons, les coéquipiers de Mitroglou se contentent de défendre pendant de longues minutes. Ils finissent par craquer à la demi-heure de jeu. Miralem Pjanić, très remuant dans le jeu, profite d’un coup franc d’une vingtaine de mètres pour ouvrir le score. Le joueur de la Juventus le tire presque parfaitement. Son tir finit sur le poteau. Avec réussite, le dos de Karnezis lui fait passer la ligne de but. Un avantage au score largement mérité.

Les Grecs, très poussifs, essayent de revenir dans le match. Sans grande conviction. La Bosnie maîtrise largement les débats et se retrouve rarement en danger. Dans un match qui sent le soufre et où les Grecs sont frustrés, les deux équipes finissent à dix. Džeko et Papadopoulos gagnent le droit d’aller à la douche avec dix minutes d’avance. On se dirige vers une première défaite grecque dans ces éliminatoires, mais au bout du temps additionnel, Tzavellas égalise d'une superbe volée de l'entrée de la surface de réparation. Un nul arraché au courage, contre le cours du jeu aussi, mais qui risque de compter à la fin.

Par Nicolas Kohlhuber
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Lamine Turgut Niveau : CFA
Note : 1
Tous derrière la Suisse … !

(non mais !)
"La Grèce n’a pas attendu les fumigènes qui ont suivi le but bosnien pour ne pas voir le jour."

S'ils avaient attendu les fumigènes pour ne pas voir le jour, cela voudrait dire qu'il l'aurait vu, ce fameux jour.

Bon, ok, je m'en vais.
saddam_usain_bolt Niveau : DHR
A noter le geste de la soirée de Dzeko, qui a pris son deuxième jaune en baissant le short du défenseur grec avec lequel il s'embrouillait, pendant qu'il était à terre. Superbe !
Le potentielle offensif de la Belgique est assez impressionnant. Lukaku, Hazard, Carrasco, KDB, Dries Mertens aligner ensemble ça fait mal. Même si contre les gros un ça risque d'être dangereux pour l'équilibre de l'équipe.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Ce putain de match de Lukaku! Un jeu en déviation fabuleux!

Sinon Carrasco et dans une moindre mesure Mertens ont fait tout et n'importe quoi mais heureusement il y avait quand même du bon. Bref, des prémices de notre potentiel puissance offensive, à confirmer contre adversaires plus huppés.
Concernant Lukaku, qui a vraiment été bon dans le jeu (et ça fait plaisir de le voir ainsi), je resterai prudent, concernant sa capacité à contribuer autant au jeu face à des défenseurs de meilleurs calibres.

Pour le reste, il est assez clair que l'équipe progresse, dans les combinaisons offensives c'est flagrant (et c'est ce qui justifie qu'on en mette 8 plutôt que 3). Et c'est con mais à voir les réactions sur le banc, on dirait bien que Henry est pas totalement étranger à ça.

Reste la Grèce à gérer.... mais c'est presque dommage qu'on ne puisse pas se frotter à un adversaire un peu plus fort pendant ses qualifs, histoire de bien situer où sont nos limites. Que ce soit dans la créativité offensive ou sur les qualités défensives: je me méfie notamment de Ciman, qui gagne des points car il est très bon relanceur, semble serein dans ses interventions. Mais je le trouve parfois dépassé sur des duels (où de surcroit vu que c'est un joueur qui aime couper les ballons, il s'élimine parfois tout seul), et cela montre qu'il joue bel et bien en MLS (et j'ai du mal de croire qu'on peut arriver à quelque chose de sérieux avec un def de MLS (même si ses motivations pour rejoindre ce championnat ne peuvent pas être discutée. ).

Enfin on boudera pas le plaisir ce soir... on a vraiment bien joué face à un adversaire plus modeste, et il faut souligner que tous les gros n'auraient peut être pas calé 8 buts, preuve que notre jeu face à de tels adversaires est bon.
La Grèce est toujours un excellent test pour jauger correctement d'un potentiel offensif selon moi.
T'as sans doute raison, c'est vrai que voir Lukaku pris par un Sokratis (dont j'adore l'impact et la qualité d'intervention) sera déjà assez éloquent sur jusqu'où on peut aller.
Mais je pensais plus à une opposition (non amicale) face à un top du genre la France, l'Italie... (même si je suis content de pas être tombé dans un groupe avec un de ceux là).
Au passage, en parlant de Henry, ça a du le faire marrer de voir un joueur plus âgé que lui rentrer sur le terrain.

