Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Real-Bayern (2-2)

Les notes du Bayern

Une boulette de Sven Ulreich vient gâcher le formidable travail effectué au milieu de terrain par Alcántara et Tolisso, tandis que Müller et Lewandowski se sont cassé les dents face à un Navas impérial.

Modififié

Bayern Munich



Ulreich (3) : Comme la place à laquelle il pouvait prétendre dans la hiérarchie des gardiens allemands à la Coupe du monde. Mais finalement, il paraît que Manuel Neuer se remet plutôt bien de sa blessure au pied.

Kimmich (7) : Kimchi (nm) : mélange de chou chinois et de légumes fermentés. Très pimenté. Kimmich (np) : mélange de shoots de choix et de placement fermenté, en tout cas sur le premier but face à Marcelo. Très pimenté aussi.

Süle (8) : Parce que son nom a une consonance turcophone, il a jadis failli être appelé en sélection de jeunes de l’autre côté du Bosphore. Bon, finalement Niklas est devenu international allemand, mais ce soir, c’était comme un Turc qu’il était fort.

Hummels (6,5) : Plutôt Who ?-mels en début de match, il se transforme rapidement en Hou !-mels, en référence au cri d’exclamation que provoquent ses incursions dans la surface.

Alaba (6) : S’il jouait à Milan, chanterait-on « Forza Inter Alaba » à sa gloire ? Oui, si l’on retient sa contribution offensive. Non, si l’on s’arrête à son marquage sur la tête de Benzema. En tout cas, après 300 matchs avec le maillot du Rekordmeister, il mérite qu’on l’appelle Alabayern.

Thiago Alcántara (6,5) : Remplaçant à l’aller, il a prouvé qu’il devait être sur le terrain face à un adversaire pareil. Son portable risque d'exploser avec tous les messages que va lui envoyer le Barça pour le rapatrier au Camp Nou.

Tolisso (7) : Si c'est Neymar qui fait le même petit pont sur Kroos, il tourne en boucle pendant deux ans et demi sur les réseaux sociaux. À part ça, les Lyonnais ont certainement apprécié sa passe décisive pour Benzema. Remplacé par Wagner (74e, 5), l’autoproclamé meilleur attaquant d’Allemagne est définitivement plus à l’aise contre Francfort que contre un gros d’Europe.


James (7) : Un match énorme, OK, mais c'est quoi cette mode de ne pas célébrer face à son ancien employeur ? Insupportable ! Quelques minutes plus tard, alors qu'Asensio est pris de crampes, il sort le ballon et se fait houspiller par ses propres coéquipiers. Faut pas se demander pourquoi Heynckes l'a sorti dans la foulée, hein.

Ribéry (6,5) : Comme Benzema, il a livré une performance qu’on aimerait revoir sur les pelouses russes cet été. Parfait dans son duo avec Alaba, on était à deux doigts de dire : « Ribéry, à moitié en finale. » Mais finalement, il sera dans son lit plus tôt que prévu.

Müller (4,5) : En Allemagne, Müller évoque aussi une marque de laitage, proposant entre autres des yaourts aux fruits, dont Thomas aurait merveilleusement illustré celui aux fraises.

Lewandowski (4) : Manque terrible d’efficacité. Quelques occasions que même Sandro Wagner aurait pu concrétiser. Quoique... C’est dire !

Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le Real (encore) en finale de Ligue des Champions !




Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
il y a 4 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 12
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall