Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Barrages
  3. // AS Monaco-Shakhtar (0-1)

Le Shakhtar entourloupe Monaco

Dominée d'entrée de jeu mais beaucoup plus entreprenante et inspirée ensuite, l'ASM a cependant calé face à un Shakhtar comme souvent séduisant collectivement (0-1). Les Rouge et Blanc vont devoir s'imposer en Ukraine dans une semaine, s'ils veulent voir la C1 cette saison.

Modififié

AS Monaco 0-1 Shakhtar Donetsk

But : Pedrinho (19e) pour le Shakhtar

Notoirement élu coach le plus sexy de Ligue 1, Niko Kovac est un type évidemment toujours bien coiffé. Tout le contraire de Roberto De Zerbi, qui affiche une capillarité somme toute banale. Pourtant, ce mardi soir, c'est sans doute le Croate qui risque de s'arracher quelques cheveux. À l'issue de ce Monaco-Shakhtar, les Ukrainiens l'ont emporté, sans vraiment dominer leur sujet. Rageant, mais prometteur, en vue d'un match retour qui s'annonce tendu à souhait.

Shakhtar et la manière


Entre deux formations réputées joueuses, on s'attend logiquement à une partie délicieusement enlevée. De fait, le Shakhtar fait tout de suite valoir son sens de la fête : Tetê et Dodo essaiment quelques paillettes et combinaisons chaloupées sur le coté droit, quand Matviyenko oblige Majecki à se détendre dès le début de rencontre. Beaucoup plus empruntée, l'ASM abandonne d'emblée les platines aux Ukrainiens et ne fait que subir, avec une ambition franchement petit bras. Un parti pris rasoir et vite sanctionné par Pedrinho. Lancé dans l'axe, le milieu brésilien cale un superbe enchaînement de crochets pour aligner Majecki de l'intérieur du pied. Acculés, les Asémistes se voient dès lors forcés de se lancer sur la piste de danse. Avec succès. Golovin retrouve du volume au milieu, Ben Yedder allume une première fois Trubin et le pressing des Rouge et Blanc commence à emmerder la chorégraphie jusqu'ici parfaitement réglée des gars de De Zerbi.

Au four et au Trubin


Nouveau changement de main après la pause. Étouffé en fin de première période, le Shakhtar mord très haut et bousille dans l'œuf certaines sorties de balles monégasques. Bien vu, mais pas toujours payant. Juste techniquement dans l'entrejeu, l'ASM trouve toujours des décalages malins. Golovin, d'un plat du pied précis, puis Ben Yedder, d'un tir croisé, font successivement pétocher le Shakhtar. Le club de Donetsk ne doit alors son salut qu'à son portier, Anatoliy Trubin, qui, lui, n'a décidément peur de rien. Et puis ? Bizarrement plus grand-chose, alors que les Monégasques semblent avoir pioché à peu près tout ce que contenait leur boîte à idées. Il faudra attendre les dix dernières minutes du match pour voir le club du Rocher se secouer le popotin, alors que Boadu cogne le poteau d'un tir à l'entrée de la surface. Cette fois-ci, la fête est finie. Monaco va devoir décuver une défaite frustrante et se remettre les pensées au clair d'ici le 25 août, date du match retour, en Ukraine.



AS Monaco (4-4-2) : Majecki - Sidibé, Maripan, Biadiashile, Henrique - Tchouameni, Fofana (Jean Lucas, 45e), Golovin (Diop, 60e, Gelson Martins (Diatta, 68e) - Ben Yedder (Boadu, 69e), Volland. Entraîneur : Niko Kovac.

Shakhtar (4-3-3) :Trubin -, Dodo, Marlon, Vitao, Matviyenko - Maycon (Stepanenko, 74e), Marcos Antonio, Pedrinho (Alan Patrick, 45e) - Solomon (Konoplyanka, 68e), Têté (Sikan, 90e), Traoré (Diatta, 68e). Entraîneur : Roberto de Zerbi.


Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 16:26 Saison 2 du podcast Alternative Football : de quoi on va parler ? Hier à 16:07 Un sondage de la FIFA montre que les supporters sont favorables à un Mondial bisannuel 125 Hier à 14:53 Jaume Roures met l'échec de Téléfoot sur le dos de Canal + et de la LFP 34
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Silence, le Barça coule...