Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Boudebouz répond à Riolo

Modififié
Relégable avec Sochaux, viré de la sélection algérienne pour avoir fumé la chicha, et conspué par le public de Bonal pour ses envies d'ailleurs. La saison de Ryad Boudebouz ressemble bien à un calvaire.

Dans un entretien publié dans le magazine So Foot du mois de mai, en vente lundi en kiosques, le natif de Colmar règle ses comptes. Et revient, agacé, sur l'image de « racaille » qui lui colle à la peau. Une image véhiculée par le livre de Daniel Riolo, Racaille football club, dans lequel « un joueur de L1 évoluant dans un club important et ancien international » parle d'un Ryad en train de « faire sa racaille » et qui balance des « "sale céfran" sur le terrain » .

« Rien n'est vrai là-dedans, réagit l'international algérien. Ça commence à me gonfler, ces gens qui m'inventent une image à partir de rien du tout ! Demandez à tous les joueurs de Ligue 1 comment je me comporte sur le terrain, et ils vous diront tous la même chose… OK, on peut parfois paraître grande gueule. Mais lorsque tu viens d'un quartier, tu dois apprendre à ne pas te laisser faire. »

Et Boudebouz de poursuivre en évoquant la polémique de La Marseillaise suite aux propos de Karim Benzema : « Zidane ne la chantait pas. Platini non plus. [...] Pourtant cela ne les a pas empêchés de devenir des icônes nationales. Dans le foot, il n'y a que les résultats qui comptent. Si tu gagnes, on te pardonne presque tout. »

Le natif de Colmar évoque aussi son choix de rejoindre la sélection algérienne plutôt que l'équipe de France : « Même lorsque je jouais en équipe de France de jeunes, je racontais à tout le monde que je le recroiserais un jour avec le maillot de l'Algérie sur les épaules. »


Des Fennecs qu'il ne lâche même pas sur Football Manager, son hobby préféré. Le milieu de terrain y savoure d'ailleurs... ses propres performances : « Je ne coûte que huit millions et je progresse super vite ! Pour n'importe quel club dans le jeu, je suis un super rapport qualité-prix. »

Pour l'affaire de la chicha, les visites dans les usines Peugeot et Bruce Willis dans G.I Joe : Conspiration, c'est à lire dans votre magazine préféré. GB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier