Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Strasbourg-PSG

PSG : boudez jeunesse

Officiellement champion de France depuis son nul contre Lens samedi dernier, le Paris Saint-Germain entame une dernière ligne droite sans enjeu sportif ce vendredi soir à Strasbourg. Quatre journées qui doivent permettre au club de la capitale de penser déjà à demain. Le moment rêvé pour voir enfin Mauricio Pochettino joindre la parole aux actes en s'appuyant sur les jeunes pousses de son effectif ?


« C'est le moment pour les joueurs qui ne jouent pas habituellement de participer à cette rencontre. Pour les jeunes aussi, c'est l'occasion de prendre de l'expérience. » À la veille du déplacement à Angers sans de nombreux cadres, Mauricio Pochettino annonçait en conférence de presse une couleur dont les Titis ne verront rien le lendemain, ou si peu. À Raymond-Kopa, aucun d'entre eux n'était titulaire, même si la blessure à l'échauffement de Mauro Icardi a finalement permis à Éric Junior Dina Ebimbe de croquer dans le gâteau. Ce n'est pourtant pas l'enjeu de la soirée qui justifiait le lapin posé par l'entraîneur argentin, le sacre national ne faisant plus guère de doutes depuis la victoire dans le Classique trois jours plus tôt. Édouard Michut a ainsi dû patienter jusqu'à la 72e minute avant d'entrer sur la pelouse, avant d'être rejoint par Xavi Simons et El Chadaille Bitshiabu au fin fond du garbage time. L'occasion pour le grand défenseur de devenir le deuxième plus jeune champion de France de l'histoire du haut de ses 16 ans, 11 mois et 4 jours, derrière un certain Kingsley Coman.

Au cœur du projet, vraiment ?


Rarement aura-t-on vu aussi peu de Titis issus du centre de formation grappiller ça et là du temps de jeu que cette saison. « L'objectif est d'améliorer notre forme physique, mais aussi de permettre aux jeunes de montrer leurs qualités. C'est bien pour le futur du club. Le projet n'est pas seulement de signer des grands joueurs, comme on est en train de le faire, mais aussi d'avoir cette identité de club avec des joueurs du centre de formation, promettait pourtant Pochettino à beIN Sport en juillet dernier, en pleine préparation. Je pense qu'avec le temps, il sera important de faire un mix. » Dans la foulée de l'Euro et de la Copa América, Ismaël Gharbi, Xavi Simons ou encore Bandiougou Fadiga profitaient alors de l'opportunité pour briller. Des promesses sans lendemain.



Depuis, le jeune ailier franco-tunisien a presque disparu, ne disputant que 34 minutes en Coupe de France et aucune en championnat depuis le mois d'août. Ils ne sont en réalité que trois à s'être fait une – toute petite – place dans l'effectif rouge et bleu : Simons donc, accompagné d'Édouard Michut et d'Éric Junior Dina Embimbe, lequel compte déjà une saison professionnelle avec Dijon. Bilan à quatre matchs de l'arrivée : huit apparitions pour le Néerlandais (dont une titularisation en février dernier contre Rennes, ses dernières minutes jusqu'à Angers) et six pour le tricolore. Dont une entrée en jeu commune et décisive à Lyon, mi-janvier. Peut-être la nouvelle stratégie du club : éviter de trop mettre en valeur ses jeunes pour mettre fin aux départs prématurés ?

Demain, c'est déjà aujourd'hui


Strasbourg, Troyes, Montpellier et Metz. Voilà pour le programme de ce PSG déjà sacré d'ici les vacances. Et si la place accordée aux Titis du centre de formation reste un sujet sensible porte d'Auteuil, le contexte semble désormais idéal pour faire grandir quelques jeunes pousses. D'autant plus au vu des questionnements devenus trop réguliers autour de l'implication de certains une fois le titre acquis. Interrogé sur la difficulté de puiser dans l'académie à Paris par rapport à ce qu'il a connu à Tottenham à la veille du déplacement en Alsace, Mauricio Pochettino s'est une nouvelle fois défendu. « Ce n'est pas une question de pression médiatique, mais plus de philosophie et d'idées sur le développement du club, a-t-il affirmé en conférence de presse. Quand on est arrivé à Tottenham il y avait un projet sur cinq ans avec un effectif qu'il fallait développer. C'est plus une question de projet d'où veut aller le club. »



D'avenir et de vision à long terme, c'est justement de cela dont il sera question jusqu'au 21 mai. Se projeter déjà sur la saison prochaine devrait être un mot d'ordre, au-delà des incertitudes sur les contours de l'effectif et du staff technique dans quelques mois. Avec Mbappé ou sans, une chose est sûre : Paris a bien besoin d'un lifting au milieu de terrain. Voilà qui tombe plutôt bien, puisque la plupart des jeunes intégrés dans le groupe professionnel évoluent dans ce secteur de jeu, et il serait grand temps de savoir s'ils ont les épaules pour entrer pleinement dans la rotation la saison prochaine, avant de se lancer en quête de multiples recrues cet été. Une intersaison cruciale pour certains, dont Xavi Simons, en fin de contrat au 30 juin. « Je suis heureux à Paris, mais je me concentre uniquement sur les minutes des derniers matchs à venir. En juin, nous verrons ce qui se passera » , confiait-il au média néerlandais NOS en mars dernier. Si son sort n'évolue pas dans les prochaine semaines, on entend déjà tous les clubs de Bundesliga préparer à nouveau leurs arguments.

Par Tom Binet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
il y a 1 heure Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 3 Hier à 16:15 Juninho, Robben... Découvrez la collection de photos So Foot de mai ! 1
Hier à 14:51 La FIFPRO réclame plus de repos pour les joueurs 24 Hier à 12:34 Au sommaire de SO FOOT CLUB : quel avenir pour ce PSG ? 1 Hier à 12:01 Une société dévoile un jet privé en hommage à Maradona 12 Hier à 09:55 Le RER A à son tour touché par des grèves pour la finale de la Ligue des champions 102
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 09:13 Marcel Dib nouveau directeur sportif du SC Toulon 33