J'ai encore un petit espoir que Kompany revienne d'ici la coupe du monde pour avoir une petite défense Vertonghen - Kompany- Alderweireld ça a de la gueule. Mais il faut réussir à doubler les postes défensifs. (Lombaerts - Kabasele - Denayer ? ).

On a une défense type qui fait saliver toute la premier league, mais niveau remplaçant c'est vraiment insuffisant.

WOUT FAES GRANDIT VITE BORDEL.
Oui, Sokratis-Manolas est peut être une des paires les plus impressionnantes du continent, en termes de talent pur.

Le souci est que le reste de l'équipe est simplement correct.
Battre un petit c'est normal.
Mais 8-1, après les autres scores fleuves, ça reste impressionnant, quelle que soit la qualité des équipes d'en face.
6 réponses à ce commentaire.
Toujours difficile d'estimer un système face à des adversaires aussi faibles mais ce match, qui semblait anodin à l'entame, apporte pas mal d'enseignements au coup de sifflet final :

Lukaku doit rester le 9 titulaire, plus de doute ! Il est en progrès constant.

Meunier quel patron, le gars a seulement quelques matchs dans sa valise de titulaire mais on dirait que ça fait 10 ans qu'il est dans son couloir. Impliqué une fois sur 2 sur les buts, il apporte clairement une valeur ajoutée au secteur offensif qui faisait défaut sous Wilmots.

De Bruyne en 6/8, ça pourrait être une solution contre des équipes repliées à 3 ou 5 défenseurs.

Ciman, impeccable dans l'anticipation, mais à contre courant d'une majorité du public belge, je pense que c'est et ce sera trop faible contre des équipes du top. Le peno aux Pays-Bas est d'ailleurs pour lui en gênant complètement Vertonghen. Plus tard, il se jette bêtement sur un Néerlandais, qui l'élimine, et on est passé très près du 2-0.

La défense sera véritablement le chantier de Martinez, il serait temps de récupérer tout le monde car Kompany, Vermaelen, Lombaerts, Denayer, Boyata, Engels et Kabasele, ça commence à faire dans le bricolage.
Verthongen qui tire le maillot dans le rectangle alors qu'il y a un défenseur qui arrive prêter main forte et Courtois à passer avant que le ballon passe la ligne... Même si Ciman se troue un peu au départ, le penalty est 100% la faute de Verthongen !

Sinon, sur la qualité de Ciman, je te rejoins à 100%. Mais Verthongen me fait un peu peur aussi...
Même impression que toit concernant Ciman, il est très intelligent, mais sa volonté de couper, et sa lecture du jeu, montre parfois qu'il n'évolue pas au top top niveau, et qu'il peut se trouer, se faire dépasser, ou s'éliminer tout seul (en se jetant).

Mais bon peut de chance qu'il évolue ailleurs qu'en MLS et donc qu'il progresse...

On verra bien qui sera fit à la coupe du monde (bon on est pas encore qualifié mais ça sent plutôt bon).
KDB en 6/8, pas convaincu... Il se cache encore trop et, trop reculé, ne peut donner ses assists. Le blème est qu'il n'a pas le coup de rein ni l'accélération d'un Mertens ou d'un Carrascao et que Eden H est incontournable. En 6/8, contre une opposition d'un autre niveau, Nainggolan ou Fellaini (voire Dembele quand il est question de poser le jeu) seront bien davantage utiles. Dans le système qui se met en place, je ne le vois pas. Et ce, malgré ses nombreuses qualités. Enfin, faudrait commencer à former des backs en Belgique car il y a réellement un problème à ce niveau.
@Fab4, je pense que De Bruyne peut faire l'affaire dans ce genre de match, même si il se force un peu (notamment dans son placement, qui n'est pas instinctif), et c'est clair qu'on a au moins 3 ou 4 joueurs qui ont le vrai profil contrairement à lui.

Par contre dans les tops matchs j'aurais tendance à préférer voir De Bruyne dans le trio offensif plutôt que Mertens. Il me semble tout de même d'un niveau au dessus, même si c'est vrai que la percussion de Mertens et son audace peuvent faire la diff.
J'ai envie de faire une drôle de comparaison mais qui je trouve, tiens la route...
Mertens, c'est une arme de petit calibre, fait souvent mouche contre des équipes un peu désorganisées, il court partout, c'est un feu follet. Souvent impuissant contre des blocs solides, expérimentés, les grandes nations en somme.
À l'inverse, De Bruyne, c'est une arme de destruction massive, il est taillé pour battre les gros. Dans ces matchs (Estonie) où on plante 4-5-6 goals, il ne trouve jamais sa place, Hazard et Mertens voire Carrasco font son boulot. Mais contre les gros, dès la 50e quand des espaces se libèrent, c'est à ce moment là que De Bruyne est surpuissant.
Donc je pense que pour les petits, ce système avec De Bruyne reculé why not.
Mais contre les gros, on doit essayer de le foutre entre le milieu et Lukaku, pas possible autrement. Avec Hazard en électron autour des 2. Les automatismes entre Hazard, Lukaku et De Bruyne ne sont pas encore au point et c'est une des questions que Martinez doit régler.
MESSAGE à PRENDRE AU 149°

Je trouve que l'Estonie est une équipe prometteuse (dans la guignolerie !), je signale qu'avant ce match elle avait quand même battu 4-0 l'impressionnant Gibraltar (?!!?!?) et qu'elle avait perdu cette année sur les petits scores de 7-0 contre le Portugal et 5-0 face à la Bosnie, vraiment très peu quoi... La défense a été géniale même si elle lui a manqué juste un peu de réussite, le gardien Mihkel Aksalu a été vraiment redoutable, la balle n'est rentrée que 8 fois au fond des cages, bravo a lui !
Une défense digne du quatuor Thuram-Blanc-Desailly-Lizarazu et je pèse mes mots car Ragnar Klavan a mis un très beau but, et surtout un milieu très convainquant avec le probable ballon d'or 2018 ou 2019 Konstantin Vassiljev, Manchester City est très intéressé, surtout après sa prestation incroyable de ce soir, Guardiola est tombé amoureux du joueur !
Et que dire du buteur de ce soir, Kevin Anier, ma source en Espagne me raconte qu'il serait sur les tablettes du Real Madrid pour remplacer non pas Benzema, mais Cristiano Ronaldo tellement il est fort !

Bref, un match serré dont le score ne reflète pas vraiment la physionomie de la rencontre tant les estoniens ont été géniaux (?), on peut même dire que la Belgique a eu beaucoup de chance et énormément de réussite ...


Olivier Rouyer, La Chaine L'Equipe
6 réponses à ce commentaire.
La Belgique avec... deux defenseurs de metier dans son 11 de base: Ciman et Verthongen. Les autres type Meunier ou Carrasco sont des ailiers qui defendent et Dendoncker est un median def. Ça change d'il y a quelques annees, ou Vandereycken etait une fois parvenu a faire une equipe avec... 8 defenseurs!
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Rien sur la zone Afrique ok...

En tout cas belle performance de la RDC emmenné par le meilleur joueur du continent le grand Yannick Bolasie.

#Fimbunafimbu
Et comment va notre ami MBemba? Lui, en dehors du fait que son age soit san s doute un peu bidonné, cela ete un incroyable defenseur pendant sa periode belge...
ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Mané le mange tous les jours au petit déj le petit Bolasie
Sinon à part ça, les îles Salomon ont battu Tahiti 1-0 grâce au défenseur du club des Solomon Warriors Emmanuel Poila à la 90e minute.

Un match rugueux avec pas mal de cartons jaunes: Tauhiti Keck, Ricky Aitamai et Teaonui Tehau coté Tahiti; Moffat Kilifa, Michael Sira, Henry Faarodo, Jerry Donga et Freddie Kini coté Salomon.
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Ya pas que la première league, wn selection Mané est inexistant.

Moi je constate que Bolasie est un joueur clé en club et en selection.

Ok pas le meilleur t'as Moses par exemple.
Ce commentaire a été modifié.
Qu'est ce qu'il ne faut pas raconter comme connerie, Mané inexistant en sélection? T'a fumé ou quoi? Il est décisif en moyenne 1 match sur deux soit en marquant, soit en délivrant une passe déc'.

