Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Sur les réseaux sociaux, la LFP joue les rabat-joies

À Metz ce samedi, Wahbi Khazri a inscrit un but d’anthologie lors du nul ramené par les Verts de Moselle (1-1). Une pure merveille qui n'a pas été diffusée immédiatement sur les réseaux sociaux ni par Amazon - le diffuseur du match -, ni par la Ligue de football professionnel. Une nouvelle fois, la LFP prouve à quel point sa stratégie de communication est contre-productive commercialement et irrespectueuse envers le football.

Modififié
Toutes celles et ceux qui ont eu la chance de voir décoller ce ballon avant de le regarder atterrir dans le but messin ont vécu l'un de ces moments rares, de ces temps suspendus exceptionnels qui marquent l’histoire du ballon rond, comme lors de la reprise de Benjamin Pavard contre l’Argentine au Mondial 2018. À Saint-Symphorien, le Stéphanois Wahbi Khazri a inscrit le but de sa vie. Malheureusement pour lui, trop peu d'amoureux du foot ont pu contempler à travers le monde son bijou. Rien sur les différents comptes de la LFP, rien non plus sur ceux de Prime Vidéo, le diffuseur. La seule façon de voir Khazri lober Alexandre Oukidja de 68 mètres en replay était de télécharger l'application de Free. Un problème se pose de lui-même : comment expliquer qu’un tel geste n’ait pas immédiatement été repris sur les différentes plateformes où, finalement, une grande partie de l’audience et du rayonnement de la Ligue 1 se joue aujourd'hui ? La première réponse est évidemment juridique en ce qui concerne le diffuseur. Lorsqu’il a repris les lots de Mediapro, Amazon n'a pas récupéré dans sa besace l’exploitation de ce type d’images sur les réseaux sociaux. De ce fait, il ne pouvait donc les utiliser légalement au même titre qu'un utilisateur lambda. Au risque de voir ses comptes suspendus, forcément. D’un point de vue formel, l’argument est imparable. C’est toutefois l’instant terrible où l'on se demande par quel miracle, en 2021, aucun cadre ou salarié de la Ligue ne semble avoir mis cette question sur la table lors d’une quelconque réunion. Si c'est avéré, il s’agit d’une faute ou d’une forme d'incompétence grave.

Mon précieux...

C’est d’abord la politique générale de la LFP qui est en cause. Celle-ci repose sur l’idée qu’il faut absolument protéger les images de championnat français et donc refuser de laisser diffuser largement quelques extraits de ses matchs. Une obsession nourrie par la peur du piratage, une nouvelle loi vient d’être adoptée contre le streaming après un lobbying pressant. Bref : « La LFP, comme elle l’a exprimée auprès de nos confrères de RMC, mène une lutte active contre le piratage pour préserver les droits acquis par les détenteurs de droits en France et à l’international. (...) La LFP a des accords avec des diffuseurs dans le monde entier. La LFP couvre tous les grands réseaux sociaux avec 20 millions de fans. Les buts sont publiés sur les réseaux de la LFP et de ses compétitions à partir de lundi pour respecter les accords avec les diffuseurs. Tout le monde peut donc accéder à ce but sans passer par une offre illégale. » Deux jours à attendre.. soit plus longtemps qu’à la grande époque de Téléfoot, le dimanche matin. C’est beau de vivre avec son temps.

Un choix hors sol et déconnecté

Bref, ce choix pour le moins incompréhensible, hors sol et déconnecté, voire stupide, dépasse largement le simple respect de ces engagements. Aujourd'hui, la LFP reste engluée dans sa vision d’une Ligue 1 survalorisée, dont le prix demeure finalement à ses yeux au niveau du fameux milliard. Pire encore, elle pense la vendre, et donc en protéger « le passif » et les bijoux de famille, comme si les exploits qui émaillaient les matchs de notre élite étaient les plus recherchés à travers le monde. Quiconque a mis les pieds dans un pub à Katmandou ou New-York en rigolerait. Il n’empêche, l’idée par exemple d’une rencontre délocalisée en Chine appartient à la même erreur de perspective. La LFP veut rentabiliser la L1 comme si cette dernière possédait déjà l’attractivité et la position de la Premier League. Quelle effroyable illustration de l'inculture du capitalisme sportif à la française qui a tellement brillé lors de l'épisode Mediapro.


Il existe enfin une dernière dimension, dont on admettra facilement qu’elle semble pour le coup désormais caduque ou même utopique. L’ensemble du foot est désormais payant. Les réseaux sociaux restent l'un des derniers espaces où il est possible pour le quidam, qui n’a pas forcément les moyens de s’offrir un abonnement, voire simplement le haut débit nécessaire pour du streaming illégal, d’accéder à ce bien commun, à cet art universel. Cela tombe bien : le but de Khazri est une toile de maître. En agissant de la sorte, la LFP coupe encore un peu plus le football de son assise populaire aussi bien en matière culturelle et patrimoniale qu'économique. Une question demeure : de quel droit privez-vous la masse de ces quelques secondes d’émerveillement ?

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié





Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 19:42 DERNIER WEEK-END : 10€ offerts GRATOS en EXCLU pour parier sans pression ! Hier à 12:13 EuroMillions vendredi 26 novembre 2021 : 163 millions d'€ à gagner ! 1
Hier à 16:30 Mino Raiola : « La FIFA ? C’est une mafia » 101 Hier à 16:16 Premier League : bientôt un organe de contrôle et une taxe sur les transferts ? 16
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine