En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Eredivisie – Présentation de la saison

À la chasse à l'Ajax

La saison 2014/2015 d'Eredivisie débute ce week-end et l'Ajax apparaît encore favori à sa propre succession. Misant sur la stabilité, la formation d'Amsterdam paraît au-dessus d'une concurrence à la peine, entre un PSV qui revient de loin et un Feyenoord dépouillé pendant l'été. Tour d'horizon des forces en présence.

Modififié

Le quadruple tenant du titre : Ajax

Sans trop frémir (ni trop faire vibrer non plus), l'Ajax a conquis la saison dernière le 33e titre national de son histoire, son quatrième de rang. Frank de Boer est toujours aux manettes et peu de changements sont à signaler au sein de la belle machine rouge et blanche. Seul remous à signaler durant l'intersaison : le départ de Siem de Jong vers Newcastle, contre une indemnité estimée à 7,5 millions d'euros. Comme souvent, le club devrait miser sur sa formation interne pour compenser. Le jeu prodige de 17 ans Richairo Živković a aussi été récupéré en provenance de Groningue. Certains observateurs lui voient déjà un destin à la Luis Suárez, lui qui était aussi passé par Groningue avant d'exploser à l'Ajax. Après une campagne de préparation convaincante, marquée notamment par deux jolies victoires face à la Real Sociedad et Benfica, les Ajacides ont néanmoins bien mal débuté l'exercice 2014/2015 en s'inclinant 0-1 lors de la Supercoupe des Pays-Bas, à la Amsterdam ArenA face à PEC Zwolle, vainqueur de la Coupe nationale (5-1 en finale face à… l'Ajax).

Le concurrent numéro 1 : PSV

Vice-champion des Pays-Bas lors de la saison 2012/2013, le PSV a vécu un dernier exercice très pénible, terminé finalement à une quatrième place assez heureuse au regard des prestations globales de l'équipe. Si les débuts sur le banc de Phillip Cocu n'ont pas convaincu, il a néanmoins été maintenu au poste par ses dirigeants. La formation d'Eindhoven a d'ores et déjà lancé sa saison, avec son entrée en lice en Ligue Europa lors du troisième tour préliminaire face aux Autrichiens de St Polten (victoire 1-0 à l'aller à domicile). Pour ce qui est du championnat, la saison débute ce dimanche avec un premier déplacement chez les promus de Willem II et encore pas mal d'incertitudes à régler au niveau de la composition de l'effectif. Zakaria Bakkali est annoncé partant pour l'Atlético (qui pourrait le prêter dans la foulée à Lille) et Memphis Depay, l'une des révélations du Mondial, a déjà exprimé ses envies d'ailleurs. Au rayon des arrivées, si Luuk de Jong est déjà là et bien là (buteur jeudi dernier contre St Polten), Cocu aimerait pouvoir compter sur le Belge Steven Defour pour densifier son milieu de terrain et gagner en expérience, mais les négociations s'annoncent compliquées. Le groupe actuel compte à peine plus de 22 ans de moyenne d'âge…

Le troisième larron : Feyenoord

Dauphin de l'Ajax la saison dernière, Feyenoord souhaiterait pouvoir rééditer une pareille performance, voire même espérer mieux, soyons fou. Le problème, c'est que le club de Rotterdam a vécu comme il pouvait le craindre une véritable saignée à l'intersaison. Trois de ses cinq mondialistes sont partis : les défenseurs Bruno Martins Indi à Porto, Daryl Janmaat à Newcastle et Stefan de Vrij à la Lazio, sans oublier également le départ de son meilleur buteur, l'Italien Graziano Pellè à Southampton. Et ce n'est pas tout puisque ce même club de Southampton a également enrôlé l'entraîneur Ronald Koeman ! À l'inverse, les arrivées sont modestes : Bilal Basaçikoglu en provenance d'Heerenveen, Luke Wilkshire qui débarque du Dynamo Moscou et ce vieux bourrin de Khalid Boulahrouz, qui avait atterri précédemment à Brøndby. Le nouvel entraîneur Fred Rutten est face à un sacré chantier. Heureusement, il a encore à disposition quelques très bons jeunes à finir de polir : Clasie, Boëtius, Vilhena, Kongolo… Habitué aux démarrages poussifs, le diesel Feyenoord a été éliminé d'entrée en C1 (deux défaites 1-2 et 1-3 face à Beşiktaş au 3e tour de qualification).

Les outsiders : Twente, AZ, Vitesse Arnhem

Qualifiée pour la Ligue Europa, la discrète mais efficace formation de Twente compte encore jouer le haut de tableau, malgré la perte de son meilleur joueur de la saison dernière, le milieu offensif serbe Dušan Tadić, transféré à Southampton. Il a été numériquement remplacé par l'espoir danois Kasper Kusk, champion national cet hiver avec Aalborg. Champion 2009, l'AZ est depuis un peu rentré dans le rang mais peut toujours légitimement viser un podium, avec dans ses rangs l'une des révélations de la saison passée : l'attaquant américain Aron Jóhannsson, 17 buts en Eredivisie pour ses débuts aux Pays-Bas en provenance du Danemark. Sur le banc du club d'Alkmaar, ce n'est rien de moins que Marco van Basten qui a été nommé pour continuer à (ré)apprendre le métier par la base. Il remplace Dick Advocaat, nouveau sélectionneur de la Serbie. Chez les outsiders, citons aussi le Vitesse Arnhem et son désormais rodé partenariat avec Chelsea. Le Brésilien Wallace y arrive en prêt, d'autres devraient suivre à mesure que José Mourinho souhaite dégraisser son effectif.


Les grosses cotes : Heerenveen, Groningue, Utrecht, PEC Zwolle

Heerenveen a perdu gros à l'intersaison, avec le départ de ses deux éléments phare : son entraîneur Marco van Basten (à l'AZ) et son meilleur buteur Alfred Finnbogason (transféré à la Real Sociedad). Mais le club de la Frise est habitué à se faire régulièrement dépouiller et à jouer la débrouille, alors… Groningue aussi devrait pas mal galérer. Auteur d'une belle fin de saison dernière qui a permis à l'équipe de se qualifier pour la Ligue Europa, elle a complètement manqué son entrée en lice dans la compétition, se faisant sortir piteusement par les Écossais d'Aberdeen. Enfin, parmi les grosses cotes qui peuvent viser la première moitié de tableau voire même essayer d'espérer mieux, il y a le FC Utrecht et le PEC Zwolle, lequel a gagné coup sur coup, en l'espace de quelques semaines, les deux premiers titres de son histoire : la Coupe des Pays-Bas et la Supercoupe, chaque fois en dominant le grand Ajax s'il vous plaît.

Et les autres…

Les huit équipes non citées devraient être plus concernées par la difficile lutte pour le maintien en élite. Il s'agit des promus Willem II, Dordrecht et Excelsior Rotterdam, ainsi que d'Heracles, de Cambuur, de Den Haag, du NAC Breda et des Go Ahead Eagles.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 3 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 4 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12