Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 16es
  3. // Résumé

United et Tottenham faciles, la Roma tranquille

Si la majorité des favoris (4-0 pour Manchester United, 4-1 pour Tottenham et 2-0 pour la Roma) ont fait le boulot lors de la première partie de soirée des seizièmes de finale de Ligue Europa, le Bayer Leverkusen et Milan vont devoir s'employer au retour : dans un match complètement dingue, les Allemands ont concédé une défaite frustrante contre les Young Boys Berne après être revenus de 3-0 à 3-3, alors que les Italiens ont concédé le nul devant l'Étoile rouge de Belgrade dans le temps additionnel. De leur côté, l'Olympiakos et le Dinamo Zagreb ont gagné en assurant le spectacle pendant que Leicester arrachait un 0-0 à Prague.

Modififié

Étoile rouge de Belgrade 2-2 Milan

Buts : Kanga (52e, sp) et Pavkov (93e) pour l'Étoile rouge de Belgrade // Pankov CSC (42e) et Hernandez (59e, sp) pour Milan

Douzième minute : servi par Kalulu, Hernandez trompe Borjan... Mais son but est refusé, en raison d'une main. 42e minute : mis sous pression par Castillejo, Pankov trompe le même homme (auteur, sur le coup, d'une petite bourde). Cette fois, la réalisation est validée, et Milan prend les devants sur la pelouse de l'Étoile rouge de Belgrade. Malheureusement pour les Italiens, Kanga égalise sur penalty (faute de Romagnoli) dès le retour des vestiaires. Sauf qu'Hernandez, toujours vexé, va lui aussi chercher un péno qu'il transforme dans la foulée. Le deuxième de Serie A pense s'arrêter là... jusqu'au coup de boule décroisé de Pavkov sur corner dans le temps additionnel, alors que Rodić a laissé ses potes à dix depuis la 79e. Bon, 2-2 à l'extérieur, ce n'est pas si mal.

Ce qu'il faut retenir : L'invincibilité de Milan loin de chez lui en Ligue Europa, cette saison.


Real Sociedad 0-4 Manchester United

Buts : Fernandes (26e et 58e), Rashford (65e) et James (89e)

Mais jusqu'à quand va-t-il sauver sa bande ? Omniprésent depuis son arrivée à Manchester United, Fernandes soigne encore sa feuille de statistiques sur le « terrain » de la Real Sociedad en plantant à la demi-heure de jeu sur une balle adressée en profondeur par Rashford. Il faut dire que l'arrière-garde espagnole, dont les éléments ne se comprennent pas, lui facilite la tâche. Du coup, l'Anglais et le Portugais rejouent la scène en deuxième période. Enfin, le jeune Marcus se fait plaisir en marquant lui aussi sur une passe de Fred pendant que James ridiculise Le Normand pour le 4-0. Une raclée, une vraie.

Ce qu'il faut retenir : Les 33 pions de Fernandes depuis son transfert en Angleterre, sans compter les passes décisives.


Slavia Prague 0-0 Leicester



Un tir cadré à dix minutes du terme, un 0-0 sans saveur... C'est clair : si Leicester ne joue pas toujours bien, son expérience lui permet désormais de ne pas perdre lorsqu'il ne peut pas gagner. Rendez-vous au retour pour la confrontation réelle, donc.

Ce qu'il faut retenir : La onzième rencontre consécutive en déplacement que Leicester n'encaisse pas plus d'un but, dont trois clean sheets de suite, toutes compétitions confondues.


Braga 0-2 Roma

Buts : Džeko (5e) et Mayoral (87e)

Qui avait osé enterrer Džeko ? Au bout de cinq minutes de jeu, l'avant-centre coupe le centre de Spinazzola pour faire trembler les filets et donner un avantage certain à sa Roma. Pas de chance pour Braga, vu que le Bosnien n'avait plus été titularisé depuis un mois... Pour ne rien arranger, les Lusitaniens écopent d'un carton rouge (expulsion d'Esgaio) à la 54e, et Mayoral agrandit l'écart sur la fin. Quasiment dans la poche.

Ce qu'il faut retenir : Le premier but de Džeko marqué à l'extérieur depuis deux mois, une éternité pour un tueur de son calibre.


