Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 16es
  3. // Nice-Monaco (0-2)

Monaco sort Nice sans forcer

Malgré une équipe quelque peu remaniée, l'AS Monaco a éjecté l'OGC Nice de la Coupe de France grâce à un but de Kevin Volland et un autre de Ruben Aguilar (0-2). Supérieurs ce lundi soir, les joueurs de Niko Kovač ont donc facilement remporté leur troisième derby azuréen de la saison.

Modififié

OGC Nice 0-2 AS Monaco

Buts : Volland (29e) et Aguilar (87e) pour l'ASM

Alors qu'il était titulaire pour la septième fois seulement cette saison, Cesc Fàbregas a fait ce qu'il sait faire de mieux : se placer entre les lignes, dicter le tempo et jouer juste, toujours juste. Trois ingrédients indispensables pour une équipe monégasque remaniée, Coupe de France oblige. Inspiré et pas avare en efforts, le milieu catalan a même offert l'ouverture du score à Kevin Volland peu avant la demi-heure de jeu. Un but qui aura permis à l'ASM de Fàbregas de gérer tranquillement son avantage au score, avant de planter un second but en fin de match.

Pour l'amour de Cesc


Sans Wissam Ben Yedder ni Sofiane Diop, mais avec Fàbregas dans le rôle de chef d'orchestre, les Monégasques dominent logiquement le début de rencontre. Comme lors du tour précédent contre Grenoble, Stevan Jovetić se met rapidement en action, mais sa frappe n'inquiète guère Walter Benítez. Le portier niçois doit se mettre un peu plus au boulot quand Fodé Ballo-Touré déboule dans son couloir avant d'envoyer un centre-tir sur les gants du Colombien (12e). Dans tous les bons coups, Fàbregas se régale aux côtés de Jovetić et Kevin Volland. Plus présent dans le jeu qu'à l'accoutumée, l'Allemand va marquer après une récupération haute et un caviar du numéro 4 monégasque (0-1, 29e). Ce but réveille à peine les Aiglons, que leur jeu stéréotypé n'aide pas à déstabiliser le bloc adverse.

La Côte d'Azur est monégasque


Au retour de la pause, l'ASM laisse davantage le cuir à son adversaire, qui va frapper pour la première fois de la rencontre peu avant l'heure de jeu, après un tir puissant, mais contré d'Alexis Claude-Maurice (53e). En manque d'idées et de génie, les gars d'Adrian Ursea s'en remettent à des actions individuelles, dont celle de Kasper Dolberg, qui trouve le poteau monégasque après un enchaînement dos au but splendide (61e). Plus entreprenants offensivement, les locaux se bougent enfin, mais peinent à amener le danger sur la cage de Radosław Majecki. En face, Monaco évolue désormais en contre, et Jovetić allume une première mèche dans un angle fermé (73e), puis une seconde sur un coup franc malicieux, mais non cadré (76e). En fin de match, le Monténégrin rate une nouvelle balle de break avant que Ruben Aguilar s'en charge d'un tir du droit croisé que Benítez ne peut arrêter (0-2, 87e). La messe est dite, et l'ASM file en 8es de finale de la Coupe de France, remportant au passage son troisième derby azuréen de la saison. À la saison prochaine.



OGC Nice (5-3-2) : Benítez – Daniliuc (Lotomba, 55e), Todibo, Saliba, Nsoki - Claude-Maurice, Schneiderlin, Lees-Melou – Maolida, Gouiri, Kamara (Dolberg, 55e). Entraîneur : Ursea.

AS Monaco (3-5-2) : Majecki – Aguilar, Disasi, Maripán (Badiashile, 46e) - Diatta (Diop, 63e), Fofana, Fàbregas (Golovin, 81e), Tchouaméni (Matazo, 37e), Bollo-Touré (Caio Henrique, 81e)- Volland - Jovetić. Entraîneur : Kovač.


  • Résultats de la Coupe de France

    Par Maxime Renaudet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
    Hier à 17:30 Mesut Özil en passe d'investir dans un club mexicain 29
    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:22 David Beckham va jouer dans une série de Disney+ 22 Hier à 12:11 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 3
    Hier à 11:00 En Équateur, un match à sept contre onze s'arrête après 17 minutes 14
    À lire ensuite
    L'Inter emmure l'Atalanta