Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Havre cale contre Paris, Rodez et Auxerre régalent

Tenu en échec par une équipe parisienne solide en défense, Le Havre perd deux points dans son objectif de montée en Ligue 1 (0-0). Dans les autres matchs, Rodez explose Le Mans à domicile (4-1) pendant que Chambly s'est lourdement incliné sur sa pelouse contre Auxerre (1-4). Ah oui, et Grenoble s'est offert son premier succès dans ce championnat à Niort (0-1).

Modififié

Chambly 1-4 Auxerre

Buts : Sylvestre (59e), Le Bihan (74e), Dugimont (86e) et Ngando (93e) pour l'AJA // Guezoui (79e) pour Chambly.

Jean-Marc Furlan avait qualifié d' « exploit » la possibilité de transpercer la forteresse camblysienne, imperméable depuis six journées. La mission s'est avérée compliquée d'entrée de jeu pour Auxerre, puisque Yannick Mamilonne trouve le poteau à la suite d'une sortie aérienne manquée de Mathieu Michel. Mais avec un Mickaël Le Bihan titulaire à la pointe de son attaque, l'AJA s'est fait la malle grâce à une frappe lointaine et rasant le sol d'Eddy Sylvestre juste avant l'heure de jeu. Et pour enfoncer le clou, MLB, Rémy Dugimont et Axel Ngando font acte de présence pour faire capituler Chambly malgré la réduction de l'écart par Medhy Guezoui. Comme quoi, l'exploit est toujours possible.

Note du match : 599/20, comme le nombre de minutes tenues par Chambly avant d'encaisser le premier but de son histoire en Ligue 2.


Sochaux 0-0 Valenciennes



Il y avait tout pour croire à une belle affiche là-dedans : un Sochaux invaincu à domicile en trois matchs d'une part, et un superbe début de championnat du VAFC grâce à la patte du nouveau coach Olivier Guégan d'autre part, avec quatre victoires acquises sur les quatre dernières journées. Mais face à tant de pauvreté technique dans la pratique en première période, le rêve s'est effondré. Toujours dans l'attente du prêt de Sofiane Diop, produit de l'AS Monaco, Sochaux ne verra vraiment pas cette arrivée d'un mauvais œil.

Note du match : 5/20, comme le numéro du meilleur joueur du match : Maxime Spano-Rahou.


Le Havre 0-0 Paris FC



Dans cette rencontre des opposés entre l'actuel leader de Ligue 2 et la lanterne rouge du championnat, tout semblait indiquer que la démonstration havraise allait avoir lieu. Résultat ? Rien de cela, puisque les Parisiens sont venus au stade Océane sans complexe à l'image d'Ali Abdi, tout proche d'ouvrir le score d'une reprise de volée qui frôle le poteau normand. En seconde période, le HAC reprend du poil de la bête : Pape Gueye trouve le poteau de Vincent de Marconnay... Avant d'être exclu pour un deuxième carton jaune. Ce soir, la puissance du port du Havre ne s'est pas fait ressentir, tout comme celle du fantasque Tino Kadewere. De son côté, Paris stoppe l’hémorragie après quatre défaites consécutives.

Note du match : 13/20, comme le numéro de Mohamed Rabiu, également expulsé juste avant la mi-temps pour le PFC.


Niort 0-1 Grenoble

But : Ondaan (81e sp).

En quête d'une première victoire en Ligue 2 cette saison, le GF38 perçoit son objectif en première période, mais Florian Raspentino manque de réactivité pour répondre à la superbe parade de Saturnin Allagbé sur une tête piquée iséroise. Face à une équipe regroupée et invaincue depuis cinq journées, les Grenoblois ne parviennent pas à trouver l'ouverture face à la muraille Allagbé qui sort une nouvelle fois le grand jeu devant Eric Vandenabeele d'abord, puis Yohan Brun ensuite. Alors ? Alors le GF38 trouve la clé grâce à un penalty transformé par l'entrant Terell Ondaan en fin de rencontre. Grenoble respire, et c'est mérité à la vue de la physionomie du match.

Note du match : 19,5/20, comme la copie individuelle rendue par Allagbé. Presque parfait.


Troyes 2-1 Caen

Buts : Pintor (35e) et Chambost (92e) pour Troyes // Sankoh (81e) pour Caen.

Pour le retour de Rui Almeida au bercail après une saison terminée en tant que barragiste avec l'ESTAC, Caen avait pour objectif d'oublier la claque reçue face au Havre à Michel-d'Ornano. Malgré la première titularisation de Benjamin Jeannot au Stade Malherbe, les Troyens sont là pour donner du fil à retordre aux Caennais grâce à un but d'Ihsan Sakho... refusé pour une logique position de hors-jeu. Pas grave, puisque les locaux parviennent à faire la différence grâce au prêt de l'OL Lenny Pintor, auteur de son deuxième but en championnat cette saison. Plus tranchant, Maxime Barthelmé se retrouve même proche de doubler la mise. Plus tard, Baïssama Sankoh pense offrir le point du nul à Caen grâce à son troisième but de la saison, mais c'est Dylan Chambost qui obtient le dernier mot d'une frappe à ras de terre au bout du temps additionnel. Pas mal pour une première en Ligue 2... Aux forceps, Troyes s'invite dans le top 5.

Note du match : 19/20, comme la température moyenne au cours de la soirée troyenne.


Rodez 4-1 Le Mans

Buts : Bonnet (2e, 76e), Sané (23e) et Henry (79e) pour Rodez // Créhin (55e) pour Le Mans.

Il y avait un goût de retrouvailles entre ces deux équipes issues du National la saison passée. Dans un stadium de Toulouse qui sonne bien creux, Ugo Bonnet est le premier buteur de la soirée d'un bel enchaînement contrôle-frappe au point de penalty. Toujours plus entreprenants, les Ruthénois parviennent à doubler la mise grâce à la perspicacité de Pape Sané. Complètement cuits, les Manceaux ? Pas du tout, puisque Vincent Créhin s'offre son troisième but de la saison d'une frappe croisée pour réduire l'écart en début de deuxième période. Une expulsion de Dorian Levêque plus tard, Le Mans tire un trait définitif sur son retour au premier plan. Lucide en fin de rencontre, Bonnet en profite même pour caler un doublé mérité avant de voir Valentin Henry saler l'addition.


Note du match : 15/20, comme le numéro du buteur et international sénégalais qui s'offre là son tout premier but en Ligue 2 cette saison. Sacré Sané !


AC Ajaccio 0-0 Orléans



Si la Corse est connue comme l'Île de Beauté, cette rencontre entre l'ACA et l'USO n'avait vraiment rien de tel. Sur un terrain déplorable à François-Coty, les Ajacciens ont cherché à poser le jeu, mais la théorie s'est avérée bien compliquée à mettre en pratique. Résultat ? Des longs ballons, des chandelles et des tacles pour enlever de nouvelles mottes de terre. Pas aidé par ses coéquipiers, Gaëtan Courtet aurait pu donner la victoire aux locaux dans les dernières minutes du match, mais cela n'aurait pas reflété cette opposition monotone.

Note du match : 0/20, comme l'état de la pelouse.


EA Guingamp 1-1 Nancy

Buts : Merghem (4e) pour Guingamp // Gueye (10e) pour Nancy.

Sorti vainqueur du derby breton à Lorient avant la trêve, l'EAG compte bien enchaîner sur cette dynamique positive au moment de recevoir Nancy au Roudourou. C'est donc fort logiquement que Ronny Rodelin trouve la tête de Mehdi Merghem d'un beau centre enroulé pour l'ouverture du score guingampaise. Oui, mais voilà, l'ASNL n'est pas vraiment d'accord et Makhtar Gueye égalise rapidement à la suite d'un cafouillage sur corner. La suite ? Un échange d'occasions qui ne débouche sur aucun but, laissant à Guingamp un goût amer dans la bouche. La Ligue 1 est encore très, très loin...

Note du match : 7/20, comme le nombre de points obtenus par les Guingampais en sept journées.


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom