Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Quel mercato pour le PSG ?

À en croire Leonardo et Carlo Ancelotti, le PSG sera sage sur le marché des transferts. Bizarrement, personne n'est tombé dans le panneau. Alors quelles vont être les folies parisiennes avec le chéquier du Qatar ?

Modififié
Il va arriver : Lucas Moura

C'est acté depuis cet été et une enveloppe de 40 millions d'euros. Le milieu offensif brésilien et ses dribbles « YouTubiens » débarqueront dans la capitale début janvier après une première acclimatation à Doha durant le stage de reprise des Franciliens. À 20 piges, la dernière merveille de São Paulo est la seule arrivée actée par le board du PSG. Une folie, compte-tenu de son jeune âge, mais qui devrait remplir un peu plus le Parc des Princes, toujours adepte des nouvelles technologies du monde 2.0.

Ils vont partir : Nene, Siaka Tiéné, Peguy Luyindula, Diego Lugano

Meilleur buteur parisien l'an dernier, Nene n'est plus rien aujourd'hui. À tel point que les dirigeants parisiens sont prêts à le refourguer à n'importe qui (on parle de Beşiktaş et du Brésil notamment). Depuis son coup de colère en bois contre Porto, le numéro 10 n'est plus apparu dans le groupe. Sur son site, il a d'ailleurs confirmé son envie d'aller voir ailleurs. Un souhait validé publiquement par Carlo Ancelotti. C'est réglé et ça tourne encore plus la page de l'ère Colony Capital dont l'écarte-narines géant était l'un des derniers ambassadeurs. Le gaucher ne sera pas le seul à vider son casier. Peguy Luyindula a déjà pris un abonnement pour Madison Square Garden où il ira défier Spike Lee entre deux matchs de MLS. Siaka Tiéné, sans doute la plus belle patte gauche de Ligue 1, ira poursuivre son périple sportif en Turquie (et pourquoi pas avec Nene à Beşiktaş ?). Enfin, l'erreur de casting sportive Diego Lugano ne devrait plus faire partie de l'effectif parisien d'ici peu. Sa cote de popularité est toujours intacte en Amérique du Sud. Les coiffeurs du centre de Paris regretteront son départ. Un bon client.

Ils pourraient partir : Guillaume Hoarau, Javier Pastore, Momo Sissoko, Clément Chantôme

En fin de contrat en juin prochain, Guillaume Hoarau hésite à traîner sa guitare et ses blagues dans un autre café théâtre. Après tout, il est bien, au PSG. Très peu utilisé par Ancelotti, l'ancien Havrais ferait le bonheur de n'importe quelle taule de Ligue 1. Moins évident, le départ de Javier Pastore. Pisté par l'AC Milan, le milieu de terrain est (re)devenu une pièce essentielle du XI du PSG. Depuis cinq matchs, El Flaco est un autre homme. Il fait plaisir à voir et semble enfin prendre son pied. Quid des rumeurs insistantes qui proviennent de la Serie A ? À voir. Même son de cloche chez Clément Chantôme qui cire le banc depuis le retour en forme de Thiago Motta. Son agent ne s'est d'ailleurs pas privé pour balancer quelques punchlines pour faire grimper la cote de son client. Pas vraiment indiscutable, Chantôme a quand même livré une première partie de saison de très haute volée. Et Ancelotti compte sur lui. D'autant que Motta n'est pas à l'abri d'une saloperie de rechute avec son corps en verre. Reste le cas Sissoko. Capitaine lors de la fin de saison dernière, le Malien a littéralement foiré son premier semestre. Hors de forme, moyen quand il a joué et souvent hors du coup, le milieu de terrain a envie de jouer, mais demeure cloué au banc de touche. Son blase circulerait du côté de la Serie A.

Ils pourraient venir : Ashley Cole, Daniele De Rossi, Marek Hamšík, Marouane Fellaini, Paulinho, Ignacio Abate, Sofiane Feghouli

On le sait, le PSG cherche des latéraux. Même si Maxwell et Christophe Jallet restent sur un mois de décembre sympatoche, les dirigeants parisiens ont envie de pointures. Dans les blases cochés, Ashley Cole est en tête de liste. Ancelotti le connaît bien pour l'avoir coaché à Chelsea, et l'international anglais est en fin de contrat dans six mois et n'a toujours pas prolongé avec les Blues. Récemment, c'est Ignacio Abate, le droitier de l'AC Milan, qui s'est glissé dans les conversations parisiennes. Milan ne serait pas contre l'inclure dans une éventuelle transaction pour faire venir Pastore en Lombardie.
Plus haut sur le pré et même si le duo Matuidi-Motta tient la route, le PSG a besoin d'un véritable box-to-box. Un milieu buteur-créateur. Pendant longtemps, Daniele De Rossi faisait office de cible idéale. Ses récentes déclarations d'amour envers la Roma ont considérablement refroidi cette piste. Idem pour Marek Hamšík qui a signé un pacte de sang avec le Napoli. Restent les pistes brésiliennes comme Paulinho dont tout le monde ne dit que du bien, alors que personne ne l'a vu jouer. Récemment, Marouane Fellaini et Sofian Feghouli se sont glissés dans les petits papiers franciliens. On sait que QSI cherche depuis longtemps à enregistrer la venue d'un crack d'origine orientale, les deux milieux de terrain pourraient être celui-ci.

On aimerait qu'ils viennent : Mario Balotelli, Cristiano Ronaldo, José Mourinho, Neymar, Edinson Cavani, Éric Abidal, Patrice Évra, Didier Drogba

C'était LA rumeur de décembre. José Mourinho et Cristiano Ronaldo au PSG en 2013. Ça a même fait la Une des canards espagnols. Pour le moment, rien n'est officiel dans la prise de contact entre QSI et les deux géants de la Maison Blanche. Une chose est certaine, les Parisiens ont de quoi les séduire financièrement. Et leurs arrivées feraient un bien fou à la Ligue 1. Les conférences de presse prendraient des allures de Bagdad avec le Special One. Et voir le Mou' balancer son doigt dans l'œil de José Anigo mériterait que le club parisien se penche sérieusement sur le dossier. Une arrivée qui ferait passer celle de CR7 au rang de formalité. C'est dire la folie.

Moins talentueux, mais beaucoup plus fou, Mario Balotelli. Tricard à City où il sert de PQ à la presse anglaise, l'Italien a été évoqué par Zlatan Ibrahimović himself. Un duo Ibra-Balo serait exceptionnel. On frôlerait le n'importe quoi chaque semaine. La cohésion du vestiaire partirait en sucette, mais un vent de folie supplémentaire s'inviterait sur les pelouses françaises. On vote pour. Forcément.
Dans le genre melon, Patrice Évra - qui réussit pourtant une grosse saison du côté de Manchester United - a également été annoncé au PSG, toujours dans cette optique de muscler les postes de latéraux. Un retour d'Évra en Ligue 1 ? On signe où, bordel ?

Si t'as eu Lucas Moura, autant tout faire pour avoir l'autre Harlem Globetrotter du Brésil en la personne de Neymar. C'est l'assurance d'un FIFA Street chaque week-end. Edinson Cavani aurait également été sondé. Naples aussi (55 millions d'euros seraient déjà calibrés). Reste à convaincre Carlo Ancelotti que le Z et Cavani peuvent cohabiter sportivement. Pas gagné. Enfin, une petite sucrerie pour le retour d'Éric Abidal qui a vaincu toutes les maladies du monde. S'il parvient à succomber à la malédiction du PSG, cet homme aura triomphé du spiritisme à lui tout seul. Chapeau.

Et que dire d'une arrivée de Didier Drogba à Paris, en piges, pour trois mois. À la cool. Miam, miam ! Quoi, l'OM ?

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 21 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 22

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible