Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Guingamp-Strasbourg (2-0)

Guingamp mate Strasbourg à l'expérience

Rompu à la première division, Guingamp s'impose 2-0 contre Strasbourg grâce à des buts de Diallo et Briand. Le promu a dominé, mais a touché trois fois les montants, et dans un match où Jérémy Sorbon tente des bicyclettes, les Bretons étaient imbattables.

Modififié

Guingamp 2 - 0 Strasbourg

Buts : Diallo (63e), Briand (87e) pour Guingamp

C'est le grand classique du football. Être dominé, faire le dos rond, profiter du manque de réalisme (de chance ?) de l'adversaire, attendre et piquer au meilleur des moments. C'est exactement la recette appliquée par l'EA Guingamp en ce dimanche après-midi ensoleillé. Malmenés par une équipe strasbourgeoise qui avait frappé deux fois les montants et se montrait de plus en plus dominatrice, les Guingampais ont marqué peu après l'heure de jeu, en plein dans leur temps faible, par Moustapha Diallo. Un but dont les Alsaciens n'ont jamais réussi à se remettre, et qui a permis à Guingamp de se mettre sur les bons rails. Le deuxième pion inscrit par Briand en fin de partie venant rendre encore plus lourd un score déjà cruel pour les visiteurs.

Strasbourg, l'empire du milieu


Emmenés par leur sentinelle, Jean-Eudes Ahoulou, les Strasbourgeois engagés et appliqués gagnent véritablement la bataille de l'entrejeu durant le premier acte. Certainement inspiré par le combat matinal entre Maywheather et McGregor, les hommes de Thierry Laurey mettent véritablement KO le milieu Diallo-Phiri. En infériorité numérique à deux contre trois, les deux joueurs sont en grande difficulté et laissent beaucoup d'espaces dans leur dos. Le chef d'orchestre de la formation alsacienne, Benjamin Corgnet, tente d'envoyer quelques lumineuses ouvertures, pour Saadi (15e) ou Martinez (38e), sans succès.


Malmené au sein de l'entrejeu, Guingamp déploie ses ailes et la doublette Coco-Salibur sur les côtés ferait presque oublier que Neymar est passé par là, deux semaines auparavant. Les deux ailiers dégainent les skills, mais recherchent toujours l'efficacité, à l'image du centre devant le but de Salibur pour un Diallo qui ne trouve pas le cadre. Jérémy Sorbon tente ensuite une bicyclette lobée (30e) et Diallo, encore lui, s'essaie au râteau derrière la jambe d'appui dans sa surface. On aura tout vu.

Des pieds pas du tout carrés et des poteaux tout ronds


À la reprise, Martin Terrier fixe, repique et envoie un missile du droit qui s'écrase sur le poteau. Guingamp s'apprête à souffrir pendant un gros quart d'heure, mais sait qu'une bonne étoile veille. Notamment au moment où le jeune Sacko, de plus de 40 mètres, envoie un plat du pied splendide qui vient mourir sur la barre de Johnsson. Des occasions, trop d'occasions. Soit cela va finir par passer, soit Strasbourg va le payer. Et c'est finalement la deuxième option qui se matérialise. Ainsi, à l'heure de jeu, Diallo, d'un coup de tête appliqué, douche les ardeurs du promu sur un centre d'Ikoko. Derrière, Guingamp tue le rythme du match et éteint complètement Strasbourg, et ce, malgré une dernière occasion de Sacko. L'équipe de Kombouaré finit même par s'offrir un succès 2-0 grâce à un but de Briand sur un service du revenant Benezet. À l'expérience.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Hugo Lallier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 51
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15