Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Strasbourg (1-0)

Pour son retour, Neymar libère le PSG

Alors que Strasbourg tenait le match nul, Neymar a offert la victoire au PSG dans le temps additionnel d'un magnifique retourné ! La plus belle des réponses au public parisien.

Modififié

Paris Saint-Germain 1-0 RC Strasbourg

But : Neymar (90e+2)

Insulté par le virage Auteuil en début de match, sifflé par une partie du stade, conspué à chaque fois qu’il touchait le ballon, Neymar a reçu un accueil mitigé, voire épicé de la part du Parc des Princes qui ne l’avait plus vu depuis la fin de saison dernière. Et puis, Neymar a mis tout le monde d’accord. Alors que l’on se dirigeait vers un match nul équilibré, même si le PSG poussait fort dans le dernier quart d’heure, le Brésilien a déclenché un retourné magnifique et offert la victoire au club parisien. Ángel Di María lui a même servi le doublé sur un plateau d'argent au bout d'un contre, mais son but a été refusé pour hors-jeu. Victoire 1-0 du PSG.

Navas décisif


Il y a du nouveau au Paris Saint-Germain. Un nouveau maillot vintage 80s blanc avec deux bandes rouge et bleu côté gauche du plus bel effet, qui fera office de troisième liquette en 2019-2020. Et surtout un nouveau gardien, qui s’est déjà montré décisif. On joue la 18e minute, quand le latéral strasbourgeois Mohamed Simakan s’infiltre sur son côté droit et sert Ludovic Ajorque devant la surface. La grande tige alsacienne décoche une belle frappe du gauche, mais Keylor Navas se détend sur sa gauche pour claquer le cuir en corner. Plus tard, à un quart d’heure de la fin, Ajorque, seul dans la surface, bute à nouveau sur le gardien costaricien alors qu'il avait peut-être la victoire au bout du pied.


En première période, la connexion Neymar-Di María fonctionne sur corner ou dans la profondeur, mais la charnière centrale strasbourgeoise reste vigilante. Stefan Mitrović a beau toucher involontairement la gonfle du bras et le Ney peut tenter de lober Matz Sels, les Alsaciens sont aussi infranchissables que la ligne Maginot. Côté strasbourgeois, Kenny Lala n’attend pas la pause fraîcheur pour boire Layvin Kurzawa, et à la fin du premier acte, un constat s’impose : Strasbourg tient le choc.

Le début de la rédemption


Il faut patienter jusqu’à la 56e minute pour voir enfin une frappe cadrée parisienne. Elle est signée Sarabia du gauche et file directement dans les bras de Sels. Alors ? Alors, Thomas Tuchel sort de sa manche un atout qui facture une vingtaine de buts en moyenne sur les quatre dernières saisons de Serie A : Mauro Icardi enlève son survêtement et fait son entrée à la place de Choupo-Moting, touché au tibia. L’Argentin tente sa chance, il est contré par Koné. Plus la fin de match approche, plus la pression s’intensifie sur les cages alsaciennes. Et c’est Neymar qui finira par enfiler le costume du sauveur dans le temps additionnel en reprenant un centre de Diallo en retourné. Les ultras parisiens avaient prévenu que « le chemin de la rédemption sera long... très long » pour Neymar. En tout cas, celui-ci ne pouvait pas mieux commencer.



PSG (4-4-1-1) : Navas - Dagba, Thiago Silva, Diallo, Kurzawa (Kimpembe, 71e) - Di María, Verratti, Gueye, Sarabia (Herrera, 71e) - Neymar, Choupo-Moting (Icardi, 62e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

RC Strasbourg (5-4-1) : Sels - Simakan (Liénard, 74e), Koné, Mitrović, Djiku, Carole - Lala, Bellegarde, Sissoko, Thomasson (Prcić, 85e) - Ajorque (Mothiba, 78e). Entraîneur : Thierry Laurey.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Florian Lefèvre, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

    Hier à 14:08 L'UEFA pourrait retirer la finale de la C1 à Istanbul 40
    Hier à 13:55 Guendouzi dans la liste des 20 nommés pour le Golden Boy 2019 17
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 10:17 Cenk Şahin « libéré » par Sankt Pauli après avoir soutenu l'armée turque 63
    À lire ensuite
    Redemption Song