Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 36 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. B
  3. // Milan-Porto

Mehdi Taremi, Perse et malice

À l’heure de recevoir le FC Porto à San Siro ce mercredi soir, c’est sur Mehdi Taremi, principale arme offensive lusitanienne déjà activée au match aller, que l’AC Milan gardera un œil. À 29 ans, l’Iranien brille enfin dans la plus prestigieuse des compétitions du continent, comme une récompense au terme d’une longue et sinueuse aventure aux Proche et Moyen-Orient.


13 avril 2021. 93e minute du match retour entre Chelsea et Porto. Moment où Mehdi Taremi déclenche une sublime bicyclette, seul geste capable de battre l'imperméable Édouard Mendy. Pourtant, au cœur de ce Sánchez-Pizjuán de Séville désespérement vide, situation sanitaire oblige, l'Iranien reste stoïque. Le regard tourné vers le rond central, l'attaquant sait que ce but, élu ensuite plus beau de la saison de Ligue des champions, n'empêchera pas l’élimination de son équipe en quarts de finale. Un comportement rendant banal le prodigieux. Signe qu'au-delà être un buteur esthétique, l'Iranien est d'abord un compétiteur dans l’âme, éternellement avide de succès.

Vidéo

Avant de se faire un nom en Europe, Taremi a d’abord fait parler de lui dans le Golfe persique. Rapidement devenu trop grand pour le Persépolis, club mythique du football iranien qu’il rejoint à 22 ans, l’attaquant d’1,90m ne tarde pas à faire chavirer le cœur des pays voisins dès l’été 2016. Le Çaykur Rizespor (D1 turque) flaire la bonne affaire et veut s’attacher les services du meilleur joueur de la saison de l’élite nationale, également en tête du classement des buteurs pour la deuxième édition consécutive (2014-2015 et 2015-2016). Mais alors qu’un accord est trouvé avec le club des rives de la mer Noire, Taremi fait volte-face, invoquant des raisons personnelles. S'il s’est entraîné avec le groupe, il décide de rentrer au bled trois semaines après ce transfert avorté sans avoir joué un seul match avec Rizespor. Persépolis, qui avait vu partir sa star gratuitement, l’accueille à bras ouverts.

300 000 euros, une Porsche et un voyage vers l’Europe


Face à cette anomalie, Metin Kalkavan, président de Rizespor à l’époque, porte l’affaire devant le tribunal de la FIFA, demandant une compensation financière ou le retour pur et simple du joueur en Turquie. Au pays, la légende raconte que le richissime et controversé Hossein Hedayati, connu pour avoir le bras très long dans le business du football iranien, aurait donné l’équivalent de 300 000 euros à Taremi, l'invitant à offrir cette somme extravagante au président du Çaykur afin d’étouffer l’affaire. Résultats ? La magouille est un échec, et après étude du dossier, la FIFA suspend le joueur pour quatre mois au cours de la saison 2017-2018. Partie prenante du problème, Persépolis se retrouve également interdit de recrutement durant un an.



Ce n’est tout de même pas la première fois que le joueur iranien se retrouve écarté des terrains aussi longtemps. Avant de rejoindre Persépolis, Taremi avait mis de côté le football de haut niveau à sa majorité, pendant deux ans, pour faire son service militaire. Quant au 300 000 euros, ni Metin Kalkavan ni Hossein Hedayati n’en ont vu ou revu la couleur. Quitte à ne plus fouler le rectangle vert pendant de longues semaines, le malin Mehdi avait gardé le blé pour se payer une Porsche blanche.


Devant la gravité de la situation, le divorce avec le club perse est inévitable, et Mehdi s’envole pour Al-Gharafa (Qatar) en 2019. Cette fois-ci pas de problème. Sérieux, l’Iranien grandit en trouvant à 16 reprises le chemin des filets en 37 apparitions toutes compétitions confondues. Des performances honorables qui lui ouvrent les portes de l’Europe et du Portugal. Rio Ave d’abord, Porto ensuite, Taremi apparaît désormais comme l'une valeur sûre. Le chemin fut escarpé, mais après avoir grimpé tous les échelons, difficile de dire où s’arrêtera Taremi. Avec ou sans sa Porsche.



Par Matthieu Darbas
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 08:45 LOTO du samedi 27 novembre 2021 : 27 millions d'€ à gagner (cagnotte record) ! 1 Hier à 23:55 Palmeiras vient à bout de Flamengo et conserve son titre en Copa Libertadores 6
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 12:32 Nani et Orlando City, c'est fini 11