C'est vraiment ne pas suivre ses matchs en EN d'affirmer une chose pareille.
hamouma_matata Niveau : Loisir
Euh... ok j'ai ri au début... Mais stp vérifie tes sources car ce sont bien nos amis tahitiens qui ont écrasés les Iles Salomon, 1 a zéro !
7 réponses à ce commentaire.
Comme tous les belges je pense avoir été déniaisé par notre piètre euro qui a demontré que sans se tirer les doigts du cul on ne terminerait jamais dans Le dernier Carré de la dernière coupe des rois du chocolat, je ne peux pas m'empécher de penser que Martinez nous a remis sur des super bons rails. Puis avec tout le desequilibre dont on a pu faire preuve, ce soir la taule qu'on met aux Estoniens est sympa quand on voit l'opulence de biens non utilisés...outre le début de problème Nnaingolan ou Lombaerts non retenus, on avait quand même sur le flanc: Fellaini, Dembele, Vermaelen, Kompany,
ou encore Alderweireld. Puis un banc dont n'ont jamais decollé Benteke, Batsu, Origi et autres Thorgan Hazard. Loin d'être dégueu :p
Après Vermaelen et Kompany sur le terrain c'est plus l'exception que la règle.
Ronniesheva Niveau : CFA
mais faut quand même prendre en compte qu'en coupe du monde surement kompay et/ou vermaelen seront blessés, que ça risque de pas devoir s'arranger avec naingolan et lombaerts etc. soyons donc d'un optimisme modéré (surtout que c'était juste l'estonie)
Ton pseudo me rappelle une anecdote.
Y'a qqes années, il y avait un livreur qui avait floqué sa camionnette avec "Phil colis". Chaque fois que je le croisais, j'étais pris d'un fou rire inextinguible sur mon vélo.
Voilà, bonne journée copains sofootiens.
3 réponses à ce commentaire.
La Belgique a joué avec Vertonghen, un enfant, un préretraité en MLS et 7 meneurs de jeu/ailiers/attaquants... Et le seul remplacement défensif, c'est un mec plus âgé que l'entraîneur adjoint... La Belgique va en gagner une comme le Portugal, une fois toutes les pièces du puzzle vont se mettre en place et on aura le coup de bol quand il faut (genre un Italien chauve qui essaiera de démonter la transversale au lieu de marquer son penalty...
Y a encore des gens qui arrivent à supporter d'entendre P. Albert ici? j'en ai ras le cul de ses "oh et c'est quel niveau technique !!"
J'aime bien Albert mais il me gonfle aussi sur ce point. Parce que mis à part Hazard, je n'ai rien vu d'exceptionnel techniquement hier soir. Mais faut dire qu'Albert il est vite content à ce niveau et que la technique n'était pas sa qualité première quand il était joueur (ni probablement celle de ses coéquipiers de l'époque à Newcastle). Il trouverait même que Lukaku est un fin technicien balle au pied...
1 réponse à ce commentaire.
Sinon, le jeu au pied de Courtois, on en parle ?!

Je sais bien que ce n'était que l'Estonie mais parfois le mec te cassait des lignes en mode passe décisive, pied droit, pied gauche !

Il a complètement gommé une de ses dernières lacunes, ou frilosités plutôt. Il est parti pour une grosse saison le Thibaut.
D'accord, face aux petites équipes, la Belgique est plus sûre d'elle-même sous Martinez. Mais 8-1 ou 3-1 face à l'Estonie, ça change rien.
Mais faut pas se reprendre le melon comme avant l'Euro (si, si, ce fut le cas). J'attends de les voir face à une opposition sérieuse pour juger. Arsenal aussi ils aiment dérouler face à des petites équipes pour finalement faire dans leur froc à chaque gros match. J'espère que la Belgique n'est pas l'Arsenal des nations...

Pour Lukaku, c'est pareil. Excellent hier soir, mais j'espère qu'il nous refera ça contre une vraie défense. Comme l'a dit quelqu'un plus haut, la Grèce est en effet déjà un bon petit test à ce niveau.
Claude le Gentil Niveau : CFA
Donc, les belges ont bazardé le match contre les goudas pour ça ? Ok, je prends.

Car franchement, on a beau tailler sur le mauvais niveau des estoniens, il y a une vraie animation offensive qui se met en place de match en match. L'un des commentaires le résume parfaitement : avant on en aurait planté 3, là, les mecs s'amusent tellement qu'ils veulent continuer.

Reste le problème de la défense, mais entre les blessures et l'absence d'opposition sérieuse ( oui, les PB, ce n'était franchement pas sérieux), on restera dans le doute quelques temps ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 37