1. // Top 100
  2. // Entraîneurs
  3. // 1re place
  4. // Arrigo Sacchi

Arrigo Sacchi : « Tactiquement, les Anglais sont encore très en retard »

Seconde partie de l'entretien avec le numéro un de notre top 100 : Arrigo Sacchi. Cette fois, le Mister cause valeurs, Juventus, Premier League, Bayern et Borussia, Real, finale de Coupe du monde et séance de pénaltys…

Modififié
1k 64
Dans une chronique sur Mario Balotelli, vous avez écrit qu'à votre époque, vous privilégiez le caractère de la personne et sa fonctionnalité au système plutôt que le talent. Vous concluez en disant que les valeurs se sont inversées aujourd'hui.
En Italie, en général, on a toujours pensé comme cela. Moi, et quelques autres, on a voulu croire qu'avant toute autre chose, il faut qu'il y ait un projet technique. Et donc on allait chercher les joueurs les plus fonctionnels pour un seul et même système. Ainsi, l'idée était de rechercher des joueurs avec un sens du professionnalisme, de l'amour et de la passion à donner, une grande éthique de groupe, et enfin, du talent. L'exemple actuel de la Juventus va dans ce sens : tout le monde parle du « top player » qu'il manque. Mais non, on se trompe : il manque surtout onze joueurs fonctionnels à la Juve. Aujourd'hui, elle en a peut-être seulement cinq ou six capables de jouer un football total.

Quel tableau faites-vous de la situation des grands clubs italiens aujourd'hui ?
Pour la Juve, c'est avant tout de l'expérience, elle doit encore grandir. Mais il y a un super entraîneur, et une équipe qui joue un jeu différent de ce que l'on voit dans ce pays. En Italie, les équipes jouent un football pensif, individuel. On croit toujours que le jeu naît des pieds des joueurs. Mais non, le football doit naître de l'idée ! Un bon film n'est jamais né d'un acteur. Il grandit dans la tête d'un réalisateur, d'un scénariste, dans leurs idées. Après, cette idée doit être reportée sur le terrain et mise en phase avec les capacités de l'entraîneur à travers la disponibilité et l'habilité du joueur. Une habilité qui peut être agrandie ou réduite. Quand je suis arrivé au Milan, il y avait déjà certains bons joueurs. Mais ce sont les idées qui ont fait la différence : je voulais jouer un football de vitesse, avec onze joueurs toujours en mouvement.

Et les autres clubs, vous en pensez quoi ?
La Fiorentina joue pas mal, le Milan est dans un moment de transition, c'est difficile de juger. L'Inter est, il me semble, dans un moment de confusion. Je n'arrive pas à comprendre quel est leur projet technique, donc j'ai du mal à donner mon jugement à ce sujet. Il me semble qu'on a fait venir des joueurs très différents les uns des autres. Je ne sais pas exactement qui a choisi les joueurs, si c'est le club, le staff technique, l'entraîneur. Ce qui compte, c'est de garder un entraîneur longtemps, et de prendre des joueurs en fonction de ses idées à lui, en espérant qu'il ait de grandes idées. Mais bon, en Italie, il y a peu de patience. On part toujours du fait que le football est un sport défensif. Mais les inventeurs l'ont pensé comme un sport d'attaque ! On pense aussi que c'est un sport de spécialités, toujours individuel. C'est impossible, il y a onze personnes qui jouent ensemble, cela ne peut pas être un sport individuel ! Malgré tout, en Italie, on a une vertu : nous voulons gagner. Parfois même sans mérite, mais on veut vraiment gagner. Et on arrive à trouver en nous une certaine capacité agonistique, une concentration, une détermination. Et avec cette volonté de gagner, de quelque façon que ce soit, même non méritée, cela nous porte à être plus concentrés que les autres, plus déterminés.

En ce sens, quelle équipe est la plus italienne selon vous ?
Par exemple, le Napoli est une équipe à l'italienne, très italienne, qui se base sur la force, la grinta, la détermination. C'est un football où l'individu et la force physique ont la prépondérance sur le reste. Un football italien bien fait, avec un entraîneur très bien préparé, qui sait prendre les joueurs les plus aptes pour lui. Mais c'est un football qui n'a rien à voir avec celui pratiqué par le Bayern, le Barça ou même le Borussia, qui a pourtant une qualité infiniment inférieure à celle du Napoli, de Cavani ou Hamšík…

Parlons un peu des autres championnats. La Premier League plaît beaucoup, mais n'est-elle pas devenue un championnat atactique, sans idée nouvelle ?
Tactiquement, les Anglais sont encore très, très en retard. Ils font les choses bien grâce à leur extraordinaire professionnalisme, l'engagement qu'ils y mettent, mais l'organisation tactique laisse à désirer. Depuis que les gros investissements sont arrivés, c'est là-dessus qu'elle s'est le moins améliorée. Le championnat anglais a grandi en termes de qualité de ses individualités, avec des joueurs importants, souvent étrangers. Mais elle doit encore faire un saut qualitatif dans la capacité organisatrice si elle veut réussir à faire jouer en Europe onze joueurs comme s'ils n'étaient qu'un. Il est encore là, l'objectif. On peut avoir les meilleurs joueurs au monde, leur production collective sera toujours limitée si ce cap n'est pas franchi. Après, ils ont certains avantages : leur professionnalisme, capacité de tout donner, aussi bien lors des entraînements que lors des matchs. C'est une grande base pour progresser. Il y a la volonté d'organiser le jeu, mais pas la culture. Disons qu'il leur manque une certaine sensibilité.

Vous dites que les idées sont ce qu'il y a de plus important. Est-ce que le fait de ne pas avoir été un grand joueur a influencé cette façon de voir les choses ?
Dans toutes les activités, que ce soit dans le spectacle ou dans le sport… Attends, est-ce que t'as déjà vu un bon film sans un scénario important ? Non ? Bah voilà. Après, tu peux avoir de grands acteurs, mais sans une vraie intrigue, il y aura surtout de la confusion. Sans script, il ne peut y avoir qu'improvisation. C'est ce qu'ont, malheureusement, un tas d'équipes. Après, les scripts peuvent être différents bien entendu…

Vous parlez beaucoup de cinéma, quel est le film préféré d'Arrigo Sacchi ?
Il y en a tellement… Je ne peux dire que merci au football, car cette activité m'a réalisé professionnellement, humainement et même économiquement. Mais bon, avec cette activité, je suis quelque part devenu monothématique : je n'ai suivi que le football. Et quand je faisais autre chose, j'avais l'impression de perdre du temps et de trahir la confiance que l'on m'avait donnée. Mais avant tout cela, j'aimais beaucoup le cinéma. La Dolce Vita, La Bataille d'Alger, même si cela date… Dernièrement, je dois dire que je l'ai moins suivi car à vrai dire, je n'ai pas le temps. Je travaille encore énormément. Demain matin (ndlr, propos recueillis mardi soir dernier) nous jouons avec l'U19 contre le Kazakhstan, l'après-midi je dois être à Coverciano car nous jouons avec la U21. Aujourd'hui, j'ai fait les entraînements du matin et de l'après-midi. Hier, pareil. Dimanche, j'étais à Milan pour commenter les matchs à la télévision. Samedi, je suis allé voir le Cesena en Serie B. Je travaille beaucoup, mais j'ai toujours pensé que quand il y a de la passion, le travail n'est plus qu'une conséquence logique. Et puis je crois que sans travailler, il est difficile de s'accomplir complètement en tant que personne.

Avez-vous déjà retrouvé cette idée d'osmose du football total dans le cinéma ou un autre art ?
(Il réfléchit longuement) Non, pour être honnête, je n'ai jamais fait le parallèle. Dans le football, c'est vrai que l'essentiel se résume à la capacité de savoir profiter du travail de tout le monde, de trouver une synergie. Ainsi, on trouve le bon placement et on réussit à donner une impression de bloc-équipe compact. Là, la connexion s'améliore, la synergie intervient, qu'elle soit petite, moyenne ou grande, et enfin les possibilités de succès d'une équipe se multiplient, tout comme les capacités personnelles des joueurs. Regarde, qui est le meilleur, entre Robben et Messi ? Moi, je réponds toujours : cela dépend de qui sera dans quel rôle ! Si le jeu est aux mains de l'autre équipe, Messi pourra difficilement s'exprimer... Je sais que c'est un discours déjà difficile à comprendre pour beaucoup de monde. Mais regarde, pour imager : durant une guerre, imagine qu'il se présente la possibilité d'avoir un canon de très longue portée. Tu as du potentiel, mais si les munitions n'arrivent pas, tu ne peux pas tirer. Dans le football, c'est la même chose. Ce soir (ndlr: propos recueillis mardi soir dernier, après Bayern-Barcelone, et donc avant Borussia - Real...), le Barça n'a pratiquement pas réussi un seul tir cadré. Même avec Iniesta, Xavi, Sánchez, Pedro, et Messi… On a plus vu leurs défauts qu'autre chose. Ce qu'il s'est passé, c'est que l'autre équipe lui a pris l'initiative – donc les munitions – l'autre équipe s'est démontrée plus organisée, plus rapide, plus déterminée, et aussi dans de meilleures conditions. De l'autre côté, il y a un Barça qui, en ce moment, semble être fatigué physiquement et surtout mentalement. Le football est quelque chose de si complexe que seuls les ignorants peuvent penser que c'est la chose la plus simple au monde.

Vous parlez de cinéma, de musique. Vous utilisiez déjà toutes ces références lorsque vous entraîniez ?
Oui, on utilisait ces thèmes car nous voulions gagner tout en méritant de gagner. D'où l'idée de mélodie, de plaisir, d'harmonie. Pour nous, une victoire sans mérite n'était pas une victoire. Je me souviens d'une victoire 2-0 contre Pescara, après laquelle j'avais le nez long. Galliani vint me voir et me dit : « Dai Arrigo, on a le droit aussi, pour une fois, de gagner sans bien jouer » . La satisfaction la plus grande, je l'avais quand il y avait cette osmose avec le public, quand on sentait que le public était très reconnaissant de ce que nous lui offrions. Et dans un pays habitué à ne pas surprendre, ou changer… Pour nous, il ne s'agissait pas de chercher à surprendre, mais de faire les choses de la meilleure des manières.

Quels ont été les meilleurs moments de votre carrière ?
Je retiens deux moments particulièrement exaltants. Le premier a eu lieu avec Parme, quand à l'avant-dernière journée, nous perdons à Cremone et nous ne montons pas en Serie A. Car malgré l'échec, les tifosi m'ont quand même porté en triomphe. Et le deuxième est arrivé quand on perd le championnat en 1990 avec Milan, et que les tifosi, à nouveau, me portent tout de même en triomphe. Dans un pays qui avait toujours et qui reconnaît encore aujourd'hui seulement la victoire, à ces moments-là nous avions compris que nous avions réalisé quelque chose d'important.

Avez-vous des regrets, par exemple pour la finale de 1994 ?
Non, absolument pas. J'ai toujours été très exigeant avec moi-même, et donc aussi avec les autres. Mais il est évident qu'aujourd'hui, je peux bien évaluer ce qui allait, et ce qui n'allait pas. Et mon opinion n'a pas changé pour autant. Après la finale, j'avais vu que cette équipe, notre Squadra Azzurra, avait donné tout ce qu'elle aurait pu donner en plus de ce qu'elle aurait déjà pu donner. Et pour moi… (il s'arrête) Je fais une parenthèse, malgré tout, cette finale est un grand résultat : je souhaite à tout le monde, dans sa propre activité, d'être deuxième au monde. Je pense que cela doit rester un motif de satisfaction pour moi et pour mon pays.

C'est ce que vous aviez dit dans les vestiaires après le match ?
Oui, c'est ce que je leur ai dit. Parce qu'avant de partir aux États-Unis, j'avais demandé aux joueurs à partir de quel résultat ils seraient satisfaits de leur Mondial, et la majorité m'avait répondu : « À partir des quarts » . Seuls quelques-uns avaient osé parler de demi-finale. Au bout du compte on arrive en finale… Et on perd aux tirs au but, ce qui ne revient pas exactement à « perdre » .

Youtube


À lire : La suite du top 100 des entraîneurs

Propos recueillis par Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tu penses t'y connaître en foot, t'écoutes Arrigo Sacchi, et tu t'aperçois que t'as encore beaucoup à apprendre.
Bof bof bof... j'trouve la plupart des comparaisons foot-cinema-guerre foireuses, discussions qu'on peut entendre dans nimporte quel PMU. Il explique rien en profondeur , tactiquement pourquoi les anglais sont en retard ?? C'est d'la branlette intelectuelle ou du sucage integral de teub cet article.
Quand y en a plus, y en a encore ! Merci pour cette double interview qui clôt en beauté le classement ! C'est quoi le prochain le top 100?

Sacchi est très intéressant, je mettrais juste un bémol au fait qu'il semble placer sa conception du football comme le dogme par excellence...et dévaloriser des équipes qui s'appuient sur d'autres forces que les siennes. ce n'est pas parce qu'on ne joue pas un football total qu'on ne peut pas être une grande équipe ! Si la tactique était le seul moteur du jeu, ça se saurait.
La vidéo avec Ibra... Chaud!
la référence à la bataille d'alger est sympa, le film est génial (encore aujourd'hui).
sinon le clash avec zlatan est duraille, j'avais jamais pris le temps de l'écouter avant.
Chriswillow Niveau : Loisir
C'est la que tu te dis que le mec à un recul de fou pour juger avec une telle aisance et intelligence le football d'aujourd'hui.

Par contre, pas entièrement d'accord avec le parallèle qu'il fait avec le ciné. Certains reals, au contraire de ce qu'il avance, pense parfois avant toute autre chose à l'acteur principal et écrira le script en fonction de lui uniquement.
Pas touche à ma Premier League hein.Moi je l'aime bien comme ça, avec beaucoup d'espaces et des scores fous à la pelle
Message posté par alfadir
Quand y en a plus, y en a encore ! Merci pour cette double interview qui clôt en beauté le classement ! C'est quoi le prochain le top 100?

Sacchi est très intéressant, je mettrais juste un bémol au fait qu'il semble placer sa conception du football comme le dogme par excellence...et dévaloriser des équipes qui s'appuient sur d'autres forces que les siennes. ce n'est pas parce qu'on ne joue pas un football total qu'on ne peut pas être une grande équipe ! Si la tactique était le seul moteur du jeu, ça se saurait.


c'est juste un entraineur italien...peut etre le plus grand donc il défend fièrement son foot, ses valeurs, ses racines (lippi dit le meme genre de trucs).
personnellement, je ne vois pas de dévalorisation de l'autre, sans doute un peu de conservatisme mais essentiellement beaucoup de fierté pour ce qu'est "leur" chose.
Ils devraient interviewer Sacchi chez Canal+ pour faire la promo de la Premier League hahaha. Un bon spectacle mais rarement du bon football.

Sinon propos très intéressants à mon goût, que l'on peut retrouver de manière plus détaillée dans d'autres interviews. Ce que certains ne saisissent pas c'est qu'il a fait passer le football dans un autre aire, il y a un avant et un après Sacchi, et lorsqu'on a connu uniquement l'après Sacchi (pour beaucoup ici je pense), on ne saisit pas forcément bien l'intérêt de sa vision du football.
"Le Borussia a une qualité infiniment inférieure au Napoli"

Ça lui arrive de dire des conneries aussi. Un peu trop centré sur son Italie pour le coup.
Lebowski-The BIG one- Niveau : DHR
Juste pour info, c'est pas les tifosi de parme sur la photo, c'est la CurvaNord Interiste.
milanello44 Niveau : CFA
Arrigo, c'est bon la vie, pour les grands et les petits!!!
nononoway Niveau : CFA
Rho les salauds*, vous aviez du rab' !
La comparaison tient quand même parce que, la plupart du temps, l'auteur qui fait le choix d'écrire ses dialogues pour l'acteur, il a choisi cet acteur parce qu'il pense qu'il convient à l'idée qu'il a déja en tête pour le rôle.
Message posté par Chriswillow
C'est la que tu te dis que le mec à un recul de fou pour juger avec une telle aisance et intelligence le football d'aujourd'hui.

Par contre, pas entièrement d'accord avec le parallèle qu'il fait avec le ciné. Certains reals, au contraire de ce qu'il avance, pense parfois avant toute autre chose à l'acteur principal et écrira le script en fonction de lui uniquement.


