Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Amiens-Lyon (1-2)

Aouar, naissance d’un taulier

Révélation de cette première partie de saison lyonnaise, Houssem Aouar a inscrit un doublé sensationnel en fin de match, à Amiens, pour offrir la victoire à l’OL (1-2). Le joueur de dix-neuf ans s’impose peu à peu comme un titulaire indiscutable du onze de Bruno Génésio.

Modififié

Il a frappé, par deux fois, pour réveiller des Lyonnais endormis et bousculés pendant les quatre-vingts premières minutes de cet Amiens-OL au stade de la Licorne. Du droit, d’abord, d’un tacle ravageur après un joli une-deux avec l’ancien chouchou du public amiénois Tanguy Ndombele. Un but d’une importance capitale permettant aux Gones de revenir à hauteur (1-1, 79e) après l'ouverture du score de Serge Gakpé en début de match. Du gauche, ensuite, de volée, dans les dernières secondes des arrêts de jeu (1-2, 90e+3), quelques minutes après le penalty de Gaël Kakuta dévié par Anthony Lopes sur son poteau (87e). Un doublé crucial pour le môme tout juste âgé de dix-neuf ans, qui permet ainsi aux Lyonnais de reprendre la deuxième place du championnat à Monaco.

Aouar le dauphin

Ce deuxième but de Houssem Aouar, Bruno Génésio ne l’a même pas vu. Expulsé quelques secondes auparavant par Olivier Thual, l’entraîneur rhodanien regagnait les vestiaires, se préparant sans aucun doute à pousser une sacrée gueulante devant ses joueurs, tant l’OL n’a jamais semblé en mesure d’inquiéter des Amiénois plus joueurs et plus impliqués. C’est donc Jean-Michel Aulas, descendu à l’entrée du tunnel au bras de sa béquille, qui a informé le coach lyonnais du deuxième but inscrit par le nouveau bourgeon du centre de formation.


Mais que faisait le président de l’OL aux abords de la pelouse ? Lui qui avait déjà souligné la « petite prestation très inégale » de ses joueurs après la défaite contre l’Atalanta (1-0), jeudi en Italie, n’a sûrement pas dû être plus emballé par le match livré par son équipe, ce dimanche après-midi. Qu’importe, grâce au doublé d’Aouar, l’OL enchaîne un cinquième succès consécutif à l’extérieur (Troyes, Saint-Étienne, Nice, Caen, Amiens) et passe un message à ses concurrents marseillais et monégasque pour la deuxième place du championnat.

Il habite encore chez sa mère

Houssem Aouar, quant à lui, devrait passer un beau dimanche soir. Auteur de ses deuxième et troisième réalisations en Ligue 1 cette saison, le jeune milieu de terrain qui habite encore chez sa mère à Villeurbanne, à côté de Lyon, montre qu’il est devenu indispensable au collectif lyonnais. Alors qu’il songeait à un départ cet été, le protégé de Karim Benzema multiplie les prestations encourageantes dans l’entrejeu aux côtés de Lucas Tousart et Tanguy Ndombele. Tous sélectionnés chez les Espoirs, les trois compères constituent probablement l’un des milieux de terrain les plus prometteurs et talentueux de l’OL depuis la triplette Diarra-Tiago-Juninho qui régnait sur le championnat de France au milieu des années 2000.


Repéré par les assidus du centre de formation de l’OL sur la toile, Aouar avait remplacé Farès Bahlouli comme nouvelle coqueluche des supporters lyonnais sur les réseaux sociaux. Ces internautes, fâchés contre Génésio lorsque celui-ci laissait le nouveau numéro 8 rhodanien se morfondre sur le banc, lui prêtent, depuis deux ans maintenant, un avenir des plus radieux entre Rhône et Saône. Un avenir à la Corentin Tolisso ? L’ancien numéro 8 des Gones s’était révélé, en 2014, en inscrivant le but de la victoire à Chaban-Delmas contre Bordeaux (1-2) à la 94e dans un match où l’OL avait été dominé par les Girondins. Simple coïncidence ?

Un honneur que de récupérer ce numéro #teamol #lyon #HA8

Une publication partagée par Houssem Aouar (@houssem_aouar) le



Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
À lire ensuite
City trop fort pour United