Olympiakos 4-2 PSV Eindhoven

Buts : Bouchalákis (9e), M'Vila (37e), El Arabi (45e+2) et Masoúras (83e) pour l'Olympiakos // Zahavi (14e et 41e) pour le PSV Eindhoven

Pour s'assurer un maximum de spectacle, il fallait opter pour Olympiakos-PSV Eindhoven (après Young Boys Berne-Bayer Leverkusen, bien sûr) ! Car à la pause, le résultat est déjà de 3-2 en faveur des locaux. Des réalisations de Bouchalákis (superbe assist de Valbuena), M'Vila (jolie demi-volée) et El Arabi (qui profite d'une erreur de Baumgartl) prennent en effet l'ascendant sur des visiteurs qui égalisent à deux reprises (doublé de Zahavi). Au cours d'une deuxième période plus compliquée, les Grecs en ajoutent un autre par Masoúras. De quoi, quand même, espérer un retour plein de suspense.

Ce qu'il faut retenir : Les cinq réalisations inscrites en sept frappes cadrées, avant l'entracte.


Krasnodar 2-3 Dinamo Zagreb

Buts : Berg (28e) et Claesson (70e) pour Krasnodar // Petković (15e et 56e) et Atiemwen (75e) pour le Dinamo Zagreb


Signé Petković... et le remplaçant Atiemwen. À Krasnodar, en dépit des goals de Berg (tout en puissance) et de Claesson (passe en retrait de... Berg), le Croate donne une option au Dinamo Zagreb en se montrant décisif par deux fois. D'abord du front, puis en étant à l'affût de la sortie hasardeuse de Gorodov. Pour terminer, Atiemwen sort du banc et fait mouche en cinq minutes. Pas suffisant pour se qualifier à coup sûr, mais largement satisfaisant. Pour le moment.

Ce qu'il faut retenir : Le premier doublé de Petković, en Coupe d'Europe.


Young Boys Berne 4-3 Bayer Leverkusen

Buts : Fassnacht (3e), Siebatcheu (19e et 89e) et Elia (45e) pour les Young Boys Berne // Schick (49e et 52e) et Diaby (69e) pour le Bayer Leverkusen

Et un, et deux, et trois zéro... avant même la mi-temps ! Complètement à côté de la plaque par rapport à ce qu'il propose depuis le début de la saison, le Bayer Leverkusen se fait exploser par les Young Boys Berne dans un premier acte où il prend l'eau de toutes parts. Fassnacht ouvre le score d'une chouette reprise au bout de quelques secondes sur une passe décisive d'Aebischer, qui sert ensuite Siebatcheu pour le break. Avant de voir Elia enfoncer le clou, opportuniste à la suite d'une grosse boulette. La petite surprise de ce jeudi ? Oui, mais pas tout de suite. Parce que les Allemands, orgueilleux, renversent tout et reviennent à hauteur en l'espace de vingt minutes (coup de casque de Schick sur une transmission de Frimpong, Schick encore et lob de Diaby qui vient d'entrer)... Avant de laisser Siebatcheu leur chourer le succès sur le gong. Incroyable !

Ce qu'il faut retenir : La cinquième défaite consécutive, pour le Bayer.


Wolfsberger 1-4 Tottenham

Buts : Liendl (56e, sp) pour Wolfsberger // Son (13e), Bale (28e), Lucas (34e) et Vinícius (89e) pour Tottenham

Et un, et deux, et trois zéro... à la demi-heure de jeu ! Totalement dominateur par rapport à ce qu'il propose depuis le début de l'année, Tottenham fait exploser Wolfsberger dans un premier acte où il coule son adversaire. Son ouvre le score de la tête sur une passe décisive de Bale, qui s'occupe ensuite du break en réalisant un exploit personnel. Avant de voir Lucas enfoncer le clou, opportuniste devant une défense apathique. Le résultat sans surprise de ce jeudi, malgré la réduction du score des Autrichiens (penalty de Liendl, sanctionnant une faute de Sissoko). Avec, en final, le caramel de Vinícius. Aucun problème, pour les Spurs.

Ce qu'il faut retenir : Le réveil de Bale, qui représente tout de même un sacré joueur quand il en a envie.


Dynamo Kiev 1-1 Bruges

Buts : Buyalsky (62e) pour le Dynamo Kiev // Mechele (67e) pour Bruges

  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
    Hier à 12:47 Salle OM, salle PSG: viens mater le Classico lors d'une projo So Foot inédite 5
    Hier à 11:27 Un gardien de MLS se prend pour un catcheur, The Rock applaudit 23