La comparaison tient quand même parce que, la plupart du temps, l'auteur qui fait le choix d'écrire ses dialogues pour l'acteur, il a choisi cet acteur parce qu'il pense qu'il convient à l'idée qu'il a déjà en tête pour le rôle.
"Le football est quelque chose de si complexe que seuls les ignorants peuvent penser que c’est la chose la plus simple au monde."

Cette phrase vaut tout son pesant d'or.
vinnyroma Niveau : CFA2
ce qu'il dit est très discutable finalement dans le fond et fout même un peu les boules.
Pour lui l'entraineur doit tout maitriser et empêcher les individualités de s'exprimer.

Sa comparaison avec le cinéma est intéressante car si l'écriture est importante, on peut faire de bons films sans vraie histoire, sans vrai scénario finalement en laissant de la liberté aux acteurs, profitant d'une situation improvisée, d'une lumière, d'un paysage bref en ne maitrisant pas tout de A à Z.

la seule question un peu gênante de sofoot était la meilleure: vous n'avez pas été un grand joueur donc vous croyez à la toute puissance de l'entraineur et de la tactique!

Contrairement à ce qu'il dit(monsieur le prétentieux), le foot italien est tombé dans le trop tactique à un moment au détriment du spectacle et Sacchi ne pas nous faire croire que son football était super offensif et super spectaculaire quand même, il fut globalement offensif mais quand avec des limites. On peut reparler de l'Italie 94 assez terne malgré le talent incroyable de ces joueurs, sans doute il est content car son schéma tactique a fonctionné, le spectacle et la victoire passe après.

Oui la grinta, le fighting spirit, l’enthousiasme sont aussi importants que le collectif et la tactique.

Les meilleurs entraineurs ne sont pas des idéologues comme Sacchi, des idées oui mais pas ce fanatisme.
d'ailleurs les joueurs du Milan n'en pouvaient plus et ont trouvé la vie douce sous Capello c'est dire.

Sacchi était aussi prétentieux quand il était consultant, un type insupportable de certitutes.
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par Swaggie
La comparaison tient quand même parce que, la plupart du temps, l'auteur qui fait le choix d'écrire ses dialogues pour l'acteur, il a choisi cet acteur parce qu'il pense qu'il convient à l'idée qu'il a déja en tête pour le rôle.


en même temps, une partie de foot n'est pas écrite à l'avance, il y a l'adversaire, les circonstances.
Message posté par vinnyroma
On peut reparler de l'Italie 94 assez terne malgré le talent incroyable de ces joueurs, sans doute il est content car son schéma tactique a fonctionné, le spectacle et la victoire passe après.


Sur cette partie d'ailleurs, on le sent moins à l'aise que quand il parle du Milan. Le fait est qu'en 1994, ses méthodes se sont révélées bien moins fructueuses qu'en club, notamment sa volonté de créer un esprit de corps pour construire une machine à gagner. C'est peut-être là qu'on a vu les limites de son système, ainsi que de sa gestion de joueurs, applicables au sein d'un club, mais bien moins dans une sélection comme l’Italie avec ses ego et ses différences.
@Vinnyroma: Oui, mais le plan de jeu, il est écrit à l'avance et travaillé à l'entrainement: les combinaisons sur corner, le type de marquage, les moments où déclencher le pressing, la hauteur de la ligne de défense, les combinaisons de passe pour remonter le terrain, etc... Tout comme il y a une part d'improvisation dans le cinéma (certes moins importante)
Hier à 22:10 317€ à gagner avec Italie & Serbie 1
Hier à 14:48 Huntelaar de retour à l'Ajax ? 28 Hier à 10:56 Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 Hier à 10:25 Arda vers Arsenal ? 36
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:22 De la cocaïne Messi découverte au Pérou 12 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 17 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21
mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 108 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 43 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 38 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 19 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14 samedi 4 mars Guardiola a Yuri Berchiche dans son viseur 19 samedi 4 mars Bientôt des caméras sur les arbitres amateurs anglais? 1 vendredi 3 mars Le foot français pleure son Kopa 3 vendredi 3 mars Un gardien se prend une douche de (faux) billets 2 vendredi 3 mars Un supporter passe un test de langue pour acheter des tickets 6 vendredi 3 mars Les joueurs argentins en grève 3 vendredi 3 mars Les joueuses suédoises remplacent leur nom par des citations 5
1k 64