Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OL-ASM (3-0)

Lyon boit cul sec son Monaco

Bien aidé par une faible équipe monégasque, l'OL s'est amusé au Parc OL ce dimanche soir (3-0) pour le compte de la 18e journée de Ligue 1. Un succès déterminant pour Fekir & co, qui permet à Lyon de remonter provisoirement sur le podium.

Modififié

Olympique lyonnais 3-0 AS Monaco

Buts : Aouar (6e), Fekir (35e), Mendy (60e) pour l'OL

Thierry Henry l’avait pourtant promis après l’ultime triste parenthèse européenne face à Dortmund en milieu de semaine : « On va aller à Lyon, et on va se bagarrer là-bas. » Une formule choc qui claque, mais qui reflète surtout une forme d’impuissance chronique installée sur le Rocher. Cela fait plusieurs mois et semaines que Monaco n’est plus qu’une équipe devant combattre d’abord ses propres lacunes techniques et mentales, au contraire d’un OL qui capitalise sur sa belle qualification européenne décrochée dans la neige ukrainienne.


Deux salles, deux ambiances, qui ont joué leur musique respective ce soir au Parc OL pour accoucher d’un constat propre à chacune d’entre elles : pendant que l’OL brille dans le carré VIP champagne en main, l’ASM compte ce qu’il reste de ses certitudes avec un bilan comptable qui reste bien ancré dans le rouge.

La ballade d'Houssem


Pas impressionné par le 5-4-1 monégasque solide seulement sur la feuille de match, il n’aura donc fallu que six petites minutes aux Gones pour faire voler en éclats le château de cartes vert-gris qui se tenait face à eux. Un débordement de Traoré côté droit, un centre repoussé plein axe par Benaglio, et Aouar plante (6e). La statistique qui fait mal au crâne tombe dans la seconde : les neuf fois précédentes où Monaco a concédé l’ouverture du score cette saison, elle a perdu à huit reprises.


Et alors que Benaglio tente de sauver seul le navire rouge et blanc face à Traoré (26e) et Aouar (28e), il ne peut que constater les dégâts lorsque Fekir le trompe avec ses gros sabots (33e). L’OL se trimbale, sans forcer.

Golovin et Monaco dans le rouge


Pour son adversaire du soir en revanche, le calvaire reprend une trentaine de secondes à peine après l’entame de l’acte II. Golovin est expulsé après une grosse semelle sur le mollet de Fekir (46e), et tue dans l’œuf une possible réaction d’orgueil de la bande à Titi. Sans forcer, l’OL déroule et va mettre un bon quart d’heure avant d’exulter une nouvelle fois.


Car si Benaglio est impressionnant face à Denayer (49e), il ne peut que pousser une gueulante de désespoir lorsque Mendy décolle haut dans le ciel lyonnais pour catapulter dans ses filets un nouveau caviar de Tete (60e). Génésio fait tourner, et peut dormir sur ses deux oreilles : son OL est ce soir provisoirement troisième de Ligue 1, quelques jours après avoir pris rendez-vous avec l'Europe. Cela tombe bien : une semaine de deux journées attend l'OL pour récupérer la place de dauphin.


OL (3-5-1-1) : Lopes - Denayer (Terrier, 85e), Marcelo, Marçal - Tete, Aouar (Diop, 80e), Tousart, Mendy - Fekir (cap.) - Traoré (Dembélé, 67e), Memphis. Entraîneur : Bruno Génésio

AS Monaco (5-4-1) : Benaglio - Henrichs, Jemerson, Glik, Badiashile (Sylla, 53e), Raggi - Tielemans, Pelé (Massengo, 69e), Golovin, Chadli (Diop, 53e) - Falcao. Entraîneur : Thierry Henry.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:49 Un abonné de Northampton devient pro en cours de saison 7 Hier à 16:22 Un joueur de Charlton reçoit un coup de pied dans les parties par un fan 12
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom
    Hier à 13:41 FC Barcelone : Kevin-Prince Boateng en